Auteur : Minona
Posté le 14 octobre 2012 | Édité le 18 janvier 2014
Télécharger | Éditer | Reposter | Largeur fixe

Les versets suivants proviennent du site Yabiladi (http://www.yabiladi.com/coran) qui utilise la traduction Hamidullah. Ils visent diverses catégories de non-musulmans (juifs, chrétiens, païens, polythéistes, sabéens et athées et apostats de l'islam). Ils sont désapprobateurs, méprisants ou haineux au point d'en être meurtriers. À noter qu'une version corrigée de cette traduction est disponible sur le site islammedia (http://islammedia.free.fr/Pages/coran/coran.php). Je l'ignorais au moment de dresser cette liste mais de toute façon, les deux versions de diffèrent pas en terme de violence.


À savoir avant de commencer la lecture:

Les mots utilisés pour parler des non-musulmans sont variés: infidèles, pervers, égarés, impies, négateurs, sceptiques, injustes, perdants, menteurs, idolâtres et même criminels. Certains versets concernant les non-musulmans qui combattent les musulmans mais ils ont été inclus car ces combats étaient souvent initiés par Muhammad devant leur refus de se convertir de payer la jyzia (l'impôt réservé au dhimmis, bref le bon vieux racket de protection). Ont également été inclus les versets laissant entendre que les châtiments collectifs d'origine divine (repris de l'Ancien Testaments) sont le résultat du refus des peuples concernés d'écouter Noé, Moïse, Loth et Jésus (tous considérés comme des prophètes musulmans dans le Coran).

N'ont pas été inclus les versets faisant l'apologie du djihad (la guerre sainte) lorsqu'ils ne mentionnaient pas les non-musulmans mais le principe du dhijad est un "effort" pour Allah, ce qui inclut le combat militaire pour que l'islam domine toutes les autres religions. N'ont pas non plus été inclus les versets tolérants envers les non-musulmans car ils sont considérés comme abrogés par des versets violents plus récents. (lire sur l'abrogation: http://www.notredamedekabylie.net/Dialogueislamochr%C3%A9tien/R%C3%A9ponseschr%C3%A9tiennesauxobjectionsmusulmanes/tabid/81/articleType/ArticleView/articleId/514/LABROGATION-DANS-LE-CORAN-par-le-Pere-Zakaria-BOUTROS.aspx)

L'expression "Tourner le dos" signifie apostasier (ou refuser d'écouter le prophète). "Rompre le pacte conclu avec Dieu" ou le "troquer à vil prix" signifie également apostasier. Les "associateurs" sont les polythéistes et les chrétiens croyant en la trinité car ils "associent" à Dieu d'autres "personnes" (le fils et le Saint-Esprit dans le cas des chrétiens). Les "gens du livre" sont les juifs et les chrétiens (Bible vient du grec "Biblios" qui veut dire "Livre").



1.7. la voie de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés !

2.6. Quant aux infidèles, il leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas. Ils sont rebelles à toute croyance,
2.7. et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement. De même qu'un voile leur barre la vue, et ils sont voués à un terrible châtiment.
2.8. D'aucuns parmi les hommes disent : «Nous croyons en Dieu et au Jour dernier», alors qu'ils ne sont pas croyants.
2.9. Ils cherchent seulement à tromper Dieu et les véritables croyants, mais en réalité ils ne trompent qu'eux-mêmes, sans en avoir conscience.
2.10. Ces gens-là ont le cœur rongé par un mal profond que Dieu laisse s'aggraver , de même qu'un châtiment douloureux leur sera infligé, pour prix de leur mensonge,
2.11. car lorsqu'on leur dit : «Ne faites pas de mal sur la Terre !», ils répliquent : «Nous ne sommes que des réformateurs.»
2.12. Qu'y faire? Ce sont des êtres malfaisants, mais ils n'en ont pas conscience.
2.13. Et lorsqu'on les invite à croire en Dieu, à l'exemple des vrais croyants, ils s'écrient : «Quoi ! Vous voulez que nous croyions, comme croient ces insensés?» Hélas ! Ce sont eux les insensés, mais ils n'en ont pas conscience.
2.14. Cependant, lorsqu'ils rencontrent des croyants, ils leur disent : «Nous sommes des vôtres» , mais, dès qu'ils se retrouvent avec leurs démons, ils se déclarent des leurs en disant : «Nous sommes avec vous. Nous ne faisions que plaisanter, rien de plus.»
2.15. C'est Dieu qui les tournera en dérision le moment venu mais, en attendant, Il les laisse divaguer dans leur égarement.
2.16. N'ont-ils pas troqué la Vérité contre l'erreur? Ne se sont-ils pas fourvoyés en faisant ce marché de dupes?
2.17. Il en est d'eux comme des gens qui auraient allumé un feu , mais à peine ce dernier jette-t-il sa clarté sur les alentours que Dieu en fait disparaître la lumière, les laissant comme aveugles, plongés dans les ténèbres.
2.18. Alors sourds, muets et aveugles, ils ne peuvent plus retrouver la Voie du Seigneur.
2.19. On peut les comparer aussi à des gens qui, au moment où les nues éclatent en pluie, tonnerre et éclairs, se mettent les doigts dans les oreilles, terrorisés par le fracas de la foudre et la menace de la mort. Ainsi, Dieu cerne les infidèles de toutes parts.
2.20. Et peu s'en faut que l'éclair ne leur ravisse la vue car, à la moindre lueur, ils se mettent à marcher mais, dès que le ciel s'obscurcit, ils se figent. Or, si Dieu l'avait voulu, Il les aurait privés de l'ouïe et de la vue, car Sa puissance n'a point de limite.

2.24. Mais si vous n'y parvenez pas – et assurément vous n'y parviendrez jamais –, parez-vous contre l'Enfer qu'alimenteront les hommes et les pierres, et qui est réservé aux infidèles.

2.88. «Nos cœurs, disent-ils, sont inaccessibles à toute croyance.» Non ! C'est plutôt Dieu qui les a maudits pour leur incrédulité, car il est bien rare qu'ils croient réellement.
2.89. Lorsqu'ils reçurent de la part de Dieu un Livre confirmant leurs propres Écritures, et alors qu'auparavant ils n'avaient cessé d'implorer l'assistance divine contre les infidèles, ils refusèrent de croire à ce Livre qui pourtant leur avait été prédit. Maudits soient donc les infidèles !
2.90. Combien est vil le prix contre lequel ils ont troqué leurs âmes lorsqu'ils ont nié ce que Dieu a révélé et ce, uniquement par dépit, car ils n'ont pu admettre que Dieu, par un effet de Sa grâce, ait choisi certains de Ses serviteurs pour les gratifier de la révélation ! Ils se sont ainsi attiré doublement la colère du Seigneur et le châtiment ignominieux qui sera réservé aux infidèles.

2.94. Dis-leur encore : «Si vous êtes sûrs que le séjour éternel auprès de votre Seigneur vous est réservé, à l'exclusion des autres hommes, souhaitez donc une mort immédiate, pour donner la preuve que vous êtes sincères !»
2.95. Mais ils ne formuleront jamais pareil souhait, sachant tout le mal qu'ils ont perpétré de leurs mains sur la Terre. Et Dieu connaît bien les injustes.
2.96. Et si tu observes ces gens-là, tu constateras qu'ils sont de tous les hommes, même des païens, les plus avides de vivre, au point qu'il n'en est aucun parmi eux qui ne désire vivre mille ans. Or, même une telle longévité ne saurait pour autant les soustraire au châtiment qui les attend, car rien de ce qu'ils font n'échappe au Seigneur.

2.99. Prophète ! Nous t'avons révélé des signes évidents que seuls les pervers osent mettre en doute.
2.100. Eh quoi ! À chaque fois qu'ils prennent un engagement, il s'en trouve toujours parmi eux quelqu'un qui le viole ! Il est vrai qu'ils sont constitués en grande majorité d'infidèles.

2.105. Ni les négateurs parmi les gens du Livre ni les idolâtres ne voudraient qu'une faveur quelconque vous soit accordée par votre Seigneur. Mais Dieu réserve Sa grâce à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur de la grâce infinie.

2.108. Voudriez-vous harceler votre Prophète des mêmes questions insidieuses qu'on posait autrefois à Moïse? Sachez que quiconque échange la foi contre l'impiété sera totalement éloigné du droit chemin !


2.120. Tu ne seras agréé ni des juifs ni des chrétiens que lorsque tu auras suivi leur confession. Dis : «Il n'est d'autre voie de la vérité que Celle de Dieu !» Cependant, si par hasard tu accédais à leurs désirs, après la science que tu as reçue, tu te trouverais devant Dieu sans défense ni secours.
2.121. Ceux à qui Nous avons donné le Livre et qui le récitent correctement, ceux-là y croient réellement , tandis que ceux qui en dénaturent le sens sont les véritables perdants.

2.130. Mais qui donc se détournera, à moins d'être un esprit insensé, du culte d'Abraham? Cet apôtre que Nous avons élu en ce monde, et qui siégera parmi les justes dans la vie future ,

2.137. Si les gens du Livre adhèrent à votre croyance, ils seront dans la bonne voie , et, s'ils s'en détournent, c'est qu'ils auront opté pour la rébellion.

2.142. Les insensés parmi les hommes ne tarderont pas à dire : «Qui les a donc détournés de la direction qibla vers laquelle ils s'orientaient pour la salât?» Dis-leur : «Orient et Occident appartiennent également à Dieu, qui dirige qui Il veut vers le droit chemin.»

2.145. Quelles que soient les preuves que tu fourniras à ceux qui ont reçu l'Écriture, ils n'adopteront pas ton orientation qibla, pas plus que toi tu n'adopteras la leur. D'ailleurs, aucun d'eux-mêmes n'est disposé à adopter celle de l'autre. Si donc tu te laissais tenter par leurs caprices, malgré la science que tu as reçue, tu ferais certainement partie du contingent des injustes.

2.159. Ceux qui dissimulent les signes évidents et la bonne direction que Nous avons clairement révélés dans le Livre, ceux-là seront maudits de Dieu et de tous ceux qui peuvent les maudire,

2.161. Les négateurs qui vivent et meurent en tant que tels encourront à la fois la malédiction de Dieu, celle des anges et celle de tous les hommes.
2.162. Et cette malédiction les poursuivra éternellement, sans que leurs tourments puissent jamais connaître ni répit ni allégement.

2.165. Il est des hommes qui prennent en dehors de Dieu des associés qu'ils se mettent à aimer à l'égal de Dieu Lui-même ! Mais ce sont les croyants qui vouent à Dieu le plus grand amour. Ah ! Si les injustes pouvaient entrevoir le supplice qui les attend, ils verraient alors que la puissance entière appartient à Dieu seul et que Dieu, quand Il sévit, le fait toujours avec rigueur.

2.170. Lorsqu'on dit aux infidèles : «Conformez-vous à ce que Dieu a révélé !», ils rétorquent : «Non ! Nous devons plutôt nous conformer à ce que nous ont légué nos ancêtres !» Eh, quoi ! Les suivraient-ils même s'ils manquaient de discernement, même s'ils étaient dans l'erreur?
2.171. Ces infidèles font songer à des animaux qui n'entendent que les sons et les cris des appels confus qu'on leur lance, et qui, sourds, muets et aveugles, sont incapables d'en saisir le sens.

2.174. Ceux qui dissimulent ce que Dieu a révélé du Livre et qui le troquent à vil prix, c'est comme s'ils remplissaient de feu leurs entrailles. Dieu ne leur adressera pas la parole le Jour du Jugement dernier et ne leur accordera pas Son pardon , mais un châtiment douloureux leur sera infligé.
2.175. Voilà ceux qui échangent la Vérité contre l'erreur et qui troquent le pardon de Dieu contre le châtiment de l'Enfer ! Et quelle endurance il leur faudra pour supporter les affres de la Géhenne !
2.176. Il en est ainsi parce que Dieu a révélé le Livre en tant que Message de vérité, et que ceux qui se livrent à des controverses à son sujet s'engagent dans une profonde divergence.


2.191. Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d'où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu'ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n'hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles.

2.193. Combattez-les sans répit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de subversion et que le culte soit rendu uniquement à Dieu. S'ils cessent le combat, ne poursuivez les hostilités que contre les injustes récalcitrants.

2.217. Ils t'interrogent aussi sur le mois sacré et s'il y est permis de combattre. Réponds-leur : «Certes, combattre en ce mois est un vrai sacrilège ! Mais éloigner les gens de la Voie de Dieu, renier Dieu, détourner les fidèles de la Mosquée sacrée et chasser de son enceinte ceux qui l'habitent est un sacrilège bien plus grave encore auprès de Dieu, car la subversion est plus grave que la guerre.» Les infidèles ne cesseront de vous combattre tant qu'ils ne vous auront pas détournés de votre foi, si toutefois ils réussissent à le faire. Or, ceux d'entre vous qui renieront leur foi et mourront en état d'infidélité perdront à jamais le bénéfice de leurs œuvres dans cette vie et dans la vie future, et seront voués au châtiment du Feu.

