Posté le 5 avril
Télécharger | Reposter | Largeur fixe

9 janvier « Boris Johnson obtient une large majorité parlementaire (365 députés sur 650) lui permettant de faire adopter le 9 janvier 2020 l'accord de divorce négocié avec Bruxelles. »

31 janvier « 2020, le Brexit entre en vigueur à 23 heures (heure de Londres et GMT). Une période de transition est prévue jusqu'au 31 décembre 2020 »

L'ARNaque ou la véritable aventure du covid.
Un point de vue français de l'après épidémie.

Temps II mise en place d'un réseau de lutte contre le covid 19 contrôlé par l'argent et des organismes tiers à la botte d'un même individu.

16 février 2020 Etat d'urgence sanitaire paraît au Journal officiel
18 février premier cas détecté
29 févier 1er mort covid
5 mars à l'Élysée première réunion informelle conseil scientifique.
L'OMS déclare le 11 mars 2020 l'Etat de pandémie
11 mars 2020 Le Conseil scientifique COVID-19 est mis en place et officialisé par un décret du 3 avril 2020 Jean-François Delfraissy
15 mars : Gates et mastercard lance un consortium avec mastercard et les 15 plus gros labos mondiaux. « Ce vaste projet a pour but d’accélérer le développement, la fabrication et la livraison de vaccins, de diagnostics et de traitements contre le coronavirus SARS-CoV-2, en réponse à la pandémie. »
https://www.dcatvci.org/pharma-news/6419-pharma-companies-join-gates-foundation-in-consortium-for-covid-19

17 mars : 12 heures : Entrée en vigueur du confinement en France, annoncé la veille lors de l'intervention du Président de la République et précisé par le ministre de l'Intérieur
Jeudi 19 mars Décompte morbide de Salomon
26 mars 2020
L’OMS et un groupe d’acteurs mondiaux ont rapidement lancé un appel à la collaboration en vue d’accélérer la mise au point et la production d’outils pour lutter contre le coronavirus, et garantir un accès équitable à ceux-ci. ACT-ACELERATOR
https://www.who.int/fr/initiatives/act-accelerator
30 mars, 2020 mise en œuvre du sabotage du traitement ayant des effet in-vitro vs le SARS, l'HCQ.
C'est l'ATC ACT-ACELERATOR mis en place par l'OMS et composé principalement d'organismes qui mangent dans la main de Gates qui va s'occuper des deux évaluations européennes de l'HQC. On verra plus tard que plusieurs font partis d'ID2020 un lobby pro-passeport vaccinal qui pour être mis en place a besoin de la vaccination mondiale.
« Étudier des médicaments repositionnés pour prévenir l'infection
Deux des essais récemment annoncés financeront une enquête sur deux médicaments bien établis, l'hydroxychloroquine et la chloroquine, qui ont des propriétés antivirales connues. Ces médicaments sont utilisés pour traiter le paludisme et diverses affections rhumatologiques depuis plus de 50 ans. Les essais visent à déterminer si les médicaments sont efficaces en tant que traitement préventif avant et après exposition pour le COVID-19. Bien que ces médicaments soient tous deux prometteurs au départ, des preuves scientifiques rigoureuses sont nécessaires pour prendre des décisions sur comment, où et dans quelles populations les utiliser dans cette pandémie. »
https://www.gatesfoundation.org/Media-Center/Press-Releases/2020/03/COVID-19-Therapeutics-Accelerator-Awards-$20-Million-in-Initial-Grants-to-Fund-Clinical-Trials
28 avril Boris Johnson testé positif
6 avril Boris Johnson admis à l'hôpital cause covid.


24 avril le Haut conseil de la santé publique recommande le port du masque en public pour la population
24 avril La présidente von der Leyen a annoncé, le 24 avril, que la Commission européenne allait unir ses forces à celles de ses partenaires pour lancer un appel aux dons, la réponse globale au coronavirus, le 4 mai 2020.
Elle présente pour la première fois l’idée d’une réponse mondiale et coordonnée à la pandémie, lors de la réunion des dirigeants du G20, lesquels décident de lancer cette initiative. Coronavirus Global Response
Coronavirus Global Response est l'action mondiale pour l'accès universel à une vaccination, un traitement et des tests abordables contre les coronavirus.
Dans les semaines qui ont suivi, la présidente a pris contact avec des acteurs mondiaux du secteur de la santé et des philanthropes: l’OMS, Gavi, le Conseil mondial de suivi de la préparation, la Fondation Bill et Melinda Gates et le Wellcome Trust.
Elle a invité des pays et des organisations du monde entier à faire des dons pour contribuer à atteindre l’objectif de 7,5 milliards d’euros (8 milliards de dollars) de financement initial.
Très rapidement, de nombreux pays ont manifesté leur intérêt pour participer à la réponse mondiale au coronavirus, notamment le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, la Norvège, le Royaume d’Arabie saoudite, l’Espagne et le Royaume-Uni.
La fondation Bill & Melinda Gates a offert plus de 300 millions de dollars à Coronavirus Global Response pour la lutte contre le coronavirus. (300 millions qui repartent directement dans la poche de Gavi, déjà à la botte de Gates et financé chaques années par 300,000,000 de $)
Regardez bien l'illustration de ACT-ACELERATOR dans le lien suivant, que du beau monde!
https://global-response.europa.eu/outbreak-coronavirus-president-european-commission-ursula-von-der-leyen-has-rallied-international_fr

Temps III Chasses aux traitements et à la prévention, court-circuitage des généralistes et des organismes de sécurité sanitaire.

A partir de là, la chasse aux traitements est ouverte. Pour eux la vaccination mondiale est la seule solution, tout ce qui pourra gêner la mise sur le marché des vaccins doit être éliminé.
C'est aussi à ce moment là que la course au tests PCR débute.

