Auteur : @malick_tr
Posté le 8 janvier | Édité le 9 janvier
Télécharger | Éditer | Reposter | Pleine largeur

Je suis Charlie

Passionné de médias, d'humour ainsi que d'arts, c'est avec beaucoup de tristesse, de déception et d'amertume que j'ai appris, comme vous, ainsi que des millions de personnes, cette triste nouvelle – qui n'a point besoin d'être réexpliquée, tellement la barbarie de cet attentat est grande –.

Comme l'a dit Serge Reggiani, ou encore Georges Moustaki : « Ma liberté, longtemps je t'ai gardée, comme une perle rare ». Au lendemain d'une journée de deuil national, en France voisine, il faut l'avouer, notre liberté a été attaquée, en son plein cœur : Charlie Hebdo. Dessins caustiques, artistes de talent,... Bref, notre liberté d'expression a été touchée au plus haut point !

Oui, chers amis, nous pouvons en vouloir aux islamistes radicaux qui ont assassinés, froidement, douze personnes. Mais, non, chers amis, nous ne pouvons pas dire que tous les musulmans sont ainsi ! Je ne suis pas de cette confession, mais j'ai pu discuter, en ce jour, avec plusieurs personnes musulmanes qui n'osent plus, même en Suisse, suite à cet attentat, prendre le métro... Ils se sentent entachés, souillés, salis,...

Et pour conclure mon hommage, je voudrais vous souhaiter, pour faire votre deuil (pas si paradoxalement à cet incident), le rire. Le directeur de la rédaction et dessinateur Charb, le directeur artistique et dessinateur Cabu, les dessinateurs Tignous et Wolinsky et le journaliste Bernard Maris aimaient rire de la mort, et ironisent (déjà) certainement sur la leur…

GLC ; Gagnera Le Crayon !


@malick_tr

x
Éditer le texte

Merci d'entrer le mot de passe que vous avez indiqué à la création du texte.

x
Télécharger le texte

Merci de choisir le format du fichier à télécharger.