2.211. Demande aux fils d'Israël combien de preuves éclatantes ne leur avons-Nous pas données. Mais celui qui dénature les bienfaits que Dieu lui a accordés doit savoir que Dieu est Terrible quand Il sévit.
2.212. La vie d'ici-bas exerce sur les négateurs un tel attrait qu'ils se permettent de se moquer des croyants. Mais ceux qui craignent Dieu seront placés bien plus haut que ces négateurs, le Jour du Jugement dernier, car Dieu dispense Ses bienfaits à qui Il veut, sans compter.

2.217. Ils t'interrogent aussi sur le mois sacré et s'il y est permis de combattre. Réponds-leur : «Certes, combattre en ce mois est un vrai sacrilège ! Mais éloigner les gens de la Voie de Dieu, renier Dieu, détourner les fidèles de la Mosquée sacrée et chasser de son enceinte ceux qui l'habitent est un sacrilège bien plus grave encore auprès de Dieu, car la subversion est plus grave que la guerre.» Les infidèles ne cesseront de vous combattre tant qu'ils ne vous auront pas détournés de votre foi, si toutefois ils réussissent à le faire. Or, ceux d'entre vous qui renieront leur foi et mourront en état d'infidélité perdront à jamais le bénéfice de leurs œuvres dans cette vie et dans la vie future, et seront voués au châtiment du Feu.

2.221. N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir.

2.254. Ô vous qui croyez ! Donnez en aumône une partie des biens que Nous vous avons octroyés, avant que ne vienne un jour où il n'y aura plus ni rachat, ni amitié, ni intercession. Ce sont les négateurs qui sont les vrais injustes.

2.257. Dieu est le Maître tutélaire de ceux qui ont foi en Lui. Il les fait émerger des ténèbres vers la lumière , tandis que les infidèles ont pour patrons leurs fausses divinités qui les arrachent de la lumière pour les plonger dans les ténèbres et les faire choir pour l'éternité dans l'Enfer.

2.276. Dieu réduira à néant le profit usuraire et fera fructifier le mérite des aumônes. Dieu n'aime pas tout impie endurci et tout pécheur.

2.286. Dieu n'impose rien à l'âme qui soit au-dessus de ses moyens. Tout bien qu'elle aura accompli jouera en sa faveur, et tout mal qu'elle aura commis jouera contre elle. «Seigneur ! Ne nous tiens pas rigueur de nos omissions et de nos erreurs ! Seigneur ! Épargne-nous les terribles épreuves que Tu as fait subir à nos prédécesseurs ! Seigneur ! Ne nous impose pas d'obligations qui soient au-dessus de nos forces ! Accorde-nous Ton pardon, fais-nous remise de nos péchés et reçois-nous dans le sein de Ta miséricorde ! Tu es notre Maître ! Accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles !»

3.7. C'est Lui qui t'a révélé le Livre contenant des versets à la fois clairs et précis, qui en constituent la base même, ainsi que d'autres versets susceptibles d'être différemment interprétés. Et c'est à ces derniers versets que les sceptiques, avides de discorde, prêtent des interprétations tendancieuses, alors que nul autre que Dieu n'en connaît la signification exacte. Quant aux vrais initiés, ils se contentent de dire : «Nous croyons en ce Livre, car tout ce qu'il renferme vient de notre Seigneur.» Ainsi, seuls sont enclins à méditer ceux qui sont doués d'intelligence.

3.10. Quant aux infidèles, rien ne les sauvera de la colère de Dieu, ni leurs richesses ni leurs enfants, car ils sont voués à servir de combustible au Feu éternel,
3.11. comme le furent les gens de Pharaon, ainsi que les peuples qui les avaient précédés, et qui avaient traité Nos signes de mensonges. Aussi Dieu les a-t-Il châtiés pour leurs péchés, car Dieu est Terrible quand Il sévit.
3.12. Dis aux négateurs : «Vous serez vaincus, puis précipités en masse dans la Géhenne. Et quel horrible refuge sera le vôtre !»
3.13. N'y a-t-il pas eu un signe pour vous dans l'affrontement de ces deux armées, dont l'une combattait pour la Cause de Dieu et l'autre défendait l'impiété, lorsque le nombre des croyants parut, aux yeux des impies, le double de ce qu'il était réellement? Dieu prête Son assistance à qui Il veut. Voilà bien une leçon à méditer pour des esprits clairvoyants !

3.19. La vraie religion pour Dieu, c'est l'islam. Et si les gens des Écritures se sont divisés entre eux, c'est uniquement par pure jalousie, après que la science leur fut donnée. Que celui donc qui renie les signes de Dieu sache que Dieu est prompt dans Ses comptes.

3.21. Annonce un châtiment douloureux à ceux qui nient les signes de Dieu (...)

3.24. C'est qu'ils (les infidèles) prétendent que leur séjour en Enfer ne sera que de courte durée, et se laissent ainsi induire en erreur par leurs propres mensonges !

3.28. Que les croyants ne prennent pas, à la place des fidèles, les négateurs pour alliés ! Quiconque le fera aura rompu toute alliance avec Dieu, à moins d'y être contraint par un péril à redouter. Dieu vous met en garde contre Sa colère, car c'est vers Lui que tout fera retour.

3.32. Dis-leur : «Obéissez à Dieu et à Son Prophète !» Mais s'ils s'en détournent, sachez que Dieu n'aime pas les infidèles.

3.55. C'est alors que Dieu dit : «Ô Jésus ! Je vais mettre fin à ta mission sur Terre, t'élever vers Moi, te purifier, te débarrasser des négateurs et placer ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui t'ont renié jusqu'au Jour dernier. À la fin, vous ferez tous retour vers Moi et Je trancherai alors vos différends.
3.56. Quant aux négateurs, Je leur infligerai un terrible châtiment en ce monde et dans l'autre, sans qu'ils puissent bénéficier d'aucun secours.

3.60. Voilà la Vérité qui émane de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre des sceptiques.
3.61. À ceux qui engagent avec toi une polémique au sujet de Jésus, à présent que tu es bien informé, propose ce qui suit : «Appelons nos enfants et les vôtres, nos femmes et les vôtres, joignons-nous tous à eux et adjurons Dieu de maudire ceux d'entre nous qui sont des menteurs.»

3.63. S'ils persistent cependant dans leur erreur, Dieu connaît bien les corrupteurs.

3.70. Ô gens des Écritures ! Qu'avez-vous à nier les signes de Dieu, alors que vous en êtes témoins?
3.71. Ô gens des Écritures ! Qu'avez-vous à mêler le mensonge à la vérité? Qu'avez-vous à dissimuler la vérité, alors que vous la connaissez?

3.73. Et surtout n'ayez foi qu'en vos coreligionnaires.» Dis-leur : «Certes, la meilleure voie est Celle de Dieu. Mais convenez cependant que quelqu'un d'autre que vous puisse recevoir une révélation semblable à celle que vous aviez reçue, ou qu'il puisse vous opposer ses arguments auprès de votre Seigneur !» Et ajoute : «En vérité, la grâce est entre les mains de Dieu ! Il l'accorde à qui Il veut, car Dieu est Incommensurable et Omniscient.

3.77. Ceux qui troquent à vil prix aussi bien leur pacte avec Dieu que leurs serments [qui apostasie je crois], ceux-là n'auront aucune part dans la vie future. Dieu ne leur adressera pas la parole et ne les regardera point le Jour de la Résurrection. Tout pardon leur sera refusé et un châtiment douloureux leur sera infligé.

3.82. Quiconque, après cet engagement, chercherait à s'y dérober serait du nombre des pervers.
3.83. Désirent-ils une autre religion que celle de Dieu, alors qu'à Lui se sont soumis de gré ou de force tous les êtres peuplant les Cieux et la Terre, et que c'est à Lui qu'ils feront tous retour?

3.85. Quiconque recherche en dehors de l'islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui , et dans l'autre monde, il sera du nombre des réprouvés.
3.86. Comment Dieu mettrait-Il dans la bonne voie des gens qui L'ont renié après avoir cru, après avoir proclamé la véracité du Prophète et après avoir reçu tant de preuves irréfutables? Dieu ne dirige pas les gens pervers dans la bonne voie.
3.87. Ceux-là ne pourront avoir pour rétribution que la malédiction de Dieu, des anges et de tout le genre humain.
3.88. Ils en seront éternellement couverts et leur châtiment ne connaîtra ni adoucissement ni répit

3.90. Mais pour ceux qui, après avoir cru, renient leur foi et se complaisent dans leur impiété, jamais leur repentir ne sera accepté. Ce sont ceux-là les vrais égarés.
3.91. En vérité, tout l'or du monde ne suffira pas à racheter ceux qui vivent et meurent dans l'infidélité. Ceux-là subiront un châtiment cruel et aucun secours ne leur sera porté.

3.99. Dis : «Ô gens d'Écriture ! Qu'avez-vous à détourner de la Voie de Dieu ceux qui ont la foi? Voudriez-vous rendre cette Voie tortueuse, alors que vous êtes témoins qu'elle est rectiligne?» Sachez que Dieu n'est point inattentif à vos agissements !
3.100. Ô croyants ! Si vous écoutez certains adeptes des Écritures, ils feront de vous qui avez reçu la foi des négateurs

3.105. Ne suivez pas l'exemple de ceux qui, après avoir reçu les preuves, se sont divisés et se sont opposés les uns aux autres. À ceux-là est réservé un châtiment exemplaire.

3.110. Vous êtes la meilleure communauté qui ait jamais été donnée comme exemple aux hommes. En effet, vous recommandez le Bien, vous interdisez le Mal et vous croyez en Dieu. Si les gens des Écritures voulaient croire, cela ne tournerait qu'à leur avantage. Mais il y a parmi eux si peu de croyants, alors que la plupart d'entre eux sont des pervers.

3.112. Partout où ils se feront prendre, ils seront couverts d'opprobre, à moins d'un secours émanant de Dieu ou des hommes. Ils se sont attiré la colère de Dieu et ont mérité un sort ignominieux, pour avoir rejeté les signes de Dieu, tué injustement Ses prophètes, ainsi que pour leur désobéissance et leur agressivité.

3.116. Quant aux infidèles, ni leurs richesses ni leurs enfants ne les protégeront du châtiment de Dieu. Ils seront voués à l'Enfer qui constituera leur demeure éternelle.
3.117. Les aumônes qu'ils font en ce monde sont semblables à des champs cultivés par des gens qui ont été injustes envers eux-mêmes, et qu'un vent glacial accompagné de grêle aurait frappés et ravagés. Ce n'est donc point Dieu qui a été injuste envers eux. Ce sont plutôt eux qui l'ont été envers eux-mêmes.
3.118. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas de confidents en dehors de votre communauté, qui feraient tout pour vous corrompre, car rien ne leur ferait plus plaisir que de vous voir en difficulté. La haine qu'ils vous portent perce déjà dans leurs propos. Que dire alors de celle qu'ils cachent dans leurs cœurs? Vous voilà donc suffisamment avertis ! À vous d'en juger !
3.119. Vous musulmans, vous les traitez en amis, alors qu'ils vous traitent en ennemis , et vous croyez au Livre dans sa totalité, pendant qu'eux, quand ils vous rencontrent, vous disent qu'ils sont eux aussi des croyants. Mais dès qu'ils se trouvent seuls, ils se mordent les doigts de colère contre vous. Dis-leur : «Puissiez-vous mourir de rage !» Dieu connaît si bien le fond de leur pensée. 3.120. Le moindre bien qui vous arrive les afflige et tout mal qui vous atteint les remplit de joie. Mais si vous êtes patients et si vous craignez Dieu, leurs manœuvres ne vous causeront aucun tort, car Dieu cerne leurs agissements de toutes parts.

3.120. Le moindre bien qui vous arrive les afflige et tout mal qui vous atteint les remplit de joie. Mais si vous êtes patients et si vous craignez Dieu, leurs manœuvres ne vous causeront aucun tort, car Dieu cerne leurs agissements de toutes parts.

3.127. soit en faisant tailler les infidèles en pièces, soit en leur faisant subir une défaite humiliante et en les acculant au désespoir.

3.131. Redoutez l'Enfer destiné aux négateurs !

3.137. Que de peuples ont connu avant vous les mêmes vicissitudes ! Parcourez donc la Terre et voyez quelle fut la fin de ceux qui criaient au mensonge.

3.141. C'est aussi un moyen pour Dieu de purifier par l'épreuve ceux qui ont cru et d'anéantir les infidèles.

3.149. Ô vous qui croyez ! Si vous écoutez les infidèles, ils vous feront retomber dans vos erreurs passées et vous serez perdus sans retour.

3.151. Nous jetterons bientôt l'épouvante dans le cœur des idolâtres, pour avoir associé à Dieu des divinités qui n'ont été nanties d'aucun pouvoir de Sa part. Leur demeure sera l'Enfer, cet affreux refuge des injustes.
3.152. Dieu a tenu Sa promesse envers vous en vous permettant de tailler vos ennemis en pièces, jusqu'au moment où vous avez fléchi pour contester l'ordre qui vous était donné et refuser de l'exécuter, alors que Dieu vous faisait déjà entrevoir la victoire qui vous tenait à cœur. Certains d'entre vous désiraient les biens de ce monde, pendant que d'autres aspiraient à la vie future. Aussi Dieu, pour vous mettre à l'épreuve, vous fit-Il reculer devant vos ennemis. Mais Il vous a ensuite pardonné, car Il est Plein de sollicitude pour les fidèles.