20 mai la Haute Autorité de Santé a été saisie et a rendu un avis confirmant que la vaccination contre la grippe doit s’adresser en priorité aux personnes les plus fragiles, c’est-à-dire les personnes habituellement ciblées par les recommandations vaccinales contre la grippe.
Les personnes âgées (personnes âgées de 65 ans et plus) ;
→ Les personnes (adultes et enfants) souffrant de certaines pathologies (insuffisants respiratoires, insuffisants cardiaques, diabétiques, insuffisants rénaux, asthmatiques, personnes souffrant d’une bronchopneumopathie obstructive...) ;
→ Les personnes présentant une forte obésité (IMC supérieur à 40 kg/m2) ;
→ Les femmes enceintes ;
→ Les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement quel que soit leur âge.
→Les professionnels au contact des patients à risque car ils peuvent contribuer à propager l’infection ;
→ L’entourage des nourrissons de moins de six mois à risque de complication grave de la grippe. Par ailleurs la vaccination est égale-ment recommandée pour le personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et le personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides).

22 mai Un traitement qui marche conspué par une étude bidonnée du Lancet. Suivi de sa disqualification immédiate par Veran qui suit les consignes. Gates a beaucoup de gens gagnés à sa cause au Lancet.(Gavin Yamey) .
24 mai fin mortalité covid Fin de la première crise covid.
25 mai l'OMS suspend les essais cliniques avec l'hydroxichloroquine par sécurité


Aucun gouvernement ne relâche sa vigilance sous la pression constante des médias allant toujours dans le sens des décisions les plus extrêmes et liberticides.
Après avoir annoncé qu'un masque ne sert à rien contre un virus (c'est comme le fromage, c'est marqué sur l'emballage), le gouvernement impose le masque, incarnation à la fois de la décrépitude des service de santé de l'Etat mais aussi d'une guerre entre deux factions des conseillers gravitant autour de Macron.
Le masque devient primordial, les forces de l'ordre sont dorénavant assignées au respect de ce symptôme de « la covid », de la peur et de la maladie. Les parkings des écoles sont stratégiquement encadrés, les visages rebelles sanctionnés par une amende dissuasive.
Le covid devient « la covid » se féminise comme les fléaux naturels, les tempêtes... Ce n'est que de la com. C'est l'arrivée informelle des cabinets de communication du gouvernement.

Ces cabinets de conseil prennent le dessus, remplacent les énarques formés et les politicards des grandes écoles françaises. Ces organismes sont plébiscités largement depuis quelques présidences, preuve d'une déliquescence du pouvoir, de difficultés à prendre des décisions efficaces, voir à s'organiser. LAREM parti politique hors sol qui n'a aucun terrain fertile pour ces vrais hommes politiques qui oeuvraient dans les secrétariat d'Etat et qu'on a tant décrié, est friand de ces organismes étrangers.
https://www.consultor.fr/devenir-consultant/actualite-du-conseil/6369-covid-comment-le-ministere-de-la-sante-a-distribue-les-missions-de-conseil.html

JLL, CITWELL, Roland Berger, font de la logistique, soit, encore faudrait-il que les lois gérant les appels d'offres aient été respectées. Dans les coulisses des cabinets de conseils français ça laisse supposer le contraire.
https://www.consultor.fr/devenir-consultant/actualite-du-conseil/6369-covid-comment-le-ministere-de-la-sante-a-distribue-les-missions-de-conseil.html

McKinsey et Accenture eux font … du conseil. Les politiques français écoutent ces organismes étrangers payés rubis sur l'ongle ; ce qui est à leur yeux le modèle vertueux. Tout ce qui est rare est cher, un cheval bon marché est rare, donc un cheval bon marché est cher.
Ce sont des organismes travaillant avec de nombreux Etats, fournissant une espèce de standardisation de la gestion des secteurs qu'ils doivent régenter, ici des questions « de santé ».
Mc Kinsey a une réputation sulfureuse. On retrouve ce cabinet près des « régimes autoritaires ». En Chine il aide à la mise en place de réseaux de surveillance par caméra... https://twitter.com/i/status/1370328857505595399
En Ukraine sous Porochenko il conseille le président pendant l'après Maïden et la guerre avec le Dombass. Ils sont impliqués dans un scandale avec une société pharmaceutique vendant des opiacées. Un scandale touchant à des indemnisations de personnes devenues dépendantes et plus...
Ce cabinet de conseil a une méthode digne d'un virus. Il essaime dans les organismes qui l'intéresse, de la finance ou du pouvoir. Par exemple le premier ministre Grec est un ancien de Mc Kinsey. Il a posé, devant les photographes, poitrail à l'air, comme notre bon ministre de la santé, toute ressemblance s'arrêtera là Kyriákos Mitsotákis est plus velu. Kyriákos est le premier haut dirigeant qui évoquera publiquement devant l'UE l'idée d'un passeport vaccinal...
Photo Kyriákos Mitsotákis Jab

