Posté le 15 juillet
Télécharger | Reposter | Largeur fixe

PEDOGATE PARTIE 1

Ne recherchez pas les mots évoqués dans cette vidéo sur internet, vous pourriez être en infraction.

Les découvertes ont été signalées aux autorités et les recherches supervisées par un avocat.

Toutes les images sont légales

Ne contactez ni ne harcelez aucune des personnes mentionnées.

Toute tentative de retirer cette vidéo sans motif valable sera poursuivie en justice.

« Si j'étais présidente, je demanderais que le portable d'Anthony Weiner

soit remis au militaire le plus digne de confiance

afin qu'il analyse et utilise tout ce qui s'y trouve.

Beaucoup de choses sont sujettes à des poursuites.

On m'a dit que les policiers de New York qui en ont vu quelques unes,

même les enquêteurs les plus endurcis,

ont littéralement dû aller vomir.

C'est grave. »

Ce sujet a été traité ad nauseam.



Mais certains aspects ont été mal traités.

Ce qui a été bien analysé a été supprimé.

Mais plus important,

Nos recherches apportent une nouvelle informaion.

Personne n'en a encore fait état.

« Un dîner avec le célèbre chef américain Anthony Bourdain.

ABC explique l'organisation de cette rencontre. »

Au départ, le but de cette vidéo était de dénoncer

les thèses les plus farfelues

des détectives du pizzagate et des obsédés de Qanon.

C'était également de mettre en lumière

les réseaux pédophiles aristocratiques.

Si vous pensez que cela n'arrive

que dans l'église catholique,

je vous conseille de lire le dossier Dutroux

et les résentes révélations d'une enquête sur les anciens députés anglais

qui, pendant des décennies, ont pu librement abuser sexuellement des enfants.

Mais j'ai tout laissé tomber à cause d'une autre découverte.

Donc à la place,

Je vais vous montrer ce que j'ai trouvé.

Je vais dévoiler un homme connu et pourtant énigmatique

qui, en 2012, a été classé par le magazine GQ

Parmi les 50 personnalités les plus puissantes

de la ville de Washington.

Première partie

James Alefantis est un collectionneur d'art, collecteur de fonds prolifique,

et propriétaire de plusieurs établissements dont le Comet Ping Pong.

Il a été personnellement remercié par Hillary Clinton

Pour son « talent extraordinaire »

dans la collecte de fonds pour la soirée des frères Podesta.

Il est ici en photo avec Tony Podesta

qui célèbre son anniversaire avec Alefantis

quasiment tous les ans.

Son ancien petit ami était David Brock, fondateur de Media Matters.

La commission fédérale électorale montre

qu'il a fait de multiples dons à Pete Buttigieg.

Visiblement, l'influence d'Alefantis

dans les hautes sphères de Washington reste forte.

Mais pourquoi certains pourraient-ils le soupçonner ?

Plus exactement,

Pourquoi le relier à des choses aussi monstrueuses

Que la pédophilie ?

Une des raisons vient du thème récurrent

des groupes musicaus qui passaient au Comet Ping Pong.

C'est Amanda Kleinman qui apparaît ici,

Claviériste du groupe Heavy Breathing.

Dans une autre vidéo,

Un spectateur semble préciser

Les penchants pédophiles d'une personne.

Amanda : « Il aime les sons (inaudible) »

Amanda : « Tamales »

Public : « Et les petits garçons ... et les enfants ! »

Amanda : (inaudible)

Public : « Non »

Amanda : « On a tous nos préférences ! »

Un autre groupe se nomme Loud Boyz,

dont nous reparlerons plus tard.

Mais pour l'instant,

terminons avec Sexteens.

Dans un bulletin du FBI de 2007,

Un des symboles utilisés par les prédateurs pour se reconnaître

était une forme triangulaire bleue
s'enroulant sur elle-même.

Ce symbole a tant de succès

qu'il sert à décorer des médailles et des anneaux.

Ce clip vidéo

est celui des Sexteens.

Leur affiche promotionnelle annonce que le groupe est « tout public »

Selon Alefantis, le Comet Ping Pong est un restaurant familial.