3.156. Ô vous qui croyez ! N'imitez pas l'exemple de ces infidèles qui disent de leurs frères morts en voyage ou à la guerre : «S'ils étaient restés avec nous, ils ne seraient pas morts, ou ils n'auraient pas été tués.» Cette idée, Dieu a voulu en faire un sujet de chagrin pour eux, car, en réalité, Dieu seul donne la vie et la mort, et observe clairement tous vos actes.

3.162. Peut-on comparer celui qui s'applique à être agréable à Dieu à celui qui s'attire Sa colère et qui aura pour séjour la Géhenne, cette affreuse demeure?

3.166. Le revers que vous avez essuyé le jour où les deux armées se sont affrontées a été voulu par Dieu pour reconnaître les vrais croyants
3.167. et démasquer les hypocrites qui, invités à combattre pour la Cause de Dieu et à repousser l'ennemi, répliquèrent : «Nous vous suivrions, si nous savions qu'un vrai combat allait s'engager.» Ils étaient ce jour-là proches bien plus de l'impiété que de la foi, et ils disaient tout haut le contraire de ce qu'ils pensaient tout bas. Mais Dieu est le mieux Informé de ce qu'ils pensaient réellement.

3.176. Que ceux qui courent à pas précipités vers l'impiété ne te causent aucune affliction ! En vérité, ils ne sauraient nuire en rien à Dieu. C'est plutôt Dieu qui ne veut leur accorder aucune part dans la vie future, où un châtiment terrible les attend,
3.177. car ceux qui troquent la foi contre l'incrédulité ne sauraient nuire en rien à Dieu, et un châtiment cruel leur est réservé.
3.178. Que les négateurs ne s'imaginent pas que le long sursis que Nous leur accordons soit un bien pour eux. Ce long délai leur est plutôt accordé afin qu'ils accumulent les péchés. Aussi un châtiment avilissant leur sera-t-il infligé.

3.196. Ne te laisse donc pas impressionner par l'agitation provoquée par les infidèles à travers le monde !
3.197. Ce n'est là qu'une piètre jouissance qui sera vite suivie de leur séjour en Enfer. Et quel affreux séjour !

4.14. Celui qui, en revanche, désobéit à Dieu et à Son Prophète et qui transgresse Ses lois, Dieu le précipitera dans l'Enfer pour l'éternité, où un supplice avilissant lui sera infligé.

4.18. Mais aucun pardon ne sera accordé à ceux qui continuent inlassablement à pécher et qui, à l'approche de la mort, disent : «À présent, nous nous repentons !», ni à ceux qui meurent en état d'infidélité. À tous ceux-là seront réservées d'affreuses souffrances.

4.37. (...) Nous réservons un châtiment ignominieux aux impies
4.38. qui ne font l'aumône que par ostentation alors qu'ils ne croient ni en Dieu ni au Jugement dernier. En réalité, celui qui a Satan pour acolyte ne peut avoir qu'un méchant compagnon.
4.39. Que perdraient-ils à croire en Dieu et au Jugement dernier, à donner en aumône une partie des biens que Dieu leur a prodigués? Dieu les connaît si bien !

4.41. Qu'adviendra-t-il des négateurs lorsque, de chaque communauté, Nous amènerons un témoin à charge, et que Nous t'amènerons toi-même pour témoigner contre eux?
4.42. Ce jour-là, ceux qui auront été incrédules et qui auront désobéi au Prophète souhaiteront être engloutis par la terre, sachant qu'ils ne pourront rien dissimuler à Dieu !

4.46. Parmi les juifs, il en est qui altèrent le sens du discours, et disent : «Nous avons entendu et nous refusons d'obéir. Écoute ! Puisses-tu ne rien entendre !» Et ils ajoutent : «Aie des égards pour nous !», en employant le terme équivoque râ`inâ , avec l'intention de dénigrer la religion. Que ne disent-ils plutôt : «Nous avons entendu et nous avons obéi ! Écoute et regarde-nous !» C'eût été préférable pour eux et plus loyal. Mais Dieu les a maudits pour leur impiété et pour la tiédeur de leur croyance.

4.48. Dieu ne pardonne point qu'on Lui associe d'autres divinités , mais Il pardonne à qui Il veut les autres péchés, car celui qui associe à Dieu d'autres divinités commet un forfait d'une exceptionnelle gravité !

4.51. N'as-tu pas remarqué que ceux qui ont reçu une partie des Écritures continuent à croire à la sorcellerie et aux idoles, en disant des païens qu'ils étaient sur une voie meilleure que celle des croyants?
4.52. Voilà ceux que Dieu a maudits ! Et jamais ceux que Dieu a maudits ne trouveront de protecteur !
4.53. Parviendraient-ils à détenir une part de l'empire du monde qu'ils n'en céderaient pas la moindre particule !
4.54. Seraient-ils jaloux de ceux que Dieu a honorés de Sa grâce? Mais n'avons-Nous pas déjà octroyé à la famille d'Abraham l'Écriture et la Sagesse ainsi qu'un immense empire?
4.55. Certains parmi eux y ont cru et d'autres s'en sont écartés. Mais, pour ces derniers, la Géhenne est une peine bien suffisante.
4.56. En vérité, ceux qui auront renié Nos signes, Nous les précipiterons dans l'Enfer et, chaque fois que leur peau aura été consumée, Nous leur en donnerons une autre en échange, afin qu'ils savourent toute l'horreur de leur supplice, car Dieu est Puissant et Sage.

4.88. Qu'avez-vous à vous diviser en deux clans à propos des hypocrites? Dieu ne les a-t-Il pas refoulés dans le camp des impies pour prix de leurs agissements? Vous voulez donc remettre dans le droit chemin ceux que Dieu a égarés? Mais il n'y a point de rachat pour ceux que Dieu a voués à l'égarement.
4.89. Ils souhaitent tant vous voir perdre votre foi comme ils l'ont eux-mêmes perdue, pour que vous soyez tous pareils. Ne formez pas de liaisons avec eux, tant qu'ils ne se seront pas engagés résolument dans la Voie du Seigneur. Mais s'ils optent carrément pour l'apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! Gardez-vous de prendre parmi eux des amis ou des auxiliaires, (ce verset est atténué par le suivant qui dit "
4.90. excepté ceux qui rejoignent un clan avec lequel vous avez conclu un pacte, ou ceux qui viennent à vous, le cœur meurtri, ne sachant s'ils doivent combattre contre vous ou contre leur propre clan. Or, si Dieu l'avait voulu, Il les aurait poussés contre vous et ils vous auraient attaqués. Si donc ces gens-là se tiennent à l'écart, et au lieu de vous attaquer vous offrent la paix, Dieu ne vous donne plus aucun droit de les inquiéter.")

4.101. Lorsque vous êtes en déplacement, rien ne s'oppose à ce que vous abrégiez la salât, si vous craignez d'être inquiétés par les infidèles qui sont pour vous des ennemis déclarés.
4.102. (...)En effet, les négateurs n'attendent que l'occasion de vous voir distraits de vos armes et de vos bagages pour fondre sur vous de tout leur poids. Toutefois, il n'y a aucun inconvénient à ce que vous vous soulagiez pour un moment de vos armes si vous êtes gênés par la pluie ou si vous êtes malades , mais il faut rester constamment vigilants. En vérité, Dieu se charge de réserver aux négateurs un châtiment avilissant.

4.113. Sans la grâce et la sollicitude de Dieu en ta faveur, une bande de ces négateurs aurait tenté de t'égarer. Mais, en réalité, ils n'égarent qu'eux-mêmes et ne peuvent te causer aucun tort, car Dieu t'a révélé le Coran et la sagesse, et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Ainsi, la sollicitude du Seigneur à ton égard a été immense.
4.114. Il n'y a rien de bon dans les conversations secrètes qu'ils tiennent, sauf lorsqu'il s'agit d'ordonner une aumône, d'accomplir une bonne action ou de rétablir la paix entre les hommes. Celui qui agit ainsi pour plaire à Dieu, Nous lui attribuerons une magnifique récompense.
4.115. Mais celui qui se détache volontairement du Prophète, après avoir eu connaissance de la Voie du salut, pour suivre un chemin autre que celui des croyants, celui-là Nous l'abandonnerons au destin qu'il s'est choisi et Nous le précipiterons ensuite dans la Géhenne, pour qu'il y subisse son triste sort.
4.116. Dieu ne pardonne pas qu'on Lui associe quoi que ce soit, mais Il pardonne à qui Il veut des péchés de moindre importance, car qui associe à Dieu s'égare profondément.
4.117. Mais, au fond, qu'invoquent-ils en dehors de Dieu, sinon des symboles féminins, ainsi qu'un démon rebelle
4.118. que Dieu a maudit, et qui a eu l'insolence de dire au Seigneur : «Je prendrai, de Tes serviteurs, une partie déterminée.
4.119. Je les égarerai, je leur inspirerai de vains espoirs, je les inciterai à fendre les oreilles du bétail et je leur ordonnerai d'altérer la Création du Seigneur.»? Quiconque prendra Satan pour maître à la place de Dieu est voué à une perte certaine,

4.121. Ceux qui le suivront auront pour séjour l'Enfer auquel ils ne pourront échapper.

4.137. Ceux qui, après avoir cru, renient leur foi, puis la retrouvent pour la perdre à nouveau et s'enfermer dans l'impiété, Dieu ne leur pardonnera jamais ni ne les remettra dans la bonne voie.
4.138. Pour toute bonne nouvelle, annonce aux hypocrites qu'un châtiment douloureux leur est réservé !
4.139. Ces hypocrites qui prennent leurs alliés parmi les infidèles, de préférence aux croyants, comme s'ils étaient à la recherche de la puissance auprès d'eux. Eh bien ! Qu'ils sachent que la puissance, toute la puissance, n'appartient qu'à Dieu !
4.140. Il vous a déjà été enseigné dans le Coran que, lorsque vous entendez les impies traiter de mensonge les versets de Dieu et les tourner en dérision, vous devez aussitôt quitter leur compagnie, à moins qu'ils ne changent de sujet , autrement, vous deviendriez leurs complices et Dieu réunira ensemble dans l'Enfer hypocrites et infidèles,
4.141. qui sont toujours là à vous épier. Si Dieu vous accorde une victoire, ils disent : «N'étions-nous pas là pour vous appuyer?» Mais si le combat tourne à l'avantage des infidèles, aussitôt ils leur déclarent : «N'étions-nous pas là pour vous couvrir et vous protéger des musulmans?» Dieu vous départagera au Jour dernier. Mais Dieu ne permettra jamais aux infidèles de l'emporter sur les croyants.

4.144. Ô vous qui croyez ! Gardez-vous de prendre vos alliés parmi les infidèles plutôt que parmi les croyants ! Voudriez-vous donner à Dieu une raison valable de vous punir?

4.145. En vérité, les hypocrites seront relégués au plus bas degré de l'Enfer, où ils ne pourront recevoir aucun secours,
4.150. Ceux qui nient Dieu et Ses prophètes, qui tentent de séparer Dieu de Ses messagers en disant : «Nous croyons aux uns et rejetons les autres», voulant ainsi se réserver une voie intermédiaire ,
4.151. ceux-là sont les véritables impies, et c'est à ces impies que Nous avons réservé un châtiment avilissant.

4.160. C'est en raison de leur iniquité et du grand nombre de gens qu'ils ont détournés de la Voie de Dieu que Nous avons interdit aux juifs l'usage d'excellentes nourritures autrefois autorisées.
4.161. C'est aussi à cause de la pratique de l'usure, bien qu'elle leur ait été interdite, et de leur habitude de s'accaparer injustement des biens d'autrui, que Nous avons préparé pour ceux d'entre eux qui sont infidèles de terribles tourments.

4.168. Ceux qui rejettent la foi et se comportent iniquement, jamais Dieu ne leur pardonnera, ni ne les guidera vers une autre voie
4.169. que celle de la Géhenne où ils demeureront éternellement, car il n'est rien d'aussi facile pour le Seigneur !

5.10. Quant à ceux qui rejettent la foi et traitent Nos signes de mensonges, ceux-là seront voués au Feu.

5.12. (...) Quiconque parmi vous fera par la suite preuve d'infidélité aura bel et bien perdu le droit chemin.
5.13. Mais comme ils ont par la suite violé leur engagement, Nous les avons maudits et avons endurci leurs cœurs. Depuis, ils s'emploient à altérer le sens des Écritures, allant même jusqu'à oublier une partie des avertissements qu'ils avaient reçus et, à l'exception d'un petit nombre d'entre eux, tu iras de trahison en trahison de leur part. Mais pardonne-leur et ne leur tiens pas rigueur, car Dieu aime, en vérité, ceux qui sont bienveillants.
5.14. Nous avons accepté également l'engagement de ceux qui se disent chrétiens. Mais eux aussi ont oublié une partie des avertissements qui leur avaient été donnés. Aussi avons-Nous suscité entre eux inimitié et haine jusqu'au Jour de la Résurrection, où Dieu leur fera comprendre le sens de leurs actions.