Accenture est un organisme faisant parti d'ID2020 une association prônant la création d'un fichier d'identification mondial. On y trouve aussi Gavi, sponsorisé par Gates qui comme ce mécène bien connu finance l'OMS, ce qui fait de Gates le principal donateur de l'OMS devant les Etats Unis.
Accenture coordonne d'après les documents qu'a fournis le ministre de la santé à un niveau international la vaccination (SI = System International), on peut en conclure que ce cabinet gère le volet passeport sanitaire, vaccinal ou vert selon les pays. Ils sont présent dans de nombreux Etats du G7 et de l'UE qui a prévu depuis des mois sa création. Microsoft fait parti d'ID2020, Gates est donc pour sinon à l'origine de cette organisation.
ID2020, Accenture, GAVI sont pour la vaccination mondiale des enfants, déjà à l'étude pour le covid dans le cadre de la collaboration Pfizer/Israël, le laboratoire in vivo de la vaccination et du passeport vert (vaccinal). NdA 11/03/21 Le hasard est fou et alors que je rassemble mes quelques informations factuelles, France info fait une vidéo parlant de la vaccination des chérubins, Fauci le grand ami de Gates commence à parler aux USA de cette « solution au covid ».
https://www.youtube.com/watch?v=-97MiqSMifA
Accenture est aussi à la culture, le cabinet conseil le musée du Louvre et je ne serait pas étonné qu'on lui doive la simplification médiatisée dernièrement: la disparition des chiffres romains dans certains musés.
Accenture et le Louvre

Gates aime aussi la technologie ARN, un jouet que sa fondation a commencé à utiliser dans les années 2000 pour réduire les populations de moustiques transmettant les maladies, en leur inoculant d'autres maladies les rendant stériles.
Les expériences ne sont pas de franches réussite (euphémisme).
Moustiques Gates en vacance au Brésil
https://www.senat.fr/rap/r16-507-1/r16-507-11.pdf

En 2015 il a sponsorisé un premier labo travaillant sur le Sars, Pirbright qui a déposé en 2015 un brevet pour un vaccin contre un coronavirus. Puis il s'est intéressé à Moderna petite entreprise travaillant à la réalisation de vaccin contre le COVID qu'il a largement financé, on connaît son succès depuis.
« La Fondation Bill & Melinda Gates, a financé des chercheurs universitaires, placé ses cadres dans les conseils de direction de plusieurs ONG, et investi directement dans plusieurs compagnies pharmaceutiques.
Parmi celles-ci figure la compagnie allemande BioNTech, qui a reçu un investissement en fonds propres de $55 millions en septembre 2019. BioNTech, en partenariat avec Pfizer, a annoncé la semaine dernière que son vaccin contre la Covid-19 semblait être efficace à 95%, et a demandé une approbation d’urgence à la Food and Drug Administration, l’autorité américaine en charge de la régulation des médicaments. » Nytimes 2020/11/25
https://www.nytimes.com/fr/2020/11/25/world/americas/bill-gates-vaccin-coronavirus.html
Mais il est aussi derrière Astrazenica. La CEPI et Gavi deux organisations financées par la Fondation Bill et Melinda Gates et l’Organisation mondiale de la santé soutiennent par un accord de 750 millions de dollars la fabrication, l’achat et la distribution de 300 millions des 2 milliards de doses du vaccin à ADEnovirus qu'ils ont mis au point. (autant dire que Blachier a de bonne raison de penser que le vaccin ne sera pas retiré du marché, derrière pression des cabinets de conseils, de Gavi,de l'OMS, ACT accelerator..., Gates va faire jouer tous ses leviers).

Gates ce précurseur du hardware et de la programmation informatique subventionne beaucoup la Santé. Il est généreux avec de nombreux laboratoires, mais aussi de nombreuses universités. L'Impérial Collège de Londres est bien connu pour bénéficier de ses largesses. Au mois d'avril 2020, ils théorisaient la mise en place d'un passeport mondial de la santé. L'étude laissait entendre que pour mettre en place ce système de gestion mondial il fallait impérativement deux pré-requis : des Tests PCR ou Antigéniques, ils hésitaient, et la vaccination.
Alors ID2020 répond à nos questions. Pourquoi ID2020 a vu le jour en 2016?
Réponse « En Septembre 2015, tous les membres des nations Unies ont adoptés les 2030 Sustainable Development Goals 2030, y incluant leur engagement à « fournir à tous une identité juridique, comprenant l'acte de naissance » pour 2030.
La pierre angulaire de ce que nous vivons au jour le jour... 2030, Global, Reset les mots tendances quoi!
https://www.imperial.ac.uk/media/imperial-college/medicine/mrc-gida/2020-04-23-COVID19-Report-16.pdf

L'autre intérêt de Bill semblent être les statistiques, on le voit poser au moins à deux reprises à côté de « comment faire mentir les statistiques » un ouvrage qui se passe de commentaire.
On ne peut pas imaginer que Gates soit en désaccord avec la mise en place d'un passeport mondial, quels débouchés pour ses hardware et ses software. Il travaille d'ailleurs déjà avec Oracle et Salesforce sur le/les produits.


« Ces derniers mois, M. Gates, qui souligne qu’il n’est que l’un des protagonistes de cette bataille, a organisé des tables rondes virtuelles avec des cadres de compagnies pharmaceutiques. Il a démarché des chefs d’État pour leur soutirer des promesses de financement : en une semaine, avec sa femme Melinda Gates, co-présidente de la Fondation, il s’est entretenu avec le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, et le prince héritier d’Abou Dabi Mohammed ben Zayed.
À Washington, il a eu des échanges réguliers avec le Dr Anthony Fauci, immunologue de renom et un collaborateur de longue date pour des campagnes de vaccination. Il a parlé avec le sénateur américain Mitch McConnell, un rescapé de la polio qui soutient les programmes d’éradication de la polio et d’autres maladies infectieuses. Et pour aider au recrutement de personnel pour cette campagne de vaccination, sa fondation s’est également attaché, pour des millions de dollars, les services de la société de conseil McKinsey & Company. »
25 nov https://www.nytimes.com/fr/2020/11/25/world/americas/bill-gates-vaccin-coronavirus.html

