Posté le 21 septembre
Télécharger | Reposter | Largeur fixe


Traduction et transcription Quadrillage Traduction

Project Veritas du 20 septembre 2021




" Le gouvernement ne veut pas montrer que ce satané vaccin est plein de merde ".

Dites-nous qui est cette personne ?
- Le Dr. Gonzalez est l'un de nos médecins urgentistes au Centre Médical Indien de Phoenix.

Et c'est une employée fédérale ?
- C'est exact.

"  Maintenant, vous avez cet homme dans la chambre 4, qui a reçu sa deuxième dose de vaccin mardi, qui a eu le souffle court, et qui a probablement une myocardite. Oui. Tout ça c'est des conneries. Et maintenant, voyons voir. La myocardite est due au vaccin, non ? Mais maintenant ils ne vont pas accuser le vaccin. Et bien, vous savez il a l'obligation de faire un rapport. Ils ne le font pas, n'est-ce pas ? Parce qu'ils veulent le mettre sous le tapis ".

A quel patient faisait-elle référence ?
- Elle faisait référence à ce patient, ce patient de 30 ans qui avait une insuffisance cardiaque congestive.

Et dans le cas de ce patient en particulier, ça n'a pas été signalé.
- Non, ça ne l'est pas.

" Le problème ici, c'est qu'ils ne font pas d'études, les gens qui l'ont eu et les gens qui ont été vaccinés, ils ne font pas de tests d'anticorps. Ca sent le roussi. Ce n'est pas que ça n'a pas été fait. Ça n'a pas été publié, ça n'a probablement pas été fait parce que le gouvernement ne veut pas montrer que ce satané vaccin est plein de merde".
-

Le gouvernement ne veut pas montrer que le vaccin est plein de merde.
Il ne fait pas ce pour quoi il a été conçu.

Regardons vos badges, Jodi O'Malley du département de la santé et des services sociaux ? C'est l'identification du gouvernement des États-Unis. Je regarde le site du CDC. Il est dit que vous devez rapporter les effets indésirables des vaccinations. L'un d'entre eux serait une insuffisance cardiaque congestive. C'est un gros cas. Y a-t-il d'autres cas qu'ils n'ont pas signalés ?
Oh, j'ai vu des douzaines de personnes arriver avec des effets indésirables.

" C'est vraiment triste. Elle vient juste de revenir de chirurgie après un congé ".

"Alors qu'est-ce qu'on attend de moi ? Vous voulez que je la transfère à un niveau de soins plus élevé qui pourrait s'occuper de son état".

Et c'est une collègue de votre hôpital qui est tombé malade.
Elle ne voulait pas le prendre à cause de ses croyances religieuses et elle a été contrainte de le prendre.

Pourquoi avez-vous choisi de dénoncer la situation ? Ce n'est pas ce que beaucoup de gens feraient. Ils ont peur. Ils ont peur. Avez-vous peur ?
Je ne dirais pas nécessairement que j'ai peur car ma foi est en Dieu et non en l'homme. C'est le mal au plus haut niveau. Vous avez la FDA, vous avez le CDC qui sont tous deux supposés nous protéger.

Avez-vous peur qu'ils exercent des représailles contre vous ?
Oui, je suis une employé fédérale.
Mais vous mettez votre foi en Dieu.
Amen.


" Le gouvernement ne veut pas montrer que ce satané vaccin est plein de merde.

" Il doit y avoir un registre des personnes non vaccinées, ça fait très allemand. Je vais faire du porte-à-porte et injecter tout le monde, Oh, c'est juste votre rappel !".

"  Vous ne comprenez pas le Johnson & Johnson ? "

" Mais je ne vous l'ai pas dit ".


Elle ne voulait pas le prendre à cause de ses croyances religieuses. Elle a été contrainte et forcée de le prendre.

" Ils ne sont pas signalés parce qu'ils veulent glisser sous le tapis ".

Pourquoi avez-vous choisi de lancer l'alerte ? Avez-vous peur ?
Je ne dirais pas nécessairement. que 'ai peur, ma foi est en Dieu. Et pas en l'homme.


Je m'appelle Jodi O'Malley, et je suis une infirmière diplômée.

Tout d'abord, votre hôpital est géré par les services sociaux, n'est-ce pas ?

Je travaille pour le ministère de la santé avec les services de santé indiens pour les Indiens d'Amérique.