5.17. Ceux qui disent que Dieu n'est autre que le Christ, fils de Marie, sont de véritables négateurs.

5.36. Les négateurs posséderaient-ils toutes les richesses de la Terre, voire le double de ces richesses, et les offriraient-ils pour échapper au châtiment du Jour de la Résurrection que leurs offres ne seraient pas acceptées. Leur supplice sera atroce,
5.37. et tous les efforts qu'ils déploieront pour sortir de l'Enfer seront vains, car leur supplice y sera éternel.

5.41. Ô Prophète ! Ne t'afflige pas à cause de ceux qui courent à l'envi vers l'infidélité, tant parmi ceux qui proclament du bout des lèvres leur foi sans que le cœur y soit que parmi les juifs qui, friands de mensonges, prêtent une oreille complaisante aux discours de ceux qui ne viennent jamais écouter les tiens, qui s'emploient à altérer le sens des Écritures et disent aux leurs : «Si on vous propose telle idée, acceptez-la , sinon, soyez sur vos gardes !» En vérité, tu ne pourras rien pour sauver ceux que Dieu a décidé de mettre dans le désarroi et dont Il ne veut pas purifier les cœurs. Ceux-là seront couverts d'opprobre dans ce monde et subiront de terribles tourments dans la vie future.
5.42. Ils sont toujours friands de mensonges, toujours avides de gains illicites. S'ils s'adressent à toi pour arbitrer un différend, libre à toi d'en juger ou de t'en abstenir. Si tu t'abstiens d'intervenir, ils ne sauront te nuire en aucune manière , mais si tu les juges, fais-le en toute équité ! Dieu aime ceux qui sont équitables.
5.43. D'ailleurs, pourquoi te soumettraient-ils leurs différends alors qu'ils détiennent la Thora où sont réunies les sentences du Seigneur, si ce n'est pour récuser ensuite tout jugement quand il leur est défavorable? Ces gens-là n'ont rien de commun avec les croyants.
5.44. En vérité, Nous avons révélé la Thora comme guide et comme lumière. Et c'est sur la base de ce Livre que les prophètes, soumis à la Volonté de Dieu, ainsi que les rabbins et les grands théologiens, en tant que gardiens et témoins de cette Écriture, devaient rendre la justice entre les juifs. Ne redoutez donc pas les hommes, mais redoutez-Moi ! Ne troquez pas Mes enseignements à vil prix ! Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé sont de véritables négateurs !
5.45. Nous leur avons prescrit dans la Thora : vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Quant aux blessures, elles tombent sous la loi du talion. Quiconque renonce par charité à ce droit obtiendra la rémission de ses péchés. Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé, ceux-là sont les injustes.

5.47. Que les gens de l'Évangile jugent donc d'après ce que Dieu y a révélé ! Ceux qui ne se conforment pas, dans leur jugement, à ce que Dieu a révélé, ceux-là sont des pervers.

5.49. Juge donc entre eux d'après ce que Dieu t'a révélé, sans rien céder à leurs passions. Prends garde que leur influence ne t'écarte de certains commandements qui t'ont été révélés ! S'ils refusent ton jugement, c'est le signe, sache-le, que Dieu veut leur infliger la sanction de quelques-uns de leurs crimes, car beaucoup d'hommes sont pervers.

5.51. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres.
5.52. C'est ainsi qu'on voit certains individus à la foi chancelante courir après de telles alliances, en disant : «Nous craignons d'être victimes d'un revirement du sort !» Et, cependant, il est certain que Dieu accorde aux croyants la victoire ou leur ménage une issue favorable, et que ces gens-là soient alors réduits à regretter les projets qu'ils avaient secrètement nourris.
5.53. Et les vrais croyants de s'exclamer, en disant : «Sont-ce bien ceux-là qui attestaient par Dieu, par les plus graves de leurs serments, qu'ils étaient avec vous?» C'est ainsi que toutes leurs bonnes œuvres ont été réduites à néant et qu'ils se sont retrouvés parmi les perdants.
5.54. Ô vous qui croyez ! Si certains d'entre vous renient leur foi, Dieu fera surgir d'autres hommes qu'Il aimera et qui L'aimeront. Humbles avec les croyants, durs envers les négateurs, ils combattront au service de Dieu, sans la crainte d'aucun reproche. Telle est la grâce de Dieu, qu'Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur des faveurs et l'Omniscient.

5.57. Ô vous qui croyez ! Ne prenez vos alliés ni parmi ceux qui ont reçu l'Écriture avant vous ni parmi les idolâtres qui raillent votre religion et la tournent en dérision. Craignez Dieu, si vous êtes de vrais croyants
5.58. C'est ainsi que, quand ils entendent votre appel à la salât, ils le tournent en dérision et en font un sujet de plaisanterie. Et c'est là le signe de leur extravagance.

5.59. Dis : «Ô gens des Écriture ! Qu'avez-vous donc à nous reprocher, sinon de croire en Dieu et à Ses révélations présentes et passées, alors que la plupart d'entre vous sont pervers?»
5.60. Dis : «Voulez-vous que je vous indique la pire des sanctions auprès de Dieu? C'est celle qui est réservée à ceux que Dieu a maudits, à ceux qui ont encouru Sa colère et dont Il fait des singes et des porcs, et à ceux qui adorent des idoles ! Voilà ceux qui sont voués au plus misérable des destins, ceux qui sont les plus éloignés du droit chemin !»
5.61. Quand ils se présentent à vous, ils vous disent : «Nous sommes des croyants.» Mais c'est en négateurs qu'ils sont entrés, et c'est en négateurs qu'ils sont sortis ! Dieu est le mieux Informé de ce qu'ils dissimulent.

5.64. «La main de Dieu est entravée», disent les juifs. Entravées soient leurs propres mains, et maudits soient-ils eux-mêmes pour ce blasphème ! Bien au contraire, les deux mains de Dieu sont largement ouvertes et Il dispense Ses dons comme Il l'entend. Mais les révélations que tu reçois de ton Seigneur ne feront qu'accroître, chez beaucoup d'entre eux, leur esprit de révolte et leur impiété. Nous avons suscité parmi eux l'inimitié et la haine, et il en sera ainsi jusqu'au Jour du Jugement dernier. Chaque fois qu'ils allument le feu de la guerre, Dieu l'éteint aussitôt. Ils s'appliquent à répandre la corruption sur la Terre, alors que Dieu n'aime pas les corrupteurs.

5.67. Ô Prophète ! Communique ce que ton Seigneur t'a révélé ! Si tu négliges de le faire, tu auras failli à ta mission ! Dieu te protégera des hommes, mais Dieu ne guidera jamais les négateurs.
5.68. Dis : «Ô gens des Écritures ! Tant que vous ne vous conformerez pas à la Thora, à l'Évangile et à ce qui vous a été révélé par le Seigneur, vous n'accomplirez rien de valable !» Certes, les révélations que tu as reçues de ton Seigneur ne feront qu'accroître chez beaucoup d'entre eux l'esprit de révolte et d'infidélité. Cesse donc de t'inquiéter d'un peuple aussi pervers.

5.72. Sont de véritables négateurs ceux qui disent : «Dieu, c'est le Messie, fils de Marie.» Le Messie n'a-t-il pas dit lui-même : «Ô Fils d'Israël ! Adorez Dieu qui est mon Seigneur et le Vôtre.» Quiconque donne des associés à Dieu, Dieu lui interdira l'entrée du Paradis et lui réservera l'Enfer pour séjour , les injustes ne bénéficieront d'aucun secours.
5.73. Sont aussi impies ceux qui disent : «Dieu est le troisième d'une Trinité !», alors qu'il n'y a de divinité que Dieu l'Unique ! S'ils n'en finissent pas avec ce blasphème, un châtiment douloureux s'abattra sur les dénégateurs d'entre eux.

5.77. Dis-leur : «Ô gens des Écritures ! Ne soyez pas excessifs dans votre religion au point de vous éloigner de la vérité ! Ne cédez pas aux passions d'un peuple qui jadis s'est égaré, qui en a égaré bien d'autres à leur suite et qui a perdu la bonne direction !»
5.78. Les renégats parmi les fils d'Israël ont été maudits par la bouche de David et par celle de Jésus, fils de Marie, en punition de leur désobéissance et de leurs méfaits,


5.80. On voit un grand nombre d'entre eux s'allier avec des négateurs. Cette mauvaise décision qu'ils ont prise leur a valu la Colère de Dieu et leur supplice sera éternel.
5.81. S'ils avaient cru en Dieu, au Prophète et à ce qui lui a été révélé, ils n'auraient pas pris des négateurs pour alliés , mais beaucoup d'entre eux sont pervers.
5.82. Tu constateras sûrement que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les musulmans sont les juifs et les païens, et que ceux qui sont les plus disposés à sympathiser avec les musulmans sont les hommes qui disent : «Nous sommes des chrétiens.» Cela tient à ce que ces derniers ont parmi eux des prêtres et des moines et à ce qu'ils ne font pas montre d'orgueil.

5.86. Quant à ceux qui n'auront pas cru et qui auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront voués au Feu éternel.

5.101. Ô vous qui croyez ! Gardez-vous de poser des questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous causeraient du tort, alors que ces mêmes questions posées lors de la révélation pourront vous être expliquées. Mais Dieu vous a déjà pardonné de telles indiscrétions, car Il est Plein d'indulgence et de mansuétude.
5.102. D'autres peuples avant vous avaient posé les mêmes questions, puis devinrent de leur fait négateurs.
5.103. Dieu n'a jamais prescrit de consacrer aux idoles ni chamelle ayant donné cinq petits dont le dernier est un mâle, ni une autre qu'on a fait vœu de laisser en liberté, ni brebis ayant donné naissance cinq fois consécutives à des jumeaux, ni chameau étalon ayant fécondé dix chamelles. Ce sont les idolâtres qui forgent de pareils mensonges qu'ils prêtent à Dieu, car la plupart d'entre eux sont dénués de tout bon sens.
5.104. Lorsqu'on leur dit : «Conformez-vous à ce que Dieu a révélé et à l'avis du Prophète !», ils rétorquent : «L'exemple de nos ancêtres nous suffit !» Quoi ! Et si leurs ancêtres étaient totalement ignorants et vivaient en plein égarement?

6.6. Ne voient-ils pas combien de générations Nous avons fait périr avant eux? Nous les avions pourtant dotées sur Terre de moyens beaucoup plus importants que ceux dont Nous vous avons pourvus. Et Nous leur avions envoyé du ciel des pluies abondantes et fait couler de grandes rivières à leurs pieds. Mais Nous les anéantîmes en punition de leurs crimes et Nous appelâmes à leur suite des générations nouvelles.

6.10. Certes, d'autres prophètes, avant toi, ont été tournés en dérision , mais les railleurs furent assaillis de toutes parts par les châtiments mêmes dont ils se moquaient.
6.11. Dis : «Allez de par le monde et voyez quelle a été la fin des négateurs !»
6.12. Dis : «À qui appartient ce qui est dans les Cieux et sur la Terre?» Réponds : «À Dieu qui S'est prescrit à Lui-même d'être Miséricordieux et qui vous rassemblera sans nul doute au Jour de la Résurrection. Et, ce jour-là, ceux qui perdront leur âme sont ceux-là mêmes qui n'auront pas cru.

6.21. Qui donc est plus injuste que celui qui forge un mensonge pour l'attribuer à Dieu ou qui traite Ses signes de mensonges? En vérité, les injustes ne réussiront pas.
6.22. Le jour où Nous les ferons tous comparaître devant Nous, Nous dirons aux idolâtres : «Où sont ces associés que vous prêtiez à Dieu?»
6.23. Alors, dans leur désarroi, ils ne pourront que dire : «Par Dieu, notre Seigneur ! Nous n'avons jamais été des associateurs !»
6.24. Vois comment ils mentent à eux-mêmes et comment les abandonnent leurs divinités mensongères !
6.25. Il en est parmi eux qui viennent écouter tes propos. Mais Nous mettons des voiles épais sur leurs cœurs et Nous les rendons durs d'oreille, afin qu'ils n'en saisissent pas le sens. Aussi verraient-ils toutes sortes de signes qu'ils n'y croiraient pas, si bien que, venant à toi uniquement pour disputer, ces négateurs se contentent de dire : «Ce ne sont là que des fables qui remontent aux anciens !»
6.26. Ils écartent les gens du Prophète et s'en éloignent eux-mêmes, sans se rendre compte qu'en agissant ainsi ils ne nuisent qu'à eux-mêmes !
6.27. Ah ! Si tu pouvais les voir à l'entrée de l'Enfer, tu les entendrais alors dire : «Plût à Dieu que nous puissions revenir sur Terre ! Nous ne traiterions plus jamais de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nombre des croyants sincères !»
6.28. Ils parleront ainsi parce que ce qu'ils dissimulaient jadis sera étalé au grand jour. Or, même s'ils étaient ramenés sur Terre, ils referaient encore tout ce qu'on leur avait interdit, car ils ne sont, en réalité, que de fieffés menteurs.
6.29. Ne disaient-ils pas : «Il n'est pour nous d'autre vie que celle d'ici-bas, et nous ne serons jamais ressuscités !»
6.30. Ah ! Si tu pouvais les voir lorsqu'ils comparaîtront devant leur Seigneur et lorsqu'Il leur demandera : «Ceci n'est-il pas la Vérité?» – «Mais oui, répondront-ils, par notre Seigneur !» – «Eh bien, leur sera-t-il dit, goûtez le châtiment en punition de votre impiété !»
6.31. Ceux qui nient leur rencontre avec Dieu sont à jamais perdants et, lorsqu'ils seront surpris par l'Heure fatale, ils auront beau s'écrier : «Malheur à nous pour avoir négligé de nous y préparer !», ils n'en porteront pas moins sur le dos le fardeau de leurs péchés. Et quel détestable fardeau sera le leur !