Temps IV les tests

Mais revenons aux tests PCR. Kary Bank Mullis, né le 28 décembre 1944 et mort le 7 août 2019, est un biochimiste américain. Il a reçu le prix Nobel de chimie en 1993 (co-attribué à Michael Smith) pour l'invention de la réaction en chaîne par polymérase. Cette technologie appliquée au covid est réutilisée avant le contexte du covid par le dr Dorsten. En 2003, il co-découvre avec Stephan Günther le virus de SARS-CoV (SRAS). Ils mettent à disposition de l'OMS le protocole de dépistage.
Pour SARS-CoV-2, qui apparaît officiellement en décembre 2019, l'équipe de recherche menée par Drosten développe un test rendu librement disponible mi-janvier 2020.
Cet allemand a travaillé sur cet outil pour détecter le sars sur lequel il travaillait.
Il a donné l'entièreté de ses recherches à l'OMS. Au début de la crises ce sont cet outil et ces travaux qui servent de base à l'identification du virus et à la stratégie qu'on va mettre en place contre.
Mais voilà le portrait du coupable est assez éloigné de la réalité.
La létalité, la contagiosité, ses modes de propagation, de transmission sont inexacts, transmission par asymptomatiques. Il dit aussi qu'il n'y a pas d'immunité naturelle face au covid 19. Ca entraînera de mauvaises consignes de l'OMS et le suivisme du Conseil scientifique.
Mais il y a plus grave, le test lui même est rapidement remis en question, on y trouve de nombreuses failles, il n'est pas utilisé comme il le faudrait, cycles trop élevés qui créent des cas positifs, et procédé qui ne trouve pas que du covid 19 encore virulent.
Ce test est d'ailleurs au centre d'un scandale en Allemagne. L'avocat Reiner (scandale CO2 Volkswagen) attaque ce procédé et Dorsten en justice. Des juges portugais ont statué que « La fiabilité du test PCR Covid est douteuse »
https://www.theportugalnews.com/fr/nouvelles/2020-11-27/la-fiabilite-du-test-pcr-covid-est-douteuse-les-juges-portugais/56962


Elena Surkova, Vladyslav Nikolayevskyy et Francis Drobniewski, dans un article du Lancet déclaraient qu'« aucune donnée ne suggère que la détection de faibles niveaux d'ARN viral par RT-PCR équivaut à une infectiosité, à moins que la présence de particules virales infectieuses n'ait été confirmée par des méthodes de culture en laboratoire. »
"Pour résumer, des résultats faussement positifs au test COVID-19 par écouvillonnage pourraient être de plus en plus probables dans le climat épidémiologique actuel au Royaume-Uni, avec des conséquences substantielles au niveau personnel, du système de santé et de la société (panel)".

Certains gouvernement usent avec parcimonie de ces tests douteux quand d'autres font montre d'un zèle curieux et se lancent dans une course au test. Les Etats vertueux utilisent ces tests sur les populations symptomatiques et essayent de garder un nombre journalier de tests à peu près constant ce qui est logique pour pouvoir faire des statistiques correctes et c'est ce qui est voulu.
D'autres Etats eux se mettent à vouloir tester tout le monde, les malades et les non-malades (en effet les asymptomatiques pourraient être dangereux on parle de super contaminateurs).
Des cabinets de conseils et des Think Tank comme l'Institute for Global Change de Tony Blair ayant l'oreille des autorités britanniques incitent à lancer une campagne massive de tests PCR. Cet institut à pour partenaire la fondation Gates, Microsoft, l'Université d'Oxford et bien d'autres généreux mécènes que je vous laisse découvrir.
France, Etats Unis, GB, Israël et d'autres pays sont dans l'hippodrome. C'est une course mondiale effrénée de test, qui ne s'arrêtera pour les Etats Unis qu'avec l'élection de Biden. Et donnera le la à d'autres Etats ce qui entraînera une baisse globale « du covid » dans le monde, ces tests sont magiques ou le covid est Démocrate, « Un virus diabolique et plus intelligent qu'on ne le pense » Jean-François Delfraissy.

3 juin, les auteur du LancetGate retirent l'étude car les bases de données ne peuvent être vérifiées, les hôpitaux qui les ont fournis ont un accord de confidentialité avec Surgisphere qui refuse de les divulguer. On s'interroge sur cette petite société récompensée, qui utilise une technologie trop avancée pour ce quelle est vraiment. Dont la directrice des ventes est connue pratiquer un tout autre métier... et Sapan S. Desai le patron un patricien de la médecine n'ayant pas d'affinité avec particulière avec la médecine.*
« Surgisphère/QuartzClinical serait-elle l’embryon d’un nouveau Microsoft et Sapan S. Desai un « nouveau » Bill Gates, businessman et développeur de génie dans son bureau modeste ? »
https://www.petitbleu.fr/2020/06/07/surgisphere-la-start-up-derriere-la-polemique-du-lancet,8920934.php

4 juin 2020
Réponse mondiale au coronavirus (l'organisme monté par Ursula von der Leyen et qui a déjà reçu 300 millions de dollars de Gates): la Commission européenne promet de verser 300 millions d'euros à l'Alliance du vaccin (Gavi) comme par hasard à un organisme déjà à la botte de Gates...

Pendant ce temps en France, la menace du covid, les cas positifs augmentent, mais pas au point d'alarmer autre chose que les médecin de plateau, d'ailleurs sur le terrain, les généralistes ne voient presque plus de malades passer.

Temps V disparition du covid (immunité de masse atteinte) mise en place des mesures pour fabriquer une épidémie factice. Peur, intimidation des généralistes qui soignent encore ou ont soigné, changement de protocole dans les hôpitaux, changement constant de la manière de quantifier la présence du covid (à compléter).

