Posté le 8 août
Télécharger | Reposter | Largeur fixe

Viviana:
Je m'interrogeais sur ce Fed quand vous avez fait ce lien avec ça. Il y a un Fed dans cette ville spécifique. Est-ce que ça veut dire que la Réserve Fédérale est comme une banque, pas comme une armée ? Pourquoi pensez-vous que ce soit le cas ? C'est un peu étrange. La Fed est essentiellement composée d'un ensemble de banques privées. Pensez-vous que cette branche spécifique de la Fed est peut-être impliquée ou essaie de l'être ? Trouvez-vous que cela soit significatif que ces destructions soient plus nombreuses dans les villes il y a des banques fédérales que dans les autres ?



Catherine Fitts:
Donc je crois que tout ce qui se passe en ce moment, la raison pour laquelle nous nous rencontrons aujourd'hui, c'est parce que nous faisons partie de quelque chose appelé la réinitialisation directe. Le going direct reset était un plan préparé à Blackrock par un groupe de banquiers centraux et a été présenté pour vote aux banquiers centraux du G7 le 22 août 2019. Je viens de mettre un lien, nous venons de faire une grande présentation publiée par John Titus sur le going direct reset. Vous savez, les gens parlent de Klaus Schwab et de la grande réinitialisation, c'est juste une distraction. Cela n'a rien à voir avec ce qui est en train de se passer. ILs nous amènent vers une réinitialisation directe. Il s'agit donc d'un plan des banquiers centraux, qui a fondamentalement induit un effondrement de l'ensemble de l'économie mondiale, et qui a induit cet effondrement en même temps que des quantités massives d'argent ont été imprimées et distribuées à une variété d'acteurs qui sont maintenant libres de prendre cet argent et d'acheter d'énormes actifs. Bref, tout est expliqué dans la réinitialisation directe. Encore une fois, je suis heureuse de vous fournir ce contenu réservé aux abonnés, mais je suis heureuse que n'importe quel membre du comité puisse vous fournir un abonnement gratuit et je vous recommande vivement de le lire, ainsi que State of our currencies qui est une vue d'ensemble non seulement de ce qu'est la réinitialisation, mais aussi des raisons pour lesquelles ils ont besoin de faire évoluer les systèmes monétaires. Ce que nous voyons dans le cadre de cela, c'est une consolidation de ...

Reiner:
Wolfgang ? ??


Wolgang:
J’ai une question si elle a terminé.

Catherine Fitts:
Alors laissez-moi finir. Ce qui s'est passé, c'est que les banquiers centraux ont voté la réinitialisation directe, ils sont allés sur les marchés en septembre et dans l'état de nos monnaies et la réinitialisation directe, vous verrez les chronologies qui exposent tout ça.


Reiner:
C’est quel mois de septembre ? L'année dernière ou en 2019 ?


Catherine:
C’était en septembre 2019.

Reiner:
C’est ce que j'ai pensé parce qu'il y a eu un énorme crash financier qui a été dissimulé et nous avons pensé que le Covid ou Corona a été inventé pour faire diversion.

Catherine Fitts:
Mais ce n'était pas un crash, c'était un démantèlement.

Reiner:
Aha.

Catherine Fitts:
Vous savez, nous devons tous arrêter d'utiliser des mots comme dépression ou effondrement. C'est un démantèlement, ce n'est pas un ralentissement, c'est un démantèlement et si vous lisez le going direct vous comprendrez comment cela fonctionne. Vous essayez d'étendre le système de monnaie de réserve, donc vous essayez de maintenir le système existant, mais vous essayez d'introduire un nouveau système et ce nouveau système est un système entièrement numérique qui vous donne un contrôle total. Ce n'est plus une monnaie telle que nous la connaissons, c'est un système de transaction financière qui ressemble un peu à un crédit à un magasin et que je décrirais comme un système d'esclavage parce qu'il vous donne un contrôle total. Il y a deux problèmes ici : l'un concerne les transactions financières, l'autre les données numériques, car dans un système numérique, les données relatives à l'argent ont plus de valeur que l'argent même. Il faut donc examiner la question sous deux angles, celui des données de renseignement et celui de l'argent. Ce qu'ils essaient de faire est très ambitieux et beaucoup de choses sont en cours de prototypage, comme les cryptomonnaies, mais tout dépend d'un réseau entièrement électrique. C'est une des raisons pour lesquelles ils veulent abandonner le gaz et le pétrole, parce que le système de contrôle nécessite un système tout électrique et je pense que s'il y a une raison pour laquelle les émeutes ont lieu dans les villes fédérales, c'est parce que le premier endroit logique pour construire ce réseau est dans les villes fédérales. Cela pourrait aussi être dû à une variété de choses liées à cela, c'est là qu'il y a le plus d'opportunités, mais je pense que c'est parce que si vous passez à un système entièrement cryptographique, il est très important de s'assurer que vous avez un réseau intelligent dans les villes fédérales.