Il possède une arrière-salle dédiée aux anniversaires des enfants.

« Voici la pièce des enfants

pour les fêtes d'anniversaire »

Une autre raison pour laquelle certains soupçonnent Alefantis

vient de sa relation étroite avec Tony Podesta,

un ancien super lobbyiste

qui est l'ami d'enfance du pédophile condamné Dennis Haster.

Et puis, il y a la collection d'art de Tony.

N'importe laquelle de ces oeuvres, en elle-même,

pourrait être une simple stratégie théâtrale

pour inspirer une réflexion.

Mais lorsqu'elles appartiennent toutes à une personne,

elles en disent davantage sur le collectionneur

que sur l'intention de l'artiste.

Parmis les artistes dans la collection de Tony,

il y a Maria Marshall,

Margi Geerlinks,

Patricia Piccinni,

Marina Abramovic.

« Je veux vous raconter une histoire

sur la façon dont nous dans les Balkans, tuons les rats. »

Kim Noble

La précédente photo de profil Instagram d'Alefantis montrait Antinoüs.

Un grec de l'Antiquité qui a été redécouvert au début des années 2000

en inspirant un culte moderne

et qui a attiré la subculture des polythéistes LGBT

qui ont vénéré Antinoüs comme une déité.

L'historien Lambert Royston écrit :

«Les sculptures d'Antinoüs

demeurent parmi les plus grands monuments idéalistes

de l'amour pédérastique de l'Antiquité. »

Dictionary.com définit la pédérastie comme

« des relations sexuelles entre deux hommes,

en particulier lorsque l'un d'eux est mineur. »

Toutes ces raisons légitiment-elles de soupçonner quelque chose ?

à vous de décider.

Dans tous les cas, c'est pour ces raisons,

et parce que James Alefantis n'a pas d'enfants,

que certains se demandent pourquoi il y a tant d'enfants sur son Instagram.

D'après James,

il a pris toutes ces photos d'enfants

sur d'autres pages Facebook

et de familles et d'amis

dont il dit qu'elles ne se font pas connaître par peur des représailles.

Maintenant,

je vais simplement vous montrer certaines de ces images

en précisant le contexte si nécessaire.

Cependant , je ne vais pas

donner d'interprétation sinistre aux hashtags

qui semblent hors contexte.

Si vous accusez James Alefantis

sur la base de définitions tirées de Urbandictionary.com

et des spéculations sur pourquoi il écrit tel ou tel mot,

vous perdez.

S'il y a vraiement quelquechose,

cela doit se révéler sans autre argument.

Les images suivantes sont archivées et authentiques.

Alefantis a prétendu qu'il s'agissait de sa filleule

avec ses bras attachés à une table.

Voici un bébé dans une galerie d'art.

Un autre bébé.

Certaines photos sont visiblement celles du même bébé.

Mais voici un poupon.

Et dans cette image il y a 2 bébés.

J'ai censuré cette photo car elle montre la poitrine d'une fille à l'âge ambigu.

Notez le pseudo @pandaheadmorgan ( morgan, tête de panda )

qu'on retrouve dans des douzaines de posts de James.

Il est très important et nous en reparlerons plus tard.

Voici une photo d'un ami d'Alefantis, Scott Cummings,

portant un enfant et le hashtag #chickenlover ( amateur de poulet ).

En 2010 le site web "Things that are rectangle"

a interviewé Scott Cummings sur son entreprise à Portland, Oregon :

l'entreprise de cercueils naturels de Portland.

M. Cummings y déclare :

«Dans mon enfance,

ma mère donnait des cours sur la mort.

Elle m'expliquait l'importance de la mort dans la vie,

les différences culturelles en termes de rituels et de coutumes d'inhumation. »

Selon l'intervieweur, même le tatouage à son poignet évoquait la mort.

Il a été en photo.

C'est un pendu.

Alefantis a téléchargé cette photo d'un gars avec un masque de panda.

Voici de nombreuses autres images de panda avec le hashtag #cumpanda ( foutre de panda )

Un des tags est « pandahead magazine »

qui a été dirigé par une petite équipe de bloggeurs de Washington,

à l'origine notamment de cette vidéo décrite par Makezine.com

comme un film culte très glauque, dédié aux pandas et intitulé « Culte Panda ».