18 juin 2020 l'HCSP le Haut Conseil de la santé publique recommande, de manière générale, qu’aucune antibiothérapie ne soit prescrite chez un patient présentant des symptômes rattachés à un Covid-19 confirmé (en dehors d’un autre foyer infectieux documenté) du fait du caractère exceptionnel de la co-infection bactérienne. C'est ce qui conjugué aux tests antigéniques et à un protocole mafieux va permettre, pendant la saison des traditionnelles infections respiratoires, rhumes , grippes... de ré-augmenter la mortalité covid.
Réf : 2020-INF-37 Objet : Usage des anti-infectieux dans le Covid-19
On prépare le terrain des complications et de la mortalité en réa de la pseudo seconde vague.

15 juillet Olivier Richefou (UDI) président du conseil départemental demande au préfet de la Mayenne un arrêté : le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux publics clos de six communes du département (peur)
20 juillet Le port du masque obligatoire lundi dans les grandes enseignes alimentaires (peur)

Les médias sont chargés d'entretenir la présence fantôme du covid. (peur)
Les autorités sanitaires et les médias depuis le mois d'août envisagent une deuxième vague.
Les chaînes d'info deviennent des arènes ou s'affrontent des médecins, un combat entre les rassuristes qui se basent sur leur connaissances épidémiologique et semblent l'emporter face à des médecins de plateau et des chroniqueurs alarmistes. 
L'ancienne génération, ce vieux Conseil scientifique qui a subit la crise, a été mis en avant pour sa gestion de guerre commence à être moqué par les médias.
Aug. 20, 2020 LumiraDX reçoit Emergency Use Authorization (EUA) from the U.S. Food and Drug Administration (FDA) for the LumiraDx SARS-CoV-2 antigen test
Signé par le même personnage que les autorisations d'urgence du vaccin pfizer. RADM Denise Hinton, Chief Scientist for the U.S. Food

https://www.rollcall.com/2020/12/11/fda-authorizes-first-covid-19-vaccine/

8 et 9 septembre Veran distribue les tests antigéniques dans les hôpitaux. C'est la période exacte ou les décès de la pseudo seconde vague commencent à augmenter après 4 mois de normalité. Faux positifs obtenus en hôpital grâce aux antigéniques. (voir graphs mortalité)
Dans les hôpitaux on passe de la sérologie aux tests antigéniques.

11 septembre, l'OMS envoie ses consignes officielles, Veran a prit un peu d'avance.
https://www.who.int/publications/i/item/antigen-detection-in-the-diagnosis-of-sars-cov-2infection-using-rapid-immunoassays

15 septembre la GB elle aussi commence à utiliser ces tests dans les hôpitaux, on voit la vague de décès repartir à ce moment exact. (voir graph mortalité)
En septembre 2020 les premières expérimentations des tests antigéniques commencent à Nice sur le terrain. Ils vont se généraliser en France... Ces tests semblent plus précis et font peu de faux négatifs si la volonté est de trier rapidement une population pour écarter le plus possible de non malade de cas peut être contaminés. Malheureusement plus sensibles ils font de nombreux faux positifs (certains essais fait dans de mauvaises conditions donnent 12,8% de faux positifs).
https://biogroup.fr/actualites/tests-antigeniques-etude-comparative-resultats-vs-pcr/

22 septembre la fondation Gates sponsorise une étude à $8,750,840 « pour évaluer l'impact sur la mortalité de l'administration semestrielle d'une dose unique d'azithromycine aux enfants de 1 à 60 mois lorsqu'elle est intégrée aux plateformes de la Semaine de la santé de l'enfant au Burkina Faso »
On en a pas encore les résultats, mais gageons qu'ils seront tout aussi défavorables que l'étude du Lancet.
https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database/Grants/2020/09/INV-005395
Le Conseil scientifique qui a subit la crise, a été mis en avant pour sa gestion de guerre est critiqué constamment par les médias et on lui met sur le dos l'entièreté du désastre.

Temps VI lancement des 2 vagues (et demie) complètement factices pour débloquer les Autorisations d'urgence du monde entier.

Septembre c'est reparti à la surprise générale des rassuristes, c'est la « deuxième vague ». Pour France Info « elle commence par une onde moins brutale que pour la première vague »...et tout s'enchaîne très vite.
Veran et matt Hancock (le ministre de la santé britannique) ont progressivement augmenté le nombre de tests pcr.
Le Plan de Bill est mis en application avec la complicité de certains gouvernements et des cabinets de conseil.
Il est simple, en trois bandes comme au billard, ou plutôt repose sur la compromission de trois Etats.
Le test antigénique doit devenir le gold standard, fera monter le nombre de faux positifs et relancera « l'épidémie » dans le premier Etat complice, un petit peu à l'avance pour tester jusqu'où on peut aller sans que ça ne se voit trop.
La mortalité sera augmentée :
1/ Par la paralysie des généralistes par qui les patients ne passent plus. Ils font standard téléphonique et ne peuvent plus prescrire d'antibiotiques pour les malades suspectés de covid. Les traitements sont proscrits, Veran fera à se sujet plusieurs sorties hystériques « il n'y a pas de traitement ».
2/ par le mauvais diagnostic de certaines maladies/ virus de retour en cette saison froide.
3/ par les retards dans les traitements repoussés pendant cette durée.
4/ par les réa dégraissées depuis des années et les démissions qui ont eu lieu après la première crise. Lorsque les services de réanimations sont débordées (chaque année en hiver depuis des années) la mortalité y augmente de 9% à 30%.
5/ par les effets collatéraux des vaccins.