Wolfgang:
Je pense que nous observons maintenant que le ministre des finances allemand a commencé, au début de la crise, à distribuer beaucoup d'argent à de nombreuses personnes qui suivaient tout le plan. Il y avait donc beaucoup d'argent pour la science, mais seulement pour les scientifiques qui essayaient de dire ce que le gouvernement voulait entendre, et il y avait beaucoup d'argent donné aux hôpitaux qui vidaient leurs lits pour les futurs cas de Covid-19. Beaucoup d'argent a été mobilisé et donné aux médecins qui faisaient des tests. Ils recevaient 15 euros pour un coton-tige. Beaucoup d'argent a été soudainement dépensé, j'ai eu l'impression que l'argent était juste imprimé pour corrompre tous ces gens qui ne font que dire " oui " à ce qui se passe. Et ils impriment juste l'argent, ils ne s'en soucient pas, ils impriment juste et ils peuvent soudoyer tout le monde et si quelqu'un est critique, il suffit de lui donner de l'argent, il cessera d'être critique . Je pense que cela se produit même avec les ONG, cela se produit avec toutes les personnes qui se présentent et disent "Je pourrais être critique, si vous me donnez de l'argent, j'arrêterai".

Catherine Fitts:
Exact, donc ce que vous faites, vous avez des producteurs indépendants. Je vais simplifier à l'extrême : vous avez des gens qui peuvent imprimer de l'argent et des gens qui peuvent gagner de l'argent, ils peuvent produire. D'accord ? Ce que vous essayez de faire, c'est d'acculer ces gens pour qu'ils soient financièrement dépendants et qu'ils aient besoin de votre argent imprimé et qu'ils fassent ce que vous dites. Donc voici ce qu'il est important de comprendre, si vous comprenez la consolidation du coup d'état financier, vous regardez les banquiers centraux prendre le contrôle des départements du Trésor. Ils ont donc fait émettre aux gouvernements souverains de plus en plus d'obligations et les gouvernements souverains sont maintenant dépendants des banques centrales pour acheter les obligations et maintenant les banquiers centraux interviennent et mettent en place leur personnel pour contrôler les trésoreries. Vous avez donc des banques centrales qui sont détenues par des personnes privées qui sont relativement invisibles et qui prennent le contrôle non seulement de la création monétaire mais aussi des gouvernements qui dépendent de la banque centrale pour acheter leurs obligations. Le grand secret dans tout cela, et l'une des raisons pour lesquelles elles sont si agressives en ce moment, est que si vous comprenez comment le système fonctionne, la réalité est que nous n'avons pas besoin d'elles. Nous n'avons pas besoin d'eux pour créer notre argent, nous n'avons pas besoin d'eux pour contrôler nos données, nous n'avons pas besoin d'eux pour diriger nos gouvernements, nous n'avons pas besoin de tout cela. Maintenant, ce qui s'est passé, et c'est pourquoi ce que vous avez dit est si important Wolfgang, c'est que pendant les 30/40 dernières années, ils ont toujours été capables d'acheter la plupart des dissidents ou des efforts indépendants contre eux avec de l'argent. En d'autres termes, dans les démocraties, ils ont acheté la population encore et encore.

Wolfgang:
Ils ont même acheté Transparency International.

Catherine Fitts:
Exact, si vous regardez mon parcours au cours des 30 dernières années, chaque fois que des alliés se présentent, ma question est : ok, comment vont-ils acheter cette personne ? Ils achètent presque tout le monde et le problème est que si vous avez un allié qui a trois jeunes enfants et qui essaie de gérer un ménage et qu'ils viennent et qu'ils leur offrent quelques centaines de milliers de dollars par an pour faire quelque chose pour Harvard, ils s'en vont ! Parce qu'ils ont une obligation fiduciaire envers leur famille. C'est pour cela que nous avons avons joué le jeu des tactiques de l'Etat profond, ils sont fabuleux pour acheter presque tout le monde et il est très rare qu'ils ne puissent pas acheter une personne. Une des choses qu'ils ont faites avec tout l'argent qu'ils ont imprimé est d'essayer d'acheter tout le monde dans des institutions et des organisations qui les gardent occupés et loin des vraies lignes de pouvoir. J'étais à Bâle pour la World Freedom Alliance et il y avait un membre merveilleux qui a dit : vous savez, des amis apparaissent partout parce que nous avons atteint un point où je pense qu'il y a beaucoup de gens intelligents qui ont réalisé : attendez une minute, vous savez, certaines choses ne sont pas fonction du prix. Et si vous regardez ce que la destruction de la civilisation humaine et la destruction de tout ce qui est sacré ou sage, ce que ces gars font, vous savez ce que nous vendons ici, est le futur de la civilisation humaine. Il y a trop de gens intelligents et éduqués qui savent que c'est une liquidation, ce n'est pas un business.