Avec un « V » à la place du « U ».

Ici, James commente « #meurtre ».

L'utilisateur @werkinonmahnightcheese ( Je travaille mon fromage nocturne ), ou « WC »,

commente « #salledemeurtre ».

WC possède un atelier dans le quartier industriel photographié ici,

nommé « usine Pajama »

où comme pour M. Cummings, construits des cercueils

dont la plupart sont pour enfants.

Ici, WC commente sur le compte d'un autre utilisateur Instagram, @JBlairsmith,

qui a publié cette image en écrivant

« mon pédo favori ».

@JBlairsmith a téléchargé ce dessin

d'une femme pendue

et de ce qui semble être la statue brûlée d'un bébé.

L'utilisateur @Joshuaryanv

a posté ces images sur Comet Ping Pong.

Il a également joué dans un film indépendant à petit budget intitulé : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tue, poupée, tue

« Tue-les Benji.

Tue

les

tous. »

Voici l'instagram de @mssummercamp ( miss camp d'été ).

James Alefantis commente « sexe ».

@mssummercamp a aussi posté cette photo d'une petite fille

tenant une tranche de pastèque.

à propos du dernier mot de l'annonce, « inestimable »,

elle commente :

inestimable n'est pas le mot qui vient à ceux qui me goûtent.

Réponse de @be_rettsea : ce type de saveur devrait être gratuit.

Sur son instagram, il a posté

la photo d'une station de change pour bébé

avec le « c » effacé et il commente : pendons un bébé !

Il a aussi posté un échange de textos :

« Mon bébé a mijoté toute la journée. J'en ai fait un sandwich tendre et juteux. »

Pour cette image publiée par @be_rett,

un des commentaires provient de @pizzafuckingparty

dont le diminutif est « PFP ».

PFP a téléchargé cette photo de jeunes enfants

qui jouent avec de vrais ou faux préservatifs,

de fausses pièces

et, d'après le commentaire de PFP,

des petites doses d'alcool.

Il y a aussi cette personne déguisée en taureau sur un pentagramme.

Une pizza coupée en pentagramme.

Cette photo d'une personne devant une camionnette

avec le logo « Baby doll Pizza » ( pizza poupée ).

Le logo vient de la pizzeria Baby Doll Pizza qui existe et est située à Portland, Oregon.

Michael Whalen vivait au même endroit.

Il aurait été témoin d'activités illégales.

Il accuse les propriétaires du Voodoo Doughnut de trafic d'enfants.

« Concernant Voodoo Doughnut, à Portland, Oregon,

la question que je pose est :

¨Pourquoi agressent-ils des enfants ?

J'ai vu des enfants emmenés dans l'arrière-boutique, et j'ai demandé :

qui sont ces enfants ? et leurs parents ?

L'attention s'est tout de suite concentrée sur moi.

Donc je demande pourquoi des adultes, hommes et femmes,

emmènent des enfants dans l'arrière-boutique ?

être confronté à ce genre de personnes ...

Les survivants me comprendront

Quand je dis qu'ils font étalage de ça,

Ils en sont fier.

Il se sentent protégés

et intouchables. »

OK.

Le contexte étant établi,

voici ce que j'ai trouvé.


Deuxième partie.

Le pot de cornichons de Gordy

Dans cette photo sur le compte de James,

il commente « cornichons »

et tagge l'utilisateur @ gordyspicklejar.

Ils semblent s'amuser d'une blague entre eux sur les cornichons.

Gordy's Pickle Jar est une véritable entreprise située à Washington.

Une fabrique de saumure pour cocktails, de mix pour Bloody Mary

et de tartinades du même genre.

Sur leur Instagram, on les voit au Comet Ping Pong.

Voici les 2 propriétaires :

Sarah Gordon et Sheila Fain.

Sur leur Instagram, on trouve une photo

du président Obama et d'Anthony Bourdain

qui mangent dans un modeste restaurant vietnamien en 2016.