Ce sont des employés fédéraux ?

Oui.

" Je veux dire que c'est une autre chose. Je ne sais pas combien de temps je vais rester ici. Je sais".


Les politiques et les administrateurs viennent-ils directement du gouvernement fédéral ?
Oui.

" Le problème ici est qu'ils ne font aucune étude. Les gens qui l'ont eu et les gens qui ont été vaccinés, ils ne font aucun test d'anticorps. Maintenant vous avez cet homme dans la chambre 4 qui a reçu sa seconde dose de vaccin mardi. Il n'a pas eu de pause, OK ? Maintenant son BNP est élevé, son D-Dimer élevé, son ALT. Toutes ses enzymes hépatiques sont élevées. Son PT... PT-INR est élevé. Il a probablement une myocardite. OUI ! Tout ça, c'est des conneries. Maintenant, probablement une myocardite due au vaccin, mais maintenant ils ne vont pas accuser le vaccin. Mais de toute façon Il a l'obligation de le signaler, non ? C'est arrivé, 60 jours après - si vous voyez quelque chose ? Ils le faire. Mais combien de personnes font un rapport ? Ils ne le font pas. POURQUOI ? Parce qu'ils veulent le glisser sous le tapis.  ".

Dans ce cas précis avec le Dr Gonzales, à quel patient faisait-elle référence ?

Elle faisait référence à ce patient qui avait une insuffisance cardiaque congestive.

Et dans le cas de ce patient particulier, il n'a pas été signalé.

Non,


" Je vais devoir vous transférer dans un autre hôpital. Nous n'avons pas de cardiologue ici. Et quand vous développez une insuffisance cardiaque congestive, c'est comme ça. Ok. Et ce n'est pas bon. Je ne sais pas d'où ça vient. Le 29 juillet, vous avez eu le premier vaccin Covid et le 19 août, le second. Vous n'avez pas Covid, mais vous avez beaucoup de symptômes. Et vous développez une insuffisance cardiaque congestive ".

Y a-t-il d'autres cas qu'ils n'ont pas signalés ?

J'ai vu des dizaines de personnes arriver avec des effets indésirables.

L'un d'entre eux était un jeune de 15 ans avec des caillots sanguins.

Oui. J'étais juste en train de remplacer une infirmière. Elle était ici avec une PES bilatérale, mais il va bien. Et je me suis dit, ok, donc elle n'était pas sous oxygène ou quelque chose comme ça. Et j'ai dit, a-t-elle été vaccinée ? Elle m'a répondu : "Je ne sais pas. Alors j'ai regardé dans le dossier et elle avait reçu le vaccin Pfizer à la fin du mois de juillet, et il devait recevoir une deuxième dose. Donc c'est essentiellement deux à trois semaines plus tard, " cause la plus probable d'hypoxie, PE inhabituel à cet âge, étiologie non claire ". Ils ne savent pas pourquoi elle a eu ça.

Comment sait-on que les caillots sanguins ou comment sait-on que les caillots sanguins sont le résultat du vaccin Covid ?

Parce que quand c'est un enfant de 15 ans, de poids normal, en bonne santé. Aucune raison pour qu'il ait un caillot de sang.


" C'est une honte de ne pas traiter les gens. Je sais ce qu'ils sont censés faire comme ils le devraient. Et je pense qu'ils veulent que les gens meurent ; Et combien avez-vous vu de personnes qui ont été vaccinées ici qui sont tombées malades, qui ont eu des effets secondaires ? BEAUCOUP !  BEAUCOUP ? Tu l'as vu aussi ? Ouais, je me demande qui écrit les rapports au VAERS ? Personne parce que ça prend plus d'une demi-heure pour écrire ce foutu truc. ".

Sur le site du CDC, il est dit que vous êtes tenus de signaler les effets indésirables des vaccinations. Y a-t-il une politique à l'hôpital pour signaler ces complications ?

Non. Il n'y a jamais eu de directive envoyée . Avec ce vaccin, nous sommes au stade trois des essais cliniques. Normalement, c'est à ce stade que l'on rassemble les données. La responsabilité de chacun est de rassembler ces données et de les rapporter. Et si nous ne recueillons pas ces données et ne les rapportons pas, alors comment allons-nous dire que ce vaccin est sûr et approuvé pour l'utilisation ?