Wolfgang: Je pense que c'est très encourageant ce que vous venez de dire, que nous n'avons pas besoin d'eux. Je pense que la chose la plus importante est : imaginez, I have a dream si je peux le dire ainsi . Quand les gens enlèveront le mosque, quand ils ouvriront leurs magasins, quand ils continueront à faire ce qu'ils ont toujours fait, ces gens resteront là la bouche ouverte, ne comprendront pas, ils ne seront plus importants, nous pourrons continuer à vivre comme avant. Nous devons changer beaucoup de choses mais nous pouvons le faire de manière démocratique et nous avons le temps de le faire. Nous devons changer les choses, nous devons les empêcher de faire en sorte que de telles choses se reproduisent.
La décentralisation de l’argent est très importante.La décentralisation de la santé est très importante. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons arranger dans une perspective régionale et si vous l'avez dans une perspective régionale, c'est important pour la démocratie parce que la démocratie ne fonctionne que lorsqu'il y a de la transparence. Lorsque vous comprenez ce qui se passe, lorsque vous pouvez vous adresser à celui qui commet un échec et lui dire : "Arrêtez ça, c'est ma responsabilité, notre responsabilité, arrêtez ça". Mais ce n'est pas possible si le système est trop grand.

Catherine Fitts:
Alors laissez-moi soulever trois points car je suis d'accord avec tout ce que vous venez de dire et vous êtes au cœur du problème. La première chose est la bonne nouvelle : si vous regardez comment la planète et l'économie fonctionnent, leur système est en train de détruire l'économie. Il y a assez pour tout le monde si nous gérons les choses de manière civilisée, donc il n'y a aucune raison pour que…. la pauvreté n’est pas nécessaire, il y a des solutions. Il existe de nombreux modèles et systèmes différents qui peuvent fonctionner, mais ils ne peuvent pas fonctionner sans l'état de droit et ils ne peuvent pas fonctionner si vous mettez des psychopathes en charge. Je ne veux jamais avoir une conversation sur le socialisme contre le capitalisme parce que si vous avez un bon leadership dans un endroit et que vous avez un consensus sur comment, quel modèle vous voulez utiliser, il y a des milliers de modèles qui fonctionneront. Mais la troisième chose et c'est la question sans réponse que je ne connais pas et c'est le risque que nous devons gérer. Il est clair que les gens qui font cela sont en train de construire une civilisation multi planétaire, ils ont investi des sommes fantastiques, je crois, dans l'espace et dans une infrastructure souterraine pour faciliter ce qu'ils veulent faire dans l'espace. Les milliers de milliards de dollars qui ont disparu lors du coup d'État financier sont allés quelque part et la question est de savoir où ils vont et pourquoi ils y vont. Il y a des millions de théories, je n'ai aucune idée de ce qui est vrai, mais la réalité est que notre planète est dirigée par la force physique et que cette force physique est finalement dirigée par ceux qui contrôlent l'espace. Si vous regardez les technologies invisibles qui peuvent être livrées depuis l'espace, vous savez l'armement, c'est très, très puissant et donc s'ils sont peu nombreux et que nous sommes nombreux, mais si nous nous organisons et défions celui qui contrôle l'espace, nous devons être capables d'y faire face.

Reiner:
Vous parlez de l'utilisation de la 5G comme un moyen de nous contrôler, par exemple, par le biais de ce qui est vacciné, quelque chose comme ça.

Catherine Fitts:
Ce n'est pas seulement le contrôle mais la capacité d'utiliser des armes électromagnétiques pour faire sortir votre voiture de l'autoroute ou faire exploser votre voiture ou utiliser le bâton de Dieu pour faire exploser votre village ou s'engager dans vous savez donc maintenant je rentre dans un domaine de spéculation qui est en dehors de mon domaine d'expertise. Je vais vous donner un exemple parfait et j'aimerais avoir la permission de raconter une histoire un peu longue parce que je pense que les exemples aident. Est-ce que cela vous convient ?

Reiner:
Bien sûr.