6.33. Nous savons à quel point leurs propos te chagrinent. En réalité, ce n'est pas toi qu'ils traitent de menteur , ce sont les signes de Dieu que ces iniques traitent d'imposture.

6.35. L'indifférence des négateurs te pèse tellement que, si tu pouvais, tu creuserais une galerie dans le sol ou tu dresserais une échelle vers le ciel pour leur en rapporter un miracle ! Or, si Dieu l'avait voulu, Il les aurait tous réunis et guidés dans la bonne voie. Ne sois donc pas du nombre des ignorants!

6.39. Ceux qui traitent Nos signes de mensonges sont sourds, muets et perdus dans les ténèbres. Dieu égare qui Il veut et met qui Il veut sur le droit chemin.

6.42. Nous avons déjà envoyé d'autres prophètes aux communautés qui t'ont précédé. Puis en raison de leur négation Nous les fîmes plonger dans le malheur et la détresse, afin de les amener à implorer Notre secours.
6.43. Que n'ont-elles imploré la bonté divine lorsque Notre châtiment s'est abattu sur elles? Mais leurs cœurs s'étaient endurcis et le démon avait embelli à leurs yeux leurs actes pervers.
6.44. Et lorsque ces gens-là eurent oublié ce qui leur avait été rappelé, Nous ouvrîmes toutes grandes devant eux les portes de la jouissance. Et c'est au moment où ils exultaient de joie devant tant de richesses qu'ils avaient reçues que Nous les saisîmes soudain et les jetâmes dans la consternation et le désespoir.
6.45. Et c'est ainsi que furent anéanties toutes les générations injustes ! Louange à Dieu, le Souverain Maître de l'Univers !

6.47. Demande-leur : «Que diriez-vous si le châtiment de Dieu fondait sur vous à l'improviste ou au grand jour? Qui ferait-on périr, si ce n'est le peuple des injustes?»

6.49. tandis que ceux qui traitent Nos signes de mensonges seront accablés de tourments, pour prix de leurs actes pervers.

6.56. Dis : «Il m'a été interdit d'adorer ceux que vous invoquez en dehors de Dieu.» Dis encore : «Je ne vous suivrai pas dans vos fantasmes, sinon je m'égarerais moi-même et ne compterais plus parmi ceux qui sont les bien-guidés.»
6.57. Dis : «Je me fonde uniquement sur une preuve indubitable que je tiens de mon Seigneur que vous niez. Le châtiment que vous êtes si pressés de voir se produire ne dépend nullement de moi. Seul Dieu en décidera et fera connaître la Vérité, car Il est le Meilleur des juges.»
6.58. Dis-leur : «Si ce que vous êtes pressés de voir se produire dépendait de moi, l'affaire aurait déjà été réglée entre vous et moi !» Dieu connaît mieux que quiconque les vrais coupables,

6.68. Lorsque tu vois ceux qui dénigrent Nos versets, évite de te mêler à eux, à moins qu'ils ne changent de sujet. Et si Satan te fait oublier cette prescription, hâte-toi, dès que tu t'en souviendras, de t'éloigner de ce groupe d'iniquité !

6.70. Éloigne-toi de ceux qui font de leur religion un jeu et un amusement, et que la vie de ce monde a subjugués totalement ! Exhorte par ce Coran afin qu'aucune âme ne soit entraînée à sa perte par les fautes qu'elle aura commises, sans qu'elle puisse trouver, en dehors de Dieu, ni allié ni intercesseur. Et quelles que soient les compensations qu'elle offrirait, elles ne seront pas acceptées d'elle. Voilà ceux que leurs péchés auront perdus, qui auront pour breuvage de l'eau bouillante et qui subiront un châtiment douloureux, pour prix de leur négation.
6.71. Dis-leur : «Invoquerons-nous, en dehors de Dieu, ceux qui ne peuvent ni nous être utiles ni nous nuire? Reviendrons-nous sur nos pas, après que Dieu nous a déjà montré Sa Voie, pareils à cet homme rendu fou par les démons et qui erre perplexe, sur la Terre, pendant que ses compagnons l'appellent à les rejoindre : “Viens vers nous !”, cherchant ainsi à le remettre sur la bonne voie?» Dis : «La voie la meilleure est Celle du Seigneur ! Et nous avons reçu ordre de nous soumettre au Maître de l'Univers,

6.74. Rappelle-leur le moment où Abraham dit à son père Âzar : «Pourquoi prends-tu des idoles pour divinités? À mon avis, vous êtes tous, toi et ton peuple, dans un égarement manifeste !»

6.77. Puis, voyant poindre la Lune, il s'écria : «C'est cela mon Dieu !» Mais quand la Lune disparut à son tour, il déclara : «Si mon Seigneur ne m'indique pas la voie à suivre, je serai du nombre des égarés.»

6.88. Telle est la Voie du Seigneur, vers laquelle Il dirige qui Il veut parmi Ses serviteurs. Mais s'ils avaient donné des associés à Dieu, toutes leurs œuvres auraient été vaines.

6.100. Les négateurs ont attribué à Dieu les djinns comme associés, alors que c'est Lui qui les a créés. Ils Lui ont même inventé, dans leur ignorance, des garçons et des filles. Gloire à Lui ! Il est très au-dessus de leurs allégations mensongères !

6.104. Des preuves évidentes vous sont parvenues de la part de votre Seigneur. Quiconque se montre clairvoyant le sera à son propre avantage , et quiconque demeure aveugle le sera à son propre détriment. Je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde.

6.106. Conforme-toi à ce que t'a révélé ton Seigneur, l'Unique Dieu en dehors de qui il n'y a point de divinité, et éloigne-toi des associateurs

6.111. Et même si Nous faisions descendre les anges sur eux, que les morts leur parlaient et que Nous faisions défiler toute la Création devant leurs yeux, ils ne croiraient pas pour autant, à moins que Dieu ne l'eût voulu. Mais la plupart d'entre eux sont trop inconscients pour s'ouvrir à la foi.

6.113. Laisse les cœurs de ceux qui ne croient pas à la vie future s'imprégner de ces faux discours ! Laisse-les s'y complaire et réaliser tous leurs vils désirs !

6.116. Si tu te fies à la majeure partie des habitants de la Terre, ils te feront dévier de la Voie de Dieu, car ils ne font que suivre des conjectures et se bornent à forger des mensonges.

6.122. L'homme qui était mort et que Nous rappelons à la vie par la foi et à qui Nous donnons une lumière pour se guider parmi les hommes, peut-on le comparer à cet autre, condamné à errer dans les ténèbres sans jamais pouvoir en sortir? C'est ainsi que leurs œuvres se parent toujours de faux attraits aux yeux des infidèles.

6.124. Lorsqu'un signe de Dieu leur parvient, ils s'écrient : «Jamais nous ne croirons tant que nous n'aurons pas reçu un signe semblable à celui qu'ont reçu les envoyés de Dieu.» Mais Dieu sait mieux que quiconque à qui confier Ses messages. Dieu couvrira d'opprobre ces criminels et leur infligera un châtiment exemplaire, en raison de leurs intrigues.
6.125. Dieu ouvre à l'islam le cœur de celui qu'Il veut diriger , mais celui qu'Il veut égarer, Il lui comprime la poitrine et lui coupe le souffle, comme à qui tenterait d'escalader le ciel. C'est ainsi que Dieu couvre d'opprobre les incrédules.

6.130. «Ô races des djinns et des hommes ! Des messagers pris parmi vous ne sont-ils pas venus vous exposer Mes signes et vous avertir de la rencontre de ce jour?» – «Oui, répondront-ils, nous en témoignons contre nous-mêmes !» Mais la vie d'ici-bas les aura séduits, et ils avoueront eux-mêmes avoir été infidèles.
6.131. Et il en est ainsi parce que ton Seigneur ne fait jamais périr injustement les cités dont les habitants n'ont pas été auparavant avertis.

6.135. Dis-leur : «Ô mon peuple ! Agissez à votre guise ! J'agirai à la mienne ! Vous apprendrez un jour à qui reviendra la meilleure demeure !» Mais quel succès pourront espérer les pervers?
6.136. Ils destinent à Dieu une part de la récolte et des troupeaux qu'Il a Lui-même créés, et ils disent : «Ceci est à Dieu – par pure présomption –, et ceci est à nos divinités.» Or, ce qui est destiné à leurs divinités ne parvient jamais à Dieu, tandis que ce qui est destiné à Dieu parvient toujours à leurs divinités. Quel ignoble jugement !

6.145. (...) De même qu'il est illicite de manger la viande provenant des bêtes sacrifiées, par perversité, à de fausses divinités.» (...)
6.146. Aux juifs Nous avons interdit toute bête à ongle unique, ainsi que les graisses des bovins et des ovins, excepté celles de leurs dos, de leurs entrailles et celles qui sont mêlées aux os. Nous les avons ainsi punis pour leur rébellion. Telle est la stricte vérité.
6.147. S'ils t'accusent d'imposture, dis-leur alors : «Votre Seigneur est Détenteur d'une immense miséricorde, mais nul ne saurait soustraire les criminels à Son châtiment.»
6.148. Les polythéistes diront sans se gêner : «Si Dieu l'avait voulu, ni nous ni nos ancêtres ne Lui aurions associé aucune divinité, et nous n'aurions rien déclaré interdit.» C'est là l'excuse qu'invoquaient les négateurs qui les ont précédés et qui leur a valu d'encourir Notre colère. Demande-leur : «Avez-vous un argument solide à produire? En vérité, vous ne suivez que des conjectures et ne faites que mentir.»

6.157. ni que vous disiez : «Si nous avions, nous aussi, reçu des Écritures, nous aurions certainement été mieux dirigés que ceux qui nous ont devancés.» Or, voici que votre Seigneur vous envoie une preuve décisive qui constitue à la fois une direction et une bénédiction ! Qui donc est plus injuste que celui qui traite de mensonges les versets de Dieu et qui s'en détourne impudemment? Nous infligerons les pires tourments à ceux qui renient Nos enseignements.

7.4. Que de cités n'avons-Nous pas anéanties ! Notre châtiment les a frappées pendant leur sommeil, dans la nuit, ou pendant leur sieste de la journée.

7.9. tandis que ceux dont les bonnes œuvres ne feront pas le poids, pour avoir été injustes envers Nos signes, seront des damnés.

7.27. (...) Nous avons fait des démons les alliés des négateurs

7.36. tandis que ceux qui auront traité Nos signes de mensonges et qui, par orgueil, s'en seront détournés, ceux-là seront voués à l'Enfer pour l'éternité,
7.37. car qui est plus injuste que celui qui forge des mensonges sur le compte de Dieu ou qui traite Ses signes d'imposture? Ceux qui s'en rendent coupables auront, certes, la part qui leur est destinée , mais lorsque les anges de la mort viendront recueillir leur âme, ils leur demanderont : «Où sont donc ceux que vous invoquiez en dehors de Dieu?» Et ils répondront : «Ils nous ont bel et bien abandonnés», témoignant ainsi contre eux-mêmes qu'ils étaient infidèles.
7.38. Et Dieu leur dira alors : «Allez rejoindre en Enfer les générations de djinns et d'hommes qui vous ont précédés !» Et chaque fois qu'une communauté y pénétrera, elle maudira son aînée, jusqu'au moment où elles seront toutes réunies. Alors la dernière entrée dira de la première arrivée : «Voilà, Seigneur, ceux qui nous ont égarés ! Double donc leur châtiment par le feu !» Le Seigneur répondra : «À chacun de vous sera infligé un double châtiment, mais vous ne le saviez pas jusqu'à présent !»
7.39. Et la première fournée dira aux derniers arrivés : «Vous ne valez guère mieux que nous. Goûtez donc le supplice que vous avez mérité par vos crimes !»
7.40. Ceux qui traitent Nos signes de mensonges et s'en détournent avec dédain, ceux-là ne verront jamais s'ouvrir devant eux les portes du Ciel ni n'auront accès au Paradis que quand le chameau aura traversé le chas d'une aiguille ! C'est ainsi que Nous rétribuons les criminels
7.41. qui auront pour lit le brasier de l'Enfer et pour couverture des flammes ardentes. C'est ainsi que Nous rétribuons les injustes.

7.44. Et les habitants du Paradis crieront aux habitants de l'Enfer : «Voilà que se réalise pour nous la promesse de notre Seigneur ! Et celle qu'Il vous a faite se réalise-t-elle?» – «C'est fait !», répondront-ils. Un crieur proclamera alors au milieu d'eux : «Que la malédiction de Dieu s'abatte sur les coupables,
7.45. qui détournaient leurs semblables de la Voie de leur Seigneur, voulant la rendre tortueuse, et qui ne croyaient pas à la vie future !»