Bourdain : « Si tu as une importante fonction d'état,

tu pourrais ne pas vouloir continuer ? »

Obama : « Je vais continuer. Je ferai ce qui est programmé. »

Le tournage d'un épisode de la série télé du chef Bourdain

est le marqueur du jour historique où

Les états-unis ont levé l'embargo vieux de plusieurs décénnies sur le Vietnam.

« Le voyage du président à également apporté

d'excellentes nouvelles pour le géant américain Boeing :

une commande de 11 milliards de dollars

pour livrer 1000 avions de ligne au Vietnam. »

Le message en rouge derrière eux

signifie « interdit de fumer » en vietnamien.

Après avoir trouvé ça,

j'ai décidé de taper l'expression sur google.

Cette vidéo se trouve sur une chaîne Youtube très fréquentée.

Presque toutes les vidéos montrent des enfants vietnamiens

et le logo « BH Kids ».

J'ai immédiatement contacté mon beau-frère

qui est avocat.

Il m'a mis en contact avec quelqu'un

qui m'a conseillé sur la façon d'enquêter légalement,

Comment signaler les trouvailles

et comment le présenter de façon éthique.

Donc en cliquant sur une de ces images,

j'ai découvert que les termes « BH »

ou « BH KIDS »

mènent à pléthore de sites web qui montrent

des enfants mannequins en sous-vêtements.

à de nombreuses reprises,

on voit des jeunes filles posant dans des attitudes indécentes

avec leur poitrine nue exposée.

étonnament, comme vous venez de le voir,

une partie de ces images illégales d'enfants nus

m'a été suggérée

par Google

Google suggère des images illicites d'enfants nus.

Un des sites web illicites

suggéré par Google

est Lisca.com,

qui est indiscutablement la plus grande marque de lingerie en Europe.

Il est important de comprendre

que Lusca ne s'adresse pas aux enfants.

Leurs catalogues, défilés et chaîne Youtube ne montrent que des adultes.

Quand on tape « Lisca » sur Google,

il n'y a que des photos d'adultes.

Même chose sur leur site web.

Il n'y a pas une seule photo d'enfant.

Mais dans ce cas,

pourquoi apparaît la suggestion de cette photo

d'une jeune fille nue de Lisca.com ?

La réponse se trouve dans l'utilisation cachée

de « BH KIDS ».

par exemple,

si je vais simplement sur Lisca.com

en tapant le nom de domaine normal,

les photos illicites n'apparaissent pas.

La section des maillots pour enfants est normale.

C'est à dire qu'on voit les maillots

maos pas d'enfants les portant.

Mais si je tape « BH KIDS » dans Google,

Dans l'onglet photos, le même site Lisca apparaît.

Mais cette fois-ci, les jeunes filles nues apparaissent.

Voici le plus important :

l'adresse pour arriver sur ces images illégales est

Accueil / sortie / enfants / Kim / maillots.

Mais si vous tapez le nom de domaine pour atteindre le site,

l'étape nécessaire pour voir ces images est marquante.

l'étape « Kim » n'existe pas.

Donc en ce qui concerne ces sites,

les termes « BH » ou « BH KIDS »

sont un code pour les prédateurs d'enfants.

Ils servent de clef

pour activer les liens cachés,

inaccessibles lors d'une visite normale du site.

Donc l'association entre les termes BH et BH KIDS

et les contenus pédophiles

est claire.

Ce n'est que de la spéculation,

mais d'autres utilisations du terme

pourraient exister, come « Bad Baby »,

une mineure sexuellement explicite

dont le nom de scène s'écrit avec deux « BH ».

Il faut cependant être prudent

de ne pas voir d'intention malveillante chez toutes les entités

utilisant ces lettres, comme B&H Photos par exemple,

dont le site ne fonctionne absolument pas

comme le site web vu plus tôt.

Recommendations de Youtube après visionnage d'une seule vidéo « BH KIDS »

CandyMan ( Homme aux bonbons ) : « Miam ! » REGARDEZ C LA OU YA PA BOCOU DE SOUS TITRE BIEN METTRE LA PHRASE!!!!!!!!!!!!!!!!!