" Comment se fait-il qu'après 18 mois, nous n'ayons eu aucune recherche ? N'est-ce pas louche ? En effet. C'est louche, c'est super louche. Ce n'est pas que ça n'a pas été fait. Ça n'a pas été publié. C'est pour ça. Ça n'a pas été fait parce que le gouvernement ne veut pas montrer que ce satané vaccin est plein de merde ".

Qu'est-ce qu'elle entend par "plein de merde" ?

Il ne fait pas ce que son but était.

Et que dit le Dr. Mcgee dans cette vidéo ?

Il essaie de défendre le vaccin.

Pourquoi ferait-il ça ?

Parce que c'est son point de vue sur le sujet. Son point de vue est "faites-vous vacciner", c'est de la science, non ? Si nous nous faisons tous vacciner, tout sera terminé.

" Avec un tel ramassis de conneries, je suis fatigué de ça. Donc, comment fair car nous sommes en plein dedans? J'y ai réfléchi. Et qu'est-ce qu'on fait ? Je ne sais pas mais il y a tellement de choses que je veux faire exploser. Tant de choses ? Comment on fait ça ? Mais comme tu le sais, Project Veritas...

Pourquoi avez-vous choisi de tout révéler ? Beaucoup de gens auraient peur.

Ce qui m'a poussé à le faire, c'est quand j'étais superviseur un soir et qu'une de mes collègues avait pris le vaccin alors qu'elle ne voulait pas le faire. Elle avait traversé toute cette pandémie en travaillant dans l'unité de soins intensifs, qui était en fait une unité de soins intensifs Covid. C'est vraiment triste. Elle venait de revenir d'une intervention chirurgicale après un congé de deux semaines, un peu plus de deux semaines, et elle a reçu sa première dose de vaccin après avoir survécu à toute cette pandémie.

LA PATIENTE EST DECEDEE LE 28 AOUT 2021


Elle ne voulait pas le prendre. Elle ne voulait pas le prendre à cause de ses croyances religieuses. Et on l'a forcée à le prendre. Personne ne devrait avoir à décider entre son gagne-pain, faire partie de l'équipe de l'hôpital ou prendre le vaccin. Maintenant, on oblige les gens à le prendre. Et puis il y a des réactions à ce vaccin. Et puis vous avez un médicament qui a été démontré efficace et qui n'a sûrement pas d'effets indésirables .

" DR Bhagwan, vous parlez de la prescription d'Ivermectine pour ....c'est non autorisé dans cet établissement. Et donc les médecins ne peuvent pas prescrire des médicaments à usage non autorisés ici ? Pas pour Covid, ils l'ont fait avec l'hydroxychloroquine, et c'était vraiment mauvais, donc ils ne l'autorisent pas pour le moment.
Elle a dit ou, j'accepterais d'écrire pour ça parce qu'elle n'est pas contre-indiquée. Et le Dr Bhagwan a dit ça ? Oui. Je suis coincée. On me dit que vous ne devez absolument pas l'utiliser en aucune circonstance pour quelqu'un qui a le COVID, à moins que vous ne vouliez pas avoir de travail ".

Ils ne le permettaient pas. Ils vont perdre leur emploi s'ils vous ont permis d'utiliser ce médicament.

C'est vrai, c'est dingue. Ce qui gangrène ce pays, c'est l'esprit de peur.

Vous avez peur ?

C'est ma carrière. Vous savez que je vais aider les gens. Mais est-ce que j'ai peur ? Je ne dirais pas nécessairement que j'ai peur car ma foi est en Dieu et non en l'homme. J'ai donc deux enfants plus âgés qui sont indépendants. Et j'ai un enfant de 12 ans à la maison dont je m'occupe toute seule. Vous savez, comme, quel genre de personne je serais si gardais tout ça pour moi ? C'est le mal. C'est le mal au plus haut niveau. Vous avez la FDA, vous avez le CDC qui sont censés nous protéger. Mais ils sont sous la tutelle du gouvernement et tout ce que nous avons fait jusqu'à présent n'est pas scientifique.

Avez-vous peur qu'ils exercent des représailles contre vous ?

Je suis une employé fédérale.

Quels autres employés fédéraux osent parler?

Mais vous mettez votre foi en Dieu ?

Amen.

x
Éditer le texte

Merci d'entrer le mot de passe que vous avez indiqué à la création du texte.

x
Télécharger le texte

Merci de choisir le format du fichier à télécharger.