7.50. Et les hôtes de l'Enfer crieront aux hôtes du Paradis : «Répandez sur nous un peu d'eau ou un peu de ces biens que Dieu vous a accordés !» – «En vérité, leur répondront les bienheureux, Dieu a interdit l'un et l'autre aux impies
7.51. qui faisaient de leur religion un jeu et un divertissement, et qui se laissaient séduire par les plaisirs éphémères de la vie terrestre.» Ceux-là, Nous les oublierons en ce jour, comme ils en ont eux-mêmes oublié l'avènement, et ont refusé de croire à Nos enseignements.

7.53. (...) Ainsi, ils auront été les artisans de leur propre perte et les divinités qu'ils inventaient se seront à jamais évanouies !

7.64. Mais ils le traitèrent de menteur. Nous le sauvâmes ainsi que ceux qui étaient avec lui sur l'arche, et Nous fîmes engloutir ceux qui traitaient Nos signes de mensonges. C'était un vrai peuple d'aveugles !

7.72. Nous le sauvâmes alors, ainsi que ceux qui le suivaient, par un effet de Notre grâce, et exterminâmes ceux qui avaient traité Nos signes de mensonges et refusé de croire.

7.90. Et les négateurs parmi les notables de son peuple dirent : «Si vous suivez Shu`ayb, vous êtes assurément perdants.»
7.91. Alors un violent tremblement les secoua. Et le lendemain, ils gisaient, inanimés, dans leurs demeures.
7.92. Ainsi fut la fin de ceux qui avaient traité Shu`ayb d'imposteur, comme s'ils n'avaient jamais hanté ces demeures , ce sont eux qui furent les perdants.

7.94. C'est ainsi que Nous n'avons jamais dépêché un prophète dans une cité sans accabler ses habitants de malheurs et de calamités, afin de les inciter à reconnaître leurs péchés et à s'en repentir.
7.95. Puis Nous substituions le bonheur à l'adversité, si bien que, se sentant en pleine prospérité, ces gens-là finissaient par dire : «Après tout, nos pères ont déjà connu aussi bien le bonheur que le malheur !» C'est alors que Nous les saisissions à l'improviste, au moment où ils s'y attendaient le moins.

7.101. Telles sont les cités dont Nous te relatons quelques-unes des histoires. Des prophètes leur furent envoyés avec des preuves. Mais leurs habitants n'étaient pas prêts à croire à ce qu'ils avaient auparavant renié. C'est ainsi que Dieu scelle à jamais le cœur des infidèles.
7.102. Nous n'avons trouvé, chez la plupart d'entre eux, aucune trace de fidélité à leurs engagements. Nous avons, en revanche, constaté que la plupart d'entre eux étaient pervers.
7.103. Après ces prophètes, Nous avons envoyé Moïse avec Nos signes à Pharaon et aux dignitaires de son peuple qui ont commis l'injustice de les renier. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs !

7.136. Nous sévîmes alors contre eux en les engloutissant dans la mer pour avoir douté de Nos signes et les avoir méconnus. (ce verset concerne les égyptiens du temps de Moïse).

7.138. Nous fîmes traverser la mer aux fils d'Israël et ils rencontrèrent un peuple qui vouait un culte assidu à ses idoles. Ils lui dirent alors : «Ô Moïse ! Fais-nous un dieu semblable aux leurs !» – «Bande d'insensés que vous êtes !, leur répondit Moïse.
7.139. Le culte que professent ces gens-là les conduit à la ruine, et tout ce qu'ils font est nul et sans valeur !»

7.145. Nous avons inscrit pour lui sur les Tables une règle morale à observer en toute circonstance, ainsi qu'un clair exposé de toute chose et lui avons dit : «Observe-les avec fermeté et ordonne à ton peuple de se conformer à ce qu'ils contiennent de meilleur. Je vous ferai bientôt voir la demeure des pervers.
7.146. Je priverai de Mes signes ceux qui affichent sans raison leur orgueil sur Terre, qui refusent de croire à tout signe qu'ils voient et qui, apercevant la voie de la droiture, s'en écartent obstinément , mais, voyant celle de l'égarement, ils s'y engagent résolument. Il en est ainsi parce qu'ils ont traité Nos signes de mensonges et qu'ils s'y sont montrés indifférents !»
7.147. Ainsi seront vaines les œuvres de ceux qui auront renié Nos signes et la vie future. Méritent-ils d'être rétribués autrement que selon leurs œuvres?

7.152. En vérité, ceux qui ont pris le veau pour divinité encourront la colère de leur Seigneur et l'avilissement dans ce bas monde. C'est ainsi que Nous rétribuons les menteurs. (les 5 versets qui précèdent sont censés être des citations de Moïse).

7.162. Or, ceux d'entre eux qui étaient injustes substituèrent d'autres paroles au message qu'ils avaient reçu. Aussi fîmes-Nous descendre sur eux un châtiment du ciel, en sanction de leur iniquité.
7.163. Interroge-les sur cette cité sise au bord de la mer, dont les habitants ne respectaient pas le repos du samedi, et auxquels les poissons ne se montraient plus à la surface de l'eau que le jour du Sabbat et disparaissaient les jours où il leur était permis de les pêcher. C'est ainsi que Nous les éprouvions pour les punir de leur perversité.
7.164. Souvenez-vous lorsqu'un groupe d'entre eux dit aux autres : «Pourquoi exhortez-vous ces gens que Dieu va bientôt anéantir ou soumettre à un terrible châtiment?» – «C'est pour dégager notre responsabilité vis-à-vis de votre Seigneur, répondirent-ils, et aussi dans l'espoir de les amener à Le craindre.»
7.165. Puis lorsqu'ils eurent oublié ce qu'on leur avait rappelé, Nous sauvâmes ceux qui avaient dénoncé le mal et infligeâmes un châtiment terrible aux injustes pour leurs actes pervers.
7.166. Et quand ils refusèrent d'abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : «Soyez transformés en singes répugnants !»
7.167. Souviens-toi lorsque ton Seigneur annonça qu'Il enverrait contre eux des adversaires qui leur feraient subir de terribles châtiments jusqu'au Jour dernier. En vérité, si ton Seigneur est prompt à châtier, Il est aussi Miséricordieux et Clément.

7.175. Raconte-leur l'histoire de celui à qui Nous avions communiqué Nos signes, mais qui s'en est volontairement écarté et qui, marchant dans le sillage du démon, alla grossir le rang des égarés.
7.176. Et si Nous avions voulu, Nous l'aurions sauvé, grâce à Nos signes , mais il avait opté pour la vie matérielle de ce monde et obéi à ses instincts, donnant ainsi l'exemple du chien qui ne cesse de haleter, qu'on le traque ou qu'on le laisse en paix. Telle est l'image de ceux qui traitent Nos signes de mensonges ! Raconte-leur ces récits ! Peut-être les feront-ils réfléchir?
7.177. Quelle détestable image que celle qu'offrent ceux qui nient Nos signes et qui, en réalité, ne font du tort qu'à eux-mêmes !
7.178. Seul est dans la bonne voie celui que Dieu guide. Quant à ceux qu'Il égare, ce sont ceux-là les perdants.
7.179. Nous avons destiné à l'Enfer un grand nombre de djinns et d'hommes qui ont des cœurs pour ne pas comprendre, des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre. Comparés à des bestiaux, ils sont plus égarés encore. Tels sont ceux qui vivent dans l'insouciance !

7.182. Quant à ceux qui traitent Nos signes de mensonges, Nous les conduirons insensiblement vers leur perte sans qu'ils s'en rendent compte.

7.186. Mais il n'y a point de guide pour ceux que Dieu égare. Il les abandonne dans leur rébellion et les laisse errer en aveugles.

8.7. Dieu vous avait promis la victoire sur l'une des deux troupes ennemies, et vous auriez préféré triompher de celle qui n'était pas armée. Or, Dieu aux arrêts immuables voulait faire triompher la Vérité dans tout son éclat et anéantir les infidèles jusqu'au dernier ,
8.8. cela afin d'avérer le Vrai et de dissiper le faux, quelle que fût la répulsion qu'en avaient les criminels.

8.12. Puis Il révéla aux anges : «Je suis avec vous ! Rassurez les croyants ! Je me charge de jeter l'épouvante dans le cœur des infidèles. Frappez-les à la nuque ! Frappez-les sur les doigts !»
8.13. Et il en fut ainsi, parce qu'ils se sont insurgés contre Dieu et Son Prophète. Quiconque s'insurge contre Dieu et Son Prophète doit savoir que Dieu est Terrible dans Son châtiment.
8.14. Tel est, impies, votre supplice ! Goûtez-le, en étant assurés que c'est le supplice du feu qui est réservé aux infidèles !

8.17. Ce n'est pas vous qui les avez tués ! C'est Dieu qui les a tués ! Ce n'est pas toi Prophète qui les as déstabilisés par ton geste ! C'est Dieu qui l'a fait ! Il voulait ainsi donner aux croyants cette belle marque de Sa sollicitude. Il est Audient et Omniscient.
8.18. Voilà ce que Dieu a fait pour vous ! Dieu fera toujours échouer la perfidie des infidèles !

8.22. Les plus viles des bêtes au regard de Dieu sont celles qui sont sourdes et muettes et qui sont incapables de raisonner. [les infidèles]

8.36. Les négateurs dépensent leurs biens pour détourner les gens de la Voie du Seigneur. Et quand ils les auront gaspillés, ils en éprouveront du regret. Puis, après avoir connu la défaite, c'est vers la Géhenne qu'ils seront conduits,

8.38. Avertis les infidèles que s'ils mettent fin à leur impiété, leurs fautes passées seront pardonnées, mais que s'ils récidivent, ils n'auront plus qu'à méditer l'exemple des peuples qui les ont précédés.
8.39. Combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sédition et que tout culte soit rendu uniquement à Dieu. Mais, s'ils désarment, qu'ils sachent que Dieu voit parfaitement ce qu'ils font.

8.50. Ah ! Si tu pouvais voir comment les anges ôtaient la vie aux négateurs, les frappant au visage et au dos en leur criant : «Goûtez donc le supplice du Feu,

8.52. Et il en fut de même des gens de Pharaon, ainsi que de ceux qui, avant eux, avaient nié les signes de Dieu, et que Dieu a anéantis en punition de leurs péchés, car Il est Fort et Implacable quand Il sévit.

8.55. Les plus viles créatures pour Dieu sont les infidèles obstinément réfractaires à la foi

9.1. Voici un avis de rupture de la part de Dieu et de Son Prophète à l'adresse des idolâtres auxquels vous êtes liés par un pacte :
9.2. «Pendant quatre mois encore vous pourrez circuler dans le pays , mais sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l'impuissance et que Dieu couvrira d'ignominie les négateurs.»
9.3. Et il sera proclamé, d'ordre de Dieu et de Son Prophète, à l'adresse des hommes, le jour du grand pèlerinage, que Dieu et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes : «Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous , mais si vous vous obstinez dans votre impiété, sachez que vous ne saurez jamais réduire Dieu à l'impuissance !» Annonce donc un châtiment douloureux aux incrédules,
9.4. à l'exception des polythéistes avec lesquels vous avez conclu un pacte qu'ils ont toujours respecté, sans jamais soutenir un mouvement dirigé contre vous. Exécutez fidèlement les clauses de l'engagement qui vous lie à ces gens-là jusqu'à l'expiration du terme fixé, car Dieu aime les gens de bonne foi.
9.5. À l'expiration des mois sacrés, tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! S'ils se repentent, s'ils accomplissent la salât, s'ils s'acquittent de la zakât, laissez-les en paix, car Dieu est Clément et Miséricordieux.
9.6. Si un idolâtre te demande asile, accorde-le-lui afin qu'il puisse entendre la Parole du Seigneur. Puis fais-le parvenir en lieu sûr, car les idolâtres sont des gens qui vivent dans l'ignorance.

9.8. Comment admettre que, quand ils sont les plus forts, ils ne tiennent compte à votre égard ni des liens du sang ni de la foi jurée? Ils ne cherchent qu'à vous plaire par de belles paroles sans que leurs cœurs y adhèrent, car ils sont pour la plupart des scélérats (ce verset et les deux suivants concerne les idolâtres)
9.9. qui troquent à vil prix les enseignements de Dieu et se dressent en obstacle sur Sa Voie, dans une attitude des plus exécrables,
9.10. sans jamais respecter à l'égard d'un croyant ni les liens du sang ni la parole donnée. Ils agissent toujours en véritables transgresseurs.

9.17. Il n'appartient pas aux païens de fréquenter les mosquées de Dieu, quand ils sont eux-mêmes les témoins à charge de leur propre dénégation, car les œuvres de ces gens-là sont vaines et c'est le Feu qui constituera leur demeure éternelle.

9.19. Comment pouvez-vous assimiler celui qui est chargé de distribuer l'eau aux pèlerins ou d'entretenir la Mosquée sacrée à celui qui croit en Dieu, au Jugement dernier et qui combat pour la Cause de Dieu? Non, ils ne sont pas égaux devant Dieu, et Dieu ne guide point les injustes.

9.23. Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour confidents vos pères et vos frères s'ils préfèrent l'impiété à la foi. Ceux d'entre vous qui en feraient des confidents seraient eux les injustes.

9.26. C'est alors que Dieu apaisa Son Envoyé et les croyants en faisant descendre Sa quiétude, ainsi que des armées invisibles. Il châtia les négateurs et telle a été leur rétribution.