« Je veux te faire sentir

belle. »

« John, laisse-moi m'en occuper. »

Pendant que le New York Times s'acharne

sur la pieuvre de l' « extrême-droite »,

ils oublient de mentionner un défaut biejn plus grave

dans l'algorithme de Google.


Même chose pour Youtube qui appartient à Google.

De quelque manière que ce soit, j'ai pu trouver

ce code insidieux

depuis cette image.

Une photo prise pendant un évènement

qui voyait notre pays autoriser les voyages

vers et depuis le Vietnam.

la photo d'un homme

dont le suicide nécessiterait une autre vidéo

postée par 2 femmes

intimement liées à James Alefantis.

Et puis

j'ai trouvé autre chose encore.

Troisième partie

____________________________________________________________________________

REGARDEZ BIEN ET METTRE 2 SOUS TITRE UN EN DESSOUS DE #IN_ANDOUT_BURGER

( #dedans_dehors_burger )

ET METTRE UN DEUXIEME SOUS TITE EN DESSOUS

Si je prends simplement une photo isolée

_________________________________________________________________________


De mon burger In-N-Out,

assis à une table,

un burger In-N-Out anyone !


et bien j'obtiendrais 50 000 likes en 9 minutes.

@gordyspicklejar a publié cette image d'une fillette qui tient un burger In-N-Out.

et leur saumure en cannette.

Ils ont tagué deux burgers In-N-Out :

un lien qui redirigeait vers le vrai restaurant, avec du contenu familal,

Le deuxième tag renvoyait à cette page

contenant une seule publication et suivie par un peu plus de 1000 followers.


j'ai donc vérifié les tags.

la majorité des photos sont celles de femmes

sur des comptent de mannequins adultes

dont beaucoup sont sexuellement explicites.

Une des vidéos contient un rapport sexuel.

Mais de manière générale,

il ne s'agit que de mannequins.

Elles tiennent un burger In-N-Out

ou posent devant le restaurant :

d'où le hashtag

Mais on l'a vu, elles ne taguent pas le vrai restaurant,

mais utilisent le hashtag s'épelant #in_andout_burger.

Il est évident que les hashtags tel que #mannequin ou #mannequinat

sont plus que saturés.

En revanche, si un aspirant mannequin

est incitée à utiliser certains hashtags,

elle peut augmenter ses chances d'être repérée par des dénicheurs de mannequins ( des « scouts » )

qui surveillent ces pages.

Par exemple,

L'utilisation de ce hashtag par un mannequin lui a permis d'être repérée par deux scouts.

Celle-ci a été repérée par une entreprise de mode.

Celle-ci a carrément demandé : « qui va me sponsoriser ? »

On peut se poser la question du « In N Out » ( rentrer/sortir ).

Et si l'expression était utilisée comme une insinuation sexuelle,

et que ces femmes ne faisaient pas qu'appel à des scouts,

mais participaient consciemment à de la prostitution ?

C'est purement spéculatif,

et même si c'était vrai,

ce que ces adultes décident de faire de leur temps libre n'est pas un problème.

Le problème, c'est la présence de vidéos telles que celles-là :

Cette organisation s'appellle Crazy Pants ( Pantalons fous ),

une société de mode enfants qui participe aussi aux concours de mini-miss.

En 2018, TechCrunch a publié un article

révélant l'existence de groupes pédophiles utilisant Whatsapp.

Un porte-parole a affirmé que l'abréviation « CP » était un indicateur lajeur de ces groupes.

Des magasins tels que Crazy Pants

devraient être conscients que leurs évènements attirent des prédateurs

et prendre des précautions pour les repousser.

Au moins, les parents devraient être informés

que le site Crazy Pants contient une section « CP pour mecs »,

et qu'il publie des photos de leurs enfants sur une page Instagram

remplie de photos explicites de mannequins adultes

qui semblent viser une certaine catégorie d'individus.

Mais la plupart, sinon la totalité, des pages de ces enfants sont gérées par les parents.

Ce sont eux qui répondent aux commentaires

de photographes indépenants ou de magasins de vêtements,

qui leur demandent de leur écrire en privé et de préciser qu'un tel les envoie.