Catherine Fitts:
Ok, en 2007, j'ai aidé un client qui voulait acheter un fonds d'obligations mondiales et je n'aime pas la plupart des fonds d'obligations mondiales, alors j'ai fait une longue recherche et j'ai trouvé deux fonds d'obligations mondiales d'un très bon sponsor et l'un d'entre eux avait 15 % de son argent dans des obligations souveraines indonésiennes... ça devait être plus tôt car c'était en 2004. C'est quelque part, et vous saurez bientôt quand c'était de toute façon, alors nous avons trouvé ce fonds d'obligations mondiales et il a fait un très gros investissement parce qu'il voulait acheter quelque chose et juste le mettre de côté, obtenir le rendement, c’est sans importance !Très peu de temps après qu'il ait fait l'investissement, le fonds a chuté de 15 % du jour au lendemain pour aucune raison que nous pourrions comprendre. Les taux d'intérêt n'ont pas changé, il n'y a pas eu de mauvaises nouvelles sur le sponsor, sur le fond, rien, et il y a eu un délit d'initié massif.Et si vous regardez ce trading, je n’avais jamais vu quelque chose comme cela auparavant. J'ai été banquier d'affaires pendant des décennies, j'ai traité des milliards et des centaines de milliards de dollars d'obligations, mais là, j'ai été sidéré, j'ai pris le téléphone, j'ai parlé au sponsor, j'ai essayé de savoir ce qui se passait dans le monde, il n'y a pas eu de réponses, c'était de l'obstruction totale. Une semaine plus tard, le tsunami en Indonésie est arrivé et j'ai réalisé qu'ils savaient … il savaient qu'il y aurait un tsunami, plus d'une semaine à l'avance. Je me suis assis et j'ai dit : comment faites-vous…. alors les modèles de capitalisme de désastre qui ont frappé l'Indonésie juste après le tsunami étaient, il était clair qu'il y avait soit quelqu'un l'anticipait et le faisait en acte de guerre, ou quelqu'un prenait un énorme avantage de ce qui était arrivé. Maintenant, vous savez que cela soulève la question de savoir combien de ces catastrophes naturelles sont des armes par rapport aux catastrophes naturelles ? Et je ne sais pas, mais celui qui a le pouvoir de faire quelque chose comme ça, c'est que nous sommes face à des gens qui utilisent des quantités significatives de force et ils utilisent des armes invisibles et ils font beaucoup depuis l'espace. Et donc…
Si vous regardez pourquoi un premier ministre fait quelque chose qui est dans l'intérêt des banques centrales et contre son propre peuple, c'est le plus souvent, je crois, parce qu'il est dans une variété de pressions différentes et l'une d'entre elles est liée à ce type d'armement. Je dirais simplement que la bonne nouvelle est que le potentiel de richesse est phénoménal, la mauvaise nouvelle est que nous sommes sur une planète qui est contrôlée par la force et nous devons faire face... vous savez, mon pasteur disait toujours : si nous pouvons y faire face, Dieu peut la réparer. Nous devons comprendre la force physique contre laquelle nous nous battons.

Reiner:
Ok, je vais traduire ça et une question cependant : que pensez-vous du tsunami ? Je veux dire, il y a deux façons d'expliquer ça, pas le tsunami mais le ouais le tsunami... pensez-vous qu'il a été déclenché par quelqu'un ou pensez-vous qu'il y a eu un délit d'initié parce que quelqu'un avait les moyens, grâce à la technologie de l'espace, de prévoir ça ?

Catherine Fitts:
C'est forcément l'un ou l'autre. J'ai eu des gens qui m'ont dit qu'ils pouvaient anticiper un tremblement de terre, vous savez, ils peuvent prédire un tremblement de terre, vous savez, assez loin dans le futur, donc je suppose que cela aurait pu être l'un ou l'autre étant donné les modèles que j'ai vus qui ont soutenu et protégé le dollar, je suis convaincu que certaines de ces catastrophes naturelles sont induites et c'est l'une des grandes forces derrière le système du dollar.


Reiner:
Je viens de traduire et d’insister sur la partie positive de votre exposé. D'une part, de plus en plus de gens commencent à réaliser que l'argent ne peut pas tout acheter, en particulier ce que les gens veulent vraiment, et d'autre part, nous devons être conscients du fait que l'autre partie est très puissante, qu'elle a beaucoup de moyens, en particulier lorsqu'elle contrôle l'espace.

x
Éditer le texte

Merci d'entrer le mot de passe que vous avez indiqué à la création du texte.

x
Télécharger le texte

Merci de choisir le format du fichier à télécharger.