9.28. Ô vous qui croyez ! Les païens sont une véritable souillure. Interdisez-leur donc, à l'expiration de cette année, l'accès à la Mosquée sacrée ! Si vous craignez un manque à gagner, Dieu y pourvoira par Sa grâce, s'Il veut, car Il est Omniscient et Sage.
9.29. Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier , ceux qui ne s'interdisent pas ce que Dieu et Son Prophète ont déclaré interdit , ceux qui, parmi les gens d'Écriture, ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu'à ce qu'ils versent directement la capitation en toute humilité !
9.30. Les juifs disent : «Uzayr est fils de Dieu !» et les chrétiens disent : «Le Messie est fils de Dieu !» Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, répétant ainsi ce que les négateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour s'être ainsi écartés de la Vérité !
9.31. Ils ont élevé au rang de divinités en dehors de Dieu leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Messie, fils de Marie, alors qu'ils avaient reçu ordre de n'adorer que Dieu l'Unique, en dehors duquel il n'y a point de divinité. Gloire à Lui ! Il est infiniment au-dessus de ce qu'ils prétendent Lui associer.
9.32. Ils veulent par leurs mensonges éteindre la Lumière de Dieu, mais Dieu tient à parachever Sa Lumière, n'en déplaise aux négateurs !
9.33. C'est Lui qui a envoyé Son Prophète, avec la bonne direction et la religion de la Vérité, pour la faire prévaloir sur toute autre religion, n'en déplaise aux idolâtres !

9.36. (...) Liguez-vous pour combattre les païens, comme ils se liguent contre vous ! Sachez que Dieu est avec ceux qui Le craignent.
9.37. Le report d'un mois sacré à une autre date n'est qu'un surcroît d'impiété et ne contribue qu'à égarer davantage les négateurs. Ils le déclarent profane une année, puis l'année suivante ils le déclarent sacré, prétextant qu'ils veulent être en accord avec le nombre de mois que Dieu déclare sacrés. Ils ne se rendent pas compte qu'ils déclarent licite ce que Dieu a interdit ! Et c'est ainsi que leurs méfaits leur apparaissent pleins d'attraits , mais Dieu ne guide point les négateurs !

9.49. Tel d'entre eux vient te dire : «Dispense-moi de la guerre ! Ne m'expose pas à la tentation !» Mais cette tentation, n'y sont-ils pas déjà tombés? En vérité, la Géhenne cerne les négateurs de toutes parts.
9.50. Obtiens-tu un succès? Ils en éprouvent du dépit , mais si tu subis un revers, ils s'écrient : «Heureusement que nous avions pris d'avance nos précautions !» Et ils se retirent pleins de joie.

9.53. Dis-leur enfin : «Faites des aumônes de votre propre gré ou à contre-cœur, jamais elles ne seront agréées, venant de vous, car vous êtes des gens pervers.»
9.54. Ce qui empêche leurs aumônes d'être agréées, c'est qu'ils ne croient pas en Dieu et en Son Prophète , c'est qu'ils ne se rendent qu'avec nonchalance à la salât et ne font l'aumône qu'à contre-cœur.
9.55. Que leurs richesses et le nombre de leurs enfants ne t'émerveillent guère ! Dieu ne les leur accorde que pour les faire souffrir ici-bas et les voir rendre péniblement l'âme en négateurs.

9.61. Et il en est parmi eux qui critiquent le Prophète en disant : «Il écoute tout ce qu'on lui raconte !» Réponds-leur : «Il est, en effet, tout oreilles, mais pour votre bien. Il croit en Dieu et fait confiance aux croyants , il est une miséricorde pour ceux d'entre vous qui ont la foi. Mais à ceux qui lui causent du tort est réservé un terrible châtiment.»

9.63. Ne savent-ils donc pas que quiconque s'oppose à Dieu et à Son Prophète est voué au feu de la Géhenne, pour un séjour éternel? Et ce sera pour lui le comble de l'opprobre !

9.66. Ne vous excusez pas ! Vous avez bel et bien renié la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à certains d'entre vous, les autres seront châtiés en tant que criminels.»

9.68. Dieu a promis aux hypocrites, hommes et femmes, ainsi qu'aux infidèles, le feu de la Géhenne, pour l'éternité. Et c'est là leur juste châtiment. C'est ainsi que, maudits de Dieu, ils auront un supplice permanent.

9.69. Il en fut de même de ceux qui vous ont précédés et qui pourtant étaient plus forts que vous, plus riches et avaient plus d'enfants. Ils ont eu leur part de jouissance en ce monde et vous jouissez aujourd'hui de la vôtre, comme vos prédécesseurs ont joui de la leur. Vous discutez des mêmes questions vaines dont ils discutaient. Les œuvres de ces gens-là seront réduites à néant dans cette vie et dans l'autre. Et ce sont eux qui sont les véritables perdants !

9.73. Ô Prophète ! Combats les négateurs et les hypocrites, et traite-les avec rigueur. Leur dernier refuge sera la Géhenne, cette détestable demeure.
9.74. Ils jurent par Dieu qu'ils n'ont dit aucun mal, et pourtant ils ont bien proféré des paroles impies et renié la foi musulmane, après l'avoir embrassée. Ils ont ourdi un complot qu'ils n'ont pu réaliser. D'ailleurs, de quoi pouvaient-ils se plaindre, sinon d'avoir été comblés de faveurs par Dieu et Son Prophète? S'ils se repentent, cela ne peut être qu'à leur avantage , mais s'ils persistent dans leur erreur, Dieu leur infligera de terribles châtiments, aussi bien en ce monde que dans la vie future , et ils ne trouveront, sur Terre, ni allié ni défenseur.

9.79. Certains d'entre eux dénigrent et raillent aussi bien les croyants qui font bénévolement de généreuses aumônes zakât que ceux qui n'en font que selon leurs faibles moyens. Dieu se moquera bien de ces impies et les soumettra à de terribles tourments.

9.80. Peu importe que tu demandes à Dieu de leur pardonner ou non ! Jamais Dieu ne leur pardonnera, dusses-tu répéter ta demande soixante-dix fois, car ils ont renié Dieu et Son Prophète, et Dieu ne guide pas les gens pervers.

9.84. Quand l'un d'eux vient à mourir, ne célèbre jamais la prière des morts sur sa dépouille et ne te recueille jamais sur sa tombe ! Ils ont renié Dieu et Son Prophète et ils sont morts en pervers.
9.85. Que leurs richesses et le nombre de leurs enfants ne t'émerveillent point ! Dieu ne les leur accorde ici-bas que pour leur plus grand tourment et pour qu'ils rendent péniblement l'âme en tant que négateurs

9.90. Puis vinrent les défaitistes, parmi les bédouins, pour demander d'être dispensés du combat, tandis que ceux qui manquaient de sincérité envers Dieu et Son Prophète s'étaient contentés de rester chez eux. Aussi un terrible châtiment sera-t-il infligé à ceux, parmi eux, qui sont négateurs.

9.97. Les nomades sont les négateurs les plus endurcis, les hypocrites les plus sournois et les plus enclins à ne pas faire cas des préceptes que Dieu a révélés à Son Prophète. Dieu est Omniscient et Sage.
9.98. Parmi les nomades, certains considèrent leur contribution comme une corvée et attendent avec impatience les malheurs qui pourraient vous atteindre. Puissent-ils en être victimes eux-mêmes ! Car Dieu est Audient et Omniscient.


9.113. Il ne sied ni au Prophète ni aux croyants d'implorer le pardon de Dieu en faveur des polythéistes, fussent-ils leurs proches, une fois bien établi que ceux-là sont destinés à être les hôtes de l'Enfer.

9.123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! Qu'ils trouvent en vous de rudes combattants ! Sachez que Dieu est toujours avec ceux qui Le craignent !
9.124. Lorsqu'une sourate est révélée, il en est parmi les négateurs qui disent : «Duquel d'entre vous cette sourate a renforcé la foi?» Eh bien ! Cette sourate a renforcé la foi des vrais croyants et les a remplis de joie.
9.125. Quant à ceux dont les cœurs sont malades, elle n'a fait que les rendre plus immondes qu'auparavant, et ils mourront en infidèles.
9.126. Ne se rendent-ils pas compte qu'on les met à l'épreuve, chaque année, une ou deux fois, sans qu'ils pensent pour autant à se repentir et à méditer ces événements?
9.127. Quand une sourate est révélée, ils se regardent les uns les autres et se disent : «Quelqu'un vous voit-il?», avant de se dérober furtivement. Dieu détourne ainsi leurs cœurs de la Vérité, car cela dépasse leur entendement.

10.7. En vérité, ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre, qui s'abandonnent en toute quiétude aux plaisirs de ce monde et se montrent indifférents à Nos signes,
10.8. ceux-là, comme prix de leurs œuvres, auront pour refuge l'Enfer.

10.11. Si Dieu faisait fondre le malheur sur les hommes avec autant d'empressement que ceux-ci recherchent le bonheur, ils auraient tôt fait d'arriver à la fin de leurs jours. Aussi laissons-Nous ceux qui n'espèrent pas Notre rencontre se débattre dans leur aveuglement et dans leurs erreurs.

10.13. Nous avons déjà fait périr des générations avant vous, lorsqu'elles se montrèrent injustes, malgré les preuves évidentes que leur avaient apportées leurs prophètes, car ces peuples n'étaient pas disposés à croire. Et c'est ainsi que Nous rétribuons les peuples criminels.

10.17. Y a-t-il plus injuste que celui qui invente des mensonges sur Dieu ou qui traite Ses versets d'impostures? Mais Dieu ne permettra jamais à ces coupables de réussir.

10.21. Lorsque Nous faisons goûter aux hommes Notre miséricorde après qu'un malheur les a frappés, ils ne tardent pas à user de perfidie pour dénigrer Nos signes. Dis-leur : «Dieu est plus prompt à déjouer vos intrigues, et Nos anges sont là pour enregistrer toutes vos manigances !»

10.30. Là, chaque âme connaîtra la juste valeur des actes qu'elle aura accomplis, car les idolâtres auront été déjà ramenés à Dieu, leur vrai Maître, et des mensonges qu'ils inventaient, plus rien n'aura subsisté.

10.33. C'est ainsi que se trouve justifié l'arrêt pris par ton Seigneur à l'encontre des pervers qui plus jamais ne croiront.

10.39. En réalité, ce qu'ils traitent de mensonge, c'est ce qu'ils ne peuvent pas comprendre et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi avaient crié au mensonge ceux qui les ont précédés. Mais considère quelle a été la fin des injustes !

10.42. Il en est parmi eux qui viennent t'écouter. Mais pourras-tu jamais te faire entendre des sourds, s'ils ne veulent pas raisonner?
10.43. D'autres viennent t'observer. Mais comment pourrais-tu indiquer la voie à des aveugles, alors qu'ils sont incapables de voir?

10.45. Le jour où Dieu les rassemblera tous, ils auront l'impression de n'être restés sur Terre qu'une heure de la journée , et ils se reconnaîtront entre eux. C'est alors que ceux qui n'avaient pas eu foi en leur rencontre avec le Seigneur auront tout perdu, car ils ne se seront pas bien dirigés.
10.46. Que Nous te fassions assister à une partie du châtiment que Nous leur réservons ou que Nous te rappelions auparavant auprès de Nous, c'est vers Nous de toute façon que se fera leur retour. Dieu est, en outre, Témoin de tous leurs actes.

10.69. Dis : «Ceux qui forgent des mensonges sur le compte de Dieu ne pourront jamais réussir.»
10.70. Éphémère jouissance sera leur vie en ce monde, puis c'est vers Nous que se fera leur retour, et Nous leur ferons subir alors un châtiment exemplaire, pour prix de leur impiété.

10.73. Mais ils le traitèrent (Noé) d'imposteur et Nous le sauvâmes, ainsi que ceux qui l'accompagnaient sur l'arche. Nous en fîmes les successeurs sur la Terre, et engloutîmes ceux qui avaient traité Nos signes de mensonges. Considère quelle fut la fin de ceux qui avaient été pourtant avertis !
10.74. Après lui, Nous avons envoyé d'autres prophètes, munis de preuves évidentes, à leurs peuples respectifs. Mais ces derniers n'étaient pas disposés à croire en ce qu'ils avaient naguère traité d'imposture. C'est ainsi que Nous scellons le cœur des transgresseurs.

10.94. Et si tu as quelque doute au sujet de ce que Nous t'avons révélé, interroge ceux qui, avant toi, lisaient l'Écriture. C'est la Vérité qui te parvient, émanant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre des sceptiques !
10.95. Et ne sois pas non plus de ceux qui traitent de mensonges les signes de Dieu, sinon tu serais du nombre des perdants !

10.100. alors qu'il n'appartient à nulle âme d'acquérir la foi sans la permission du Seigneur, qui couvrira d'opprobre ceux qui ne veulent pas comprendre?

10.105. Et le Seigneur m'a dit : «Tourne-toi vers la vraie religion en pur monothéiste et éloigne-toi des associateurs !
10.106. N'invoque pas, en dehors de Dieu, ce qui ne peut ni te faire du bien ni te nuire, sinon tu serais du nombre des injustes !»