@Gordyspicklejar publie de nombreuses photos d'enfants,

ce qui ne prouve rien en particulier.

Mais à nouveau : certains commentaires sont dingues.

Ici, un commentaire #ediblechildren ( enfants comestibles )

qui mène à une petite page - normal, au vu du caractère déviant du terme.

Le même utilisateur commente sur cette photo :

« Je veux que tu fasses tout un tuto cuisine

sur les #enfantscomestibles et les différentes manières de préparer et manger les enfants dans nos vies. »

@Gordyspicklejar a également publié cette image

d'une petite fille mangeant un cornichon.

Trois personnes sont taguées.

L'une d'entre elles est @Pandaheadmorgan.

L'utilisatrice que l'on retrouve sur plusieurs publications de James Alefantis.

On la voit ici dans le film « CVLT PANDA ».

Elle s'appelle Morgan Hungerford West.

Elle est connue pour ses « capacités de résolution de problèmes »

et pour avoir fondé #aCreativeDC

un hashtag lié aux évènements à Washington.

Morgan a répondu à une question à propos du hashtag en disant :

« On souhaite que ce hashtag soit à la fois un moyen et un point d'accès. »

Elle est directeur général de marque pour les hotels du groupe Sydell,

un réseau de lieux touristiques et luxueux

qui transforme des infrastructures existantes en hôtels modernes.

Le fondateur s'appelle Andrew Zobler.

Le cofondateur et son ami de longue date, avant qu'ils ne se poursuivent en justice

était Ron Burkle, un lobbyiste milliardaire

dont le nom se trouve dans le carnet noir de Jeffrey Epstein

et le journal de bord de son jet privé.

« Je réalise ce que je suis.

Je suis très bien dans ma peau. »

Burkle était un ami proche de Michael Jackson

et a conseillé la star lors de son 1er procès pour maltraitance sur enfants.

Le New York Times le Qualifie de pote de soirée de M. Clinton.

Ron Burkle et Bill Clinton sont montés plusieurs fois et ensemble

à bord du Lolita Express d'Epstein.

« à presque chaque voyage auquel j'ai participé, il y avait des jeunes filles. »

Selon les déclarations sous serment de Jared Stern du New York Post,

Ron Burkle et Bill Clinton ont eu des rapports sexuels avec des mineurs.

Le juge Walter B. Tolub a rejeté ces accusations

et a abandonné toutes les charges qui pesaient sur Burkle et Clinton.

C'est le même juge qui a classé sans suite une autre affaire de violences sexuelles en 2008,

rendant un jugement favorable à Jeffrey Epstein.

Voilà une photo de la porte d'entrée de Morgan.

« 666 », une pizza, des cercueils... ??

Son compagnon Mitchell West travaille pour une société qui surveille les publicités politiques

et a été le bassiste d'un groupe punk de Washington :

Loud Boyz.

Son Instagram contient, entre autres,

les propriétaires de Gordy's Pickle Jar,

le groupe rassemblé,

« Satan est réel »,

d'autres pentagrammes

et 3 pass visiteurs pour l'unité néo-natale de soins intensifs

à Washington DC ,

qui accueille des prématurés malades ou dans un état critique.

La difficulté pour ce genre de sujets,

c'est de savoir si j'ai mis le doigt sur quelquechose de grave,

ou si je me fais des idées.

Mais dans le cas de BH KIDS,

et des images douteuses qui l'entourent,

sa fonction sinistre est claire.

Mais la sympathie de Morgan et Mitchell West pour Satan

révèle t-elle leur malveillance ?

Ou quelque chose de bien plus anodin ?

De plus, que penser de James Alefantis ?

et de ses amis ?

et des mannequins ?

Et des hashtags ?

Et des photos ?

Qu'est-ce que vous, vous en pensez ?

Les images illégales proposées par Google et BH KIDS ont été signalées au FBI.

#SauverLesEnfants

x
Éditer le texte

Merci d'entrer le mot de passe que vous avez indiqué à la création du texte.

x
Télécharger le texte

Merci de choisir le format du fichier à télécharger.