Le premier de ces Etats c'est Israël, cet Etat est prêt à se transformer en dictature. C'est un terrain propice à toutes les expérimentations avec Pfizer.
Israël est un sujet à lui tout seul, malheureusement la barrière de la langue et l'embargo de l'information, accentué par un filtre des médias francophones mainstream, fait qu'il est dur d'en parler pour l'instant. La seule chose sûr c'est qu'ils sont à la pointe de la dictature sanitaire que l'on souhaite nous imposer par la vaccination et le passeport vert (c'est comme ça qu'ils l'ont dénommé).
D'autre part c'est le laboratoire de Pfizer qui a utilisé massivement ses produits sur une population prise en otage. Cette utilisation a été faite de manière ordonnée. On y a vacciné les plus anciens et diminué l'age des cibles au fur et à mesure du temps. On voit clairement un shéma dans cette vaccination, une sinusoïde régulière qui ne doit rien au hasard.
Gates va utiliser ces premières données sur les anciens pour comprendre quelle mortalité il va pouvoir obtenir en Angleterre gràce aux dégâts mécaniques de la vaccination (inflammations...).

Le second Etat complètement impliqué dans cette ARNaque c'est la France.
Les médias subventionnés par Gates et l'Etat sont sur le coup.
La Fondation Bill & Melinda Gates à donné par exemple, 4 millions de dollars étalés sur 5 ans dans le cadre d’un programme intitulé « Global Policy & Advocacy » (politique mondiale et conseil) pour Informer et mobiliser les communautés. Le Monde (anciennement journal de référence) a été acheté depuis longtemps par Gates.
17 octobre 2020 Un second état d'urgence sanitaire est mis en place et déclaré par un décret du 14 octobre 2020. Il donne tout pouvoir au conseil d'urgence et au président pour gérer... FR
29 octobre 2020 Attestation de déplacement dérogatoire est établie par décret. C'est une idée venant tout droit du cabinet McKinsey. C'est une humiliation, les français doivent maintenant ne sortir que si ils ont ce papier renseigné par eux-mêmes, une exclusivité française. FR
vendredi 30 octobre second confinement FR

L'Etat qui mène la danse c'est le Royaume-Uni.
D'une part par facilité, les comploteurs ont plus de facilité à ingérer dans les pays ayant la même langue qu'eux. Plus aisé de corrompre, plus aisé de placer des agents... et Boris à des idées proches de Gates dans certains domaines...

11 septembre les consignes de l'OMS (à la demande de Gates) sont officiellement publiées.
Il s'agit d'utiliser les test antigéniques rapides appelés TROD dans le cadre du covid. Notez au passage la date et l'humour de nos bourreaux car c'est bien la première mesure d'importance du plan de Gates.
« Reconnaissant l'insuffisance des données actuelles sur la performance et l'utilité opérationnelle de ces tests, ce document cherche à fournir des conseils aux pays sur les considérations à intégrer dans les programmes de gestion des flambées de COVID-19. »
https://www.who.int/publications/i/item/antigen-detection-in-the-diagnosis-of-sars-cov-2infection-using-rapid-immunoassays
Le 9 septembre, Veran a déjà appliqué cette partie du plan avec deux jours d'avance, visionnaire le ministre. Il les met en place dans les hôpitaux franciliens. Dès ce jours la « mortalité covid » inexistente depuis plusieurs mois ne cessera d'augmenter jusqu'à la vague n°2.
Les antigéniques remplacent la sérologie et les pcr plus précis, et peuvent faire de belles quantités de faux positifs.
https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Coronavirus-tests-antigeniques-rapides-moins-fiables-PCR-2020-09-09-1201113005
Le 11 les caméras de l'HPHP sont prêtes.
https://www.aphp.fr/contenu/tests-rapides-antigeniques-un-dispositif-complementaire-la-pcr-pour-un-depistage-de-la-covid
Ici le canard enchaîné en parle...
https://www.wakeupinfo.fr/2020/12/covid-ces-tests-qui-fabriquent-de-faux.html

14 septembre Le ministère de la santé de GB commande pour £32,181,035 de matériel et de tests antigéniques à la société Lumiradx UK Limited et demande à être livré avant le 31 décembre.
« to expand test strip manufacturing capacity for access to volume for LMICs
The company is supported by institutional and strategic investors including the Bill & Melinda Gates Foundation, Morningside Ventures and U.S. Boston Capital Corporation. »
15 septembre les anglais mettent eux aussi en application les consignes dans les hôpitaux. Leur « mortalité covid » commence elle aussi à augmenter à ce jour précis.

25 septembre 2020, la HAS (Haute Autorité de Santé) rend deux avis relatifs aux tests et diagnostics de la Covid-19. Pour l'autorité publique, les tests antigéniques sont efficaces chez les personnes symptomatiques. Elle donne également son aval concernant le prélévement oropharyngé en cas de contre-indication au nasopharyngé.

3 octobre première tentative de vague de variant anglais coordonnée entre la France et la GB.
Veran lance une pléthore de tests antigéniques pour faire exploser les faux positifs. Néanmoins si il peut parfaitement simuler une vague de positif c'est beaucoup plus difficile d'avoir une « mortalité correcte » la vague de mortalité est assez ridicule sans la vaccination. Il s'agit des faux positifs obtenus par test antigéniques dans les hôpitaux. Voir protocole édifiant pour asymptomatiques.

La vague échoue en GB c'était un essai pour assurer la seconde vague après le 2 décembre.

6 octobre GB Gates donne à nouveau à l'entreprise Lumiradx UK Limited 17,000,000 de dollars
https://atamis-1928.cloudforce.com/sfc/p/#0O000000rwim/a/4J000000kDtL/QVuCH_Wnro7dfS.p0IJaBa0BiqJsnwlEhMTPNTPSvdY

13 octobre début campagne vaccination grippeFR
26 octobre FR Médecin arrêté modifiant le décret du 16 novembre 2020
La notification des résultats dans SI-DEP devient obligatoire et conditionne le paiement de la cotation C2 ou V2 aux médecins, que ce résultat soit positif ou négatif
https://www.legifrance.gouv.fr/download/file/q6hGkEObt6Zpf9RLagcjOpdkB5jnV7mRslttg37aUKI=/JOE_TEXTE

28 octobre 2020 FR Le texte sur la pratique des tests antigéniques dans les cabinets libéraux parait.
« Les médecins qui décideront de se lancer dans l’aventure pourront se faire honorer C2 soit 46€ (ou V2 + MD +/- IK en visite), au tarif opposable strict. Attention il s’agit bien de C ou V, pas G ni VG ! »
C'est une incitation à tout bien déclarer covid.

Début novembre les britanniques commencent à lancer doucement leur campagne de tests antigéniques, l'augmentation est régulière et parallèle aux tests pcr jusqu'au 01/12/20 GB

7 novembre 2020, les principaux médias américains annoncent la victoire de Joe Biden c'est le coup de sifflet qui annonce la reprise du match...
7 novembre Gates donne à l'entreprise Lumiradx UK Limited 17,000,000 de dollars.
9 novembre Pfizer annonce que le vaccin est prêt et efficace à 90%
11 novembre Pfizer demande l'autorisation d'urgence de mise sur le marché. Refus de l'EMA
12 novembre Stella Kyriakides, la commissaire européenne à la santé fait pression sur l'EMA
16 novembre pic de l'épidémie si l'on se réfère au nombre de personnes hospitalisées. FR
16 novembre les anglais commencent à baisser les pcr et les remplacent par des tests antigéniques.
20 novembre Pfizer demande l'autorisation d'urgence de mise sur le marché à la FDA (autorité sanitaire américaine).
20 novembre 2020 prestation I cabinet de conseil Accenture 388 500
Etude stratégique autour du lancement du système international de vaccination (SI)
structuration/mise en œuvre/pilotage. FR
2 décembre fin de la vague française et de l'essai franco anglais.

2 décembre 2020, le Royaume-Uni est le premier pays à autoriser l'usage du Tozinaméran = BNT162b2 = Pfizer/BioNTech. Il s'agit d'une autorisation d'utilisation d'urgence donnée par la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA) c'est le feux vert pour la vague des antigéniques qui vont créer les faux positifs (cas covid) et la vaccination qui va créer la mortalité covid.
8 décembre 2020 prestation I cabinet de conseil McKinsey 3 239 700
gestion interministérielle pour la distribution des vaccins.
comparer et à analyser les performances au niveau de l'étranger et appui stratégique au déploiement de l'ensemble du projet. FR
8 décembre les anglais ont fini de régler les pcr et les antigéniques sans que ça ne se voit (sauf le nez dans les courbes), il leur suffit à partir de là de les utiliser massivement pour créer le pic désiré qui va faire croire à l'explosion du variant anglais. C'est le top départ pour Matt Hancock et sa campagne de peur britannique.
8/12/20 Le variant anglais "attire l'attention des scientifiques", cas croissant au sud-est de l'Angleterre" (323827 test) C'est le variant mort-vivant, il fait très peur mais est très lent. On est 3 mois après sa première détection dans le sud est de la GB, et il a été détecté en avril en Autriche 7 mois auparavant (Raoult).
14/12/20 Matt Hancock, ministre de la santé annonce l'identification de ce variant anglais qui se répandrait plus rapidement. GB
Début d'un pic massif de tests, c'est un test grandeur nature de l'utilisation massive de tests antigéniques 15 jours dont les résultats seront falsifiés mais utilisés pour faire des évaluations afin que la vague anglaise ressemble à la vague française. FR
Lancement du plan Viva Diag qui va permettre de se débarrasser des faux positifs du test de noël GB+France
15 décembre fin second confinement français. FR
15/12/20 Début de la campagne de peur GB Cette com va être ce qui va faire lâcher à l'EMA les AMMc le 21 décembre...
Newscientist "What you need to know about the new variant of coronavirus in the UK"

17 décembre médiatisation sur Francebleu des quelques tests défaillants chinois Viva Diag
https://www.francebleu.fr/infos/societe/coronavirus-un-test-rapide-retire-du-marche-francais-apres-des-cas-faux-positifs-1608224887
Une chose est juste cependant « Le test chinois incriminé est donc une goutte d'eau dans la masse des 10 millions de tests rapides en France. Cela dit, si l'alerte sanitaire a fonctionné, les conditions de mise sur le marché interroge. Comment ce produit chinois défectueux a pu recevoir l'agrément ? Les autorités françaises exigent une sensibilité des tests chez les malades d'au moins 80% et une spécificité chez les non-malades de 99%. » 
Repris trop souvent pour que ce n'ait pas été orchestré dans la presse. C'est la totale, c'est Chinois, ça permet de dire allez vous faire tester... Et surtout ça cache un essai dans l'essai qui sera effacé par Veran grâce à une période de non pertinence due en partie à ces tests 80% (au lieu des 90% autorisés).
18 ou 19 décembre Veran a ré-augmenté depuis quelques jours le nombre de tests pcr. Commence pour la France et la GB une opération de réglage, la GB veut savoir de combien il va lui falloir baisser son nombre de tests pcr pour obtenir le même versant descendant que la France. La GB augmente elle aussi le nombre de tests mais plus modérément pour avoir sensiblement le même que la France. C'est le début d'un pic aberrant en France.
Le prétexte pour ces anomalies est bien sûr noël et une campagne des médias : « allez vous faire tester pour sauver papi et mami » Jusqu'au 24.
https://www.larep.fr/orleans-45000/actualites/l-hopital-d-orleans-soigne-des-malades-du-covid-19-toujours-nombreux-et-se-prepare-a-la-phase-vaccinale_13895039/

Mais pour ne pas voir le nombre de positifs que ça a engendré comment faire?
Heureusement il y a l'ARNaque du produit chinois défectueux.
faux départ de courriers ?, effaçage de la lettre par l'ANMS introuvable sur leur site?

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_64_tests_antigeniques_vivadiag.pdf

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_71_rappel_tag_vivadiag.pdf

Malgré le gouffre spatio-temporel de l'ANMs on sait par l'ordre des pharmacien que les pharmaciens ont reçu les courriers de rappel le 31.

http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Les-actualites/Depistage-de-la-Covid-19-via-les-tests-rapides-VivaDiag-actualisation-des-informations

https://www.medisite.fr/coronavirus-tests-antigeniques-cette-marque-retiree-du-marche-a-cause-de-faux-positifs.5596211.806703.html
Bon le résultat c'est que le produit a pu être utilisé jusqu'au 31 décembre date de la fin du pic comme par hasard.
Donc Veran a fait effacer « ces données non-pertinente » par santé public France, pour cacher l'escroquerie de Gates. A la place du faux plat on aurait dû avoir un pic fait par les faux positifs.

21 Décembre 2020 L'Agence européenne des médicaments (EMA) accorde une Autorisation de Mise sur le Marché conditionnelle (AMMc ) à Pfizer et BioNTech pour COMIRNATY® (également connu sous le nom de BNT162b2).
Dans une fuite de mail on apprend que le 12 novembre, une responsable de l’EMA signale que Stella Kyriakides, la commissaire européenne à la santé a fait pression. Elle a dit s'être engagée « à ce que tous les Etats membres reçoivent le vaccin en même temps », elle aurait alors insisté sur l’importance de ne pas les « forcer » à utiliser des procédures nationales à cause de délais dans le processus d’autorisation officiel. Selon une directive de l’UE, les Etats peuvent en effet utiliser des médicaments non autorisés par l’EMA en cas d’épidémie. »
Dans un rapport du Corporate Europe Observatory révèle que « McKinsey, qui a joué un rôle important dans le processus de privatisation du système de santé public britannique, a approché la commissaire à la santé Stella Kyriakides au début du mois de mars dernier (2020) pour lui proposer d’aider à définir la réponse de l’UE à la pandémie. Depuis et en raison du secret des affaires, rien n’a plus filtré de cet éventuel partenariat, relève le rapport. »Gauchebdo le 5 février 2021
https://www.jforum.fr/vaccin-pfizer-les-dessous-des-autorisations.html
https://www.gauchebdo.ch/2021/02/05/le-prive-allie-mortel-du-covid-19/

23 décembre 2020 prestation II cabinet de conseil Accenture 594 540
Planifie le système internationnal de vaccination ce qui prend en compte le passeport mais n'est pas indiqué...
The Member Self Service (MSS) Portal provides secure access to your benefits information. Use the MSS to check eligibility for Health & Welfare benefits for yourself, your dependents, and your beneficiaries. You may also update your address information, view month-by-month hours, and generate an estimate of your pension benefits.

25 décembre début de la descente des pcr de noël pour se remettre au niveau
L'opération va permettre aux escrocs de savoir de combien il va falloir baisser les pcr GB à partir du 10 janvier pour obtenir une courbe semblable à la courbe française. FR+GB
28/12/2020 feu vert des 27 pour une application de l'accord du Brexit au 1er janvier
https://www.lefigaro.fr/international/brexit-l-ue-lance-la-procedure-de-signature-de-l-accord-avec-londres-20201228

31 décembre Hancock lance les antigéniques en quantité. C'est l'explosion de cas positifs (faux positifs)
Fin de la vague aberrante de Noël. FR (pendant la durée de cette micro vague Veran a fait falsifier les données des positifs obtenus ça aurait été trop visible). Et je sais même sous quel prétexte: Des faux positifs causés par un  test chinois défaillant . « Les autorités sanitaires ont décidé de retirer du marché le test antigénique "Viva Diag" fabriqué par la société chinoise Viva Chek. Selon l'ANSM, il ne doit plus être utilisé et les lots doivent être "mis en quarantaine" par les pharmaciens. »
https://www.medisite.fr/coronavirus-tests-antigeniques-cette-marque-retiree-du-marche-a-cause-de-faux-positifs.5596211.806703.html

5 janvier Agnès Buzyn révèle dans un entretien à L’Opinion qu’elle intègre le cabinet du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. Elle s’y occupera des “affaires multilatérales”, ce qui consiste à représenter l’institution “auprès du G7, de l’ONU ou de la Fondation Bill Gates”, précise le site d’informations. Immunité diplomatique. Elle a sûrement laissé entendre qu'elle pourrait déballer certaines choses...
3 janvier la GB réduit le nombre de PCR, la vague s'infléchit et va retomber avec une jolie symétrie.
25 janvier la GB réduit le nombre de ses antigéniques. La fausse vague disparaîtra en mars mais toujours un canapé obtenu avec les PCR. Du premier mars au 11 mars, je pense que les anglais ont fait un autre essai pour calibrer les faux positifs d'un autre Etat complice mais lequel ? Pas encore cherché.
18 Fevrier 2021 Delfraissy écrit dans le Lancet le contraire de ce qu'on lui a demandé de dire pendant 1 an. Des confinements et mesures généralisées dévastatrices, ainsi que les vaccinations de masse qui favorisaient la fuite immunitaire virale!
https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S2468-2667%2821%2900036-0
10 mars 2021 surveillance par caméra du non port du masque...

x
Éditer le texte

Merci d'entrer le mot de passe que vous avez indiqué à la création du texte.

x
Télécharger le texte

Merci de choisir le format du fichier à télécharger.