11.18. Y a-t-il plus coupables que ceux qui inventent des mensonges sur le compte de Dieu? Ceux-là comparaîtront devant leur Seigneur et les témoins s'écrieront : «Les voilà, ceux qui ont attribué des mensonges à leur Seigneur !» Que la malédiction de Dieu s'abatte sur les coupables,
11.19. qui détournent leurs semblables de la Voie de Dieu, qu'ils cherchent à rendre tortueuse et qui ne croient pas à la vie future !
11.20. Ceux-là ne sauraient tenir Dieu en échec sur Terre, pas plus qu'ils ne sauraient trouver contre Son châtiment de protecteur. Mais leurs tourments seront portés au double pour n'avoir voulu ni entendre ni voir.
11.21. Ceux-là auront été eux-mêmes les artisans de leur propre perte, de même qu'ils auront vu disparaître leurs divinités mensongères !
11.22. Nul doute qu'ils seront les plus grands perdants dans la vie future !
11.23. Ceux, au contraire, qui auront cru, accompli de bonnes œuvres et fait preuve d'humilité devant leur Seigneur, ceux-là auront le Paradis pour séjour éternel.
11.24. Ces deux groupes ressemblent l'un à l'aveugle et au sourd, l'autre à celui qui voit et qui entend. Ces deux groupes sont-ils égaux? Finirez-vous donc par le comprendre?

11.37. Construis l'arche sous Nos yeux, d'après les directives qui te seront révélées ! Et n'interviens plus en faveur des impies, car ils sont voués à être noyés !» (Allah s'adresse ici à Noé)

11.44. Et il fut dit : «Ô terre, absorbe tes eaux ! Et toi, ciel, arrête tes pluies !» Et aussitôt les eaux baissèrent, l'ordre de Dieu fut exécuté et l'arche s'arrêta sur le mont Jûdî . Et l'on entendit dire : «Loin d'ici la gent perverse !»

11.50. Aux `Âd Nous avons envoyé leur frère Hûd. «Ô mon peuple, dit-il, adorez Dieu, car vous n'avez d'autre divinité que Lui ! Tous les autres cultes que vous forgez ne sont que des mensonges.

11.54. Nous dirons plutôt que l'une de nos divinités t'a dérangé l'esprit !» – «Je prends Dieu à témoin !, dit Hûd. Et témoignez vous-mêmes que je désavoue les divinités que vous adorez
11.55. en dehors de Dieu. Mettez en œuvre toutes vos perfidies contre moi et ne m'accordez aucun répit !

11.59. Telle fut l'histoire du peuple de `Âd qui avait nié les signes de son Seigneur, désobéi à Ses prophètes et suivi les ordres de tout tyran rebelle.
11.60. Maudit à jamais ici-bas, il le sera aussi dans l'autre monde. Le peuple de `Âd a, en effet, renié son Seigneur. Périsse donc `Âd, peuple de Hûd !

11.92. – «Ô mon peuple, reprit Shu`ayb, mon clan vous semble-t-il plus puissant que Dieu à qui vous tournez ouvertement le dos? En vérité, mon Dieu embrasse de Sa science tout ce que vous faites.
11.93. Ô mon peuple ! Agissez à votre guise. J'agirai de mon côté, à ma manière. Vous saurez bientôt qui encourra un châtiment ignominieux et qui de nous aura été un imposteur. Attendez donc, je suis avec vous à attendre.»
11.94. Et lorsque Notre ordre fut donné, Nous sauvâmes Shu`ayb et ceux qui avaient cru avec lui, par un effet de Notre miséricorde. Mais le grondement terrifiant saisit ceux qui avaient été injustes et, le lendemain, ils gisaient inertes dans leurs demeures,
11.95. comme s'ils n'y avaient jamais vécu ! Maudit soit donc le peuple de Madyan, comme l'avait été celui de Thamûd !

11.101. Et ce n'est pas Nous qui avons été injustes envers ces peuples. Ce sont eux qui ont été les propres artisans de leur ruine. Quant aux divinités qu'ils invoquaient en dehors de Dieu, non seulement elles ne leur furent d'aucun secours, lorsque l'ordre de ton Seigneur fut lancé, mais elles n'ont fait qu'ajouter à leur malheur.
11.102. Tel est le châtiment de ton Seigneur quand Il sévit contre les cités criminelles. Ses coups sont toujours douloureux et portés avec violence.

11.109. Ne te fais aucune illusion sur ce qu'adorent ces gens-là ! Ils n'adorent que ce qu'adoraient leurs pères auparavant. Et Nous leur attribuerons leur lot (l'enfer), sans en rien diminuer.

12.33. «Seigneur, dit Joseph, je préfère la prison au crime auquel me convient ces femmes [relations sexuelles] , et si Tu ne me préserves pas de leurs stratagèmes, je finirai par céder à mon penchant pour elles et sombrerai dans le paganisme.»

12.40. Ceux que vous adorez en dehors de Dieu ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et auxquels le Seigneur n'a conféré aucun pouvoir. En vérité, le pouvoir n'appartient qu'à Dieu qui a prescrit de n'adorer que Lui. Telle est la vraie religion, mais bien peu de gens le savent.

12.106. Et la plupart d'entre eux ne croient en Dieu qu'en Lui donnant des associés.
12.107. Sont-ils sûrs que le châtiment de Dieu ne viendra pas s'abattre sur eux? Ou que l'Heure ne viendra pas les surprendre, au moment où ils s'y attendront le moins?

12.109. Nous n'avons jamais envoyé avant toi, comme prophètes, que des hommes pris parmi les habitants des cités et auxquels Nous transmettions Nos révélations. Que ne parcourent-ils la Terre pour voir quel a été le sort final de leurs prédécesseurs? Certes, la demeure de la vie future est d'une valeur autrement plus estimable pour ceux qui craignent le Seigneur. Le comprendrez-vous donc jamais?
12.110. Et lorsque, à la fin, les prophètes désespéraient du succès de leur mission et croyaient qu'on les prenait pour des imposteurs, Nous leur envoyions Notre secours et Nous sauvions qui Nous voulions, sans que jamais Nos rigueurs fussent détournées de la gent criminelle.


13.5. Certes, tu seras bien étonné d'entendre les négateurs répéter : «Comment pourrons-nous, une fois réduits en poussière, revenir à une vie nouvelle?» Ce sont ceux-là qui renient leur Seigneur , ce sont ceux-là qui comparaîtront un jour avec un carcan au col , ce sont ceux-là qui seront les éternels hôtes de l'Enfer.

13.13. Et pendant que le tonnerre, en grondant, Lui rend hommage et que les anges, en tremblant, célèbrent Ses louanges, le Seigneur lance Ses foudres pour atteindre qui Il veut. Et malgré toute cette puissance, les impies osent encore contester Son existence, Lui dont les ripostes sont si terrifiantes !
13.14. C'est Lui Seul qui est Digne d'être invoqué, car ceux que les impies invoquent en dehors de Lui ne peuvent exaucer aucune de leurs prières , de même que l'homme assoiffé qui se contente de tendre les deux mains vers l'eau ne réussira jamais à la faire parvenir à sa bouche. C'est ainsi que s'en vont en pure perte les prières des infidèles !

13.18. À ceux qui répondent à l'appel de leur Seigneur sera offerte la félicité , tandis que ceux qui s'y refusent, dussent-ils offrir tous les trésors de la Terre ou même en doubler la mise, ne seront jamais rachetés , l'Heure du règlement des comptes sera pour eux pleine d'angoisses et leur dernier refuge sera cette détestable demeure de souffrance qu'est la Géhenne.
13.19. Peut-on comparer à un aveugle celui qui est convaincu que ce que ton Seigneur t'a révélé représente bien la vérité? Mais seuls en saisissent le sens ceux qui sont doués d'intelligence ,

13.25. Mais ceux qui violent le pacte de Dieu après s'y être engagés (les apostats), qui brisent les liens que Dieu a ordonné de maintenir, qui sèment la corruption sur la Terre, ceux-là seront maudits et voués à la plus détestable des demeures.

13.31. S'il y avait un Coran à soulever les montagnes, à disloquer les continents ou à faire parler les morts , ce serait bien celui-ci. Mais la décision finale appartient à Dieu en toute chose. Les croyants ne savent-ils pas que si Dieu l'avait voulu, Il aurait mis l'humanité tout entière sur le droit chemin? Cependant, des calamités ne cesseront d'atteindre les impies ou de s'abattre aux abords mêmes de leurs demeures en raison de leurs agissements, jusqu'à ce que la promesse de Dieu s'accomplisse, car Dieu ne manque jamais à Sa promesse.
13.32. Avant toi, d'autres prophètes ont été tournés en dérision. J'ai accordé aux infidèles qui les raillaient un répit, puis Je les ai frappés , et quel ne fut point alors le châtiment que Je leur ai infligé !
13.33. Comment? Est-ce à Celui qui lit dans chaque âme et sait ce qu'elle acquiert qu'ils osent donner des associés? Dis-leur : «Définissez ces divinités par leurs attributs ! Auriez-vous la prétention d'apprendre à Dieu ce qu'Il ignorerait sur la Terre? Ou bien est-ce que vos divinités n'ont aucune réalité, ou s'agit-il d'une simple manière de vous exprimer?» La vérité est que les négateurs ont été tellement séduits par leurs fourberies qu'ils s'en trouvèrent à jamais dévoyés. Or, celui que Dieu égare ne trouvera plus personne pour le guider.
13.34. Ils seront punis dans la vie d'ici-bas. Mais le châtiment qui les attend dans la vie future sera bien plus pénible encore, et nul ne pourra intercéder pour eux auprès du Seigneur.

13.37. Ainsi, Nous t'avons révélé en ce Coran un code de sagesse en langue arabe. Si tu cèdes à leurs chimères, après la science que tu as reçue, tu ne trouveras plus ni soutien ni protecteur contre ton Seigneur.

13.42. Ceux qui les ont devancés avaient eux aussi eu recours à des perfidies. Mais Dieu se joue de toutes les perfidies, car Il sait ce que chaque âme acquiert, et les impies sauront bientôt à qui reviendra l'ultime demeure.

14.2. la Voie de Dieu à qui appartient ce qui est dans les Cieux et sur la Terre. Et malheur aux impies pour le supplice impitoyable qui les attend !
14.3. Ceux qui préfèrent la vie d'ici-bas à la vie future, qui détournent leurs semblables de la Voie du Seigneur, qu'ils cherchent à rendre tortueuse, ceux-là sont dans un profond égarement.


14.7. Votre Seigneur ne vous a-t-Il pas prévenus, en disant : “J'augmenterai Ma grâce, si vous êtes reconnaissants , mais Mon châtiment sera impitoyable, si vous êtes infidèles”?»

14.13. «Nous allons vous chasser de notre pays, dirent les païens à leurs prophètes, à moins que vous ne reveniez à notre religion.» Le Seigneur révéla alors aux prophètes : «Nous anéantirons assurément les impies
14.14. et vous installerons dans le pays à leur place. Telle est la récompense de celui qui redoute Ma puissance et craint Ma menace.»

14.18. Les œuvres de ceux qui nient leur Seigneur sont semblables à de la cendre sur laquelle s'acharne le vent, en un jour d'orage. Ainsi, les négateurs ne tireront aucun profit, dans l'au-delà, des œuvres qu'ils auront accomplies. Et c'est là le profond égarement !

14.22. Et lorsque le destin aura été accompli, Satan dira : «Dieu vous a fait une juste promesse, et moi aussi je vous ai fait des promesses, mais c'était pour vous tromper. D'ailleurs, quelle autorité avais-je sur vous? Il m'a suffi de vous appeler pour que vous me suiviez. Ne vous en prenez donc pas à moi ! Ne vous en prenez qu'à vous-mêmes ! Je ne puis vous être d'aucun secours, et vous n'êtes pour moi d'aucune utilité. Je vous renie de m'avoir jadis associé à Dieu.» Que les négateurs subissent donc le châtiment implacable qu'ils méritent !

14.28. As-tu songé à ceux qui troquent les bienfaits de Dieu contre l'ingratitude et qui causent la perte de leurs peuples en les exposant
14.29. aux flammes ardentes de l'Enfer? Et combien horrible sera leur séjour !
14.30. Ils attribuent à Dieu des égaux afin de détourner de Sa Voie leurs semblables. Dis-leur : «Jouissez de cette vie éphémère, car votre destination finale sera l'Enfer !»

14.35. «Seigneur, implora Abraham, fais de cette cité un havre de paix ! Préserve-moi ainsi que ma descendance de l'adoration des idoles
14.36. qui ont, Seigneur, égaré un grand nombre d'hommes ! Quiconque me suivra sera des miens. Mais quiconque me déso-béira… Seigneur, Tu es Clément et Miséricordieux.

15.2. Au Jour du Jugement, les négateurs regretteront peut-être de n'avoir pas été musulmans

15.6. Les négateurs disent : «Ô toi à qui le Coran a été révélé ! Tu n'es en vérité qu'un possédé !
15.7. Pourquoi n'es-tu pas accompagné d'anges, si ce que tu dis est la vérité?»
15.8. Nous n'envoyons les anges que pour porter des arrêts , et alors, aucun répit ne sera plus accordé aux impies.

15.11. mais aucun messager ne s'est présenté à eux sans qu'ils l'aient tourné en dérision.
15.12. C'est ainsi que Notre message ne fera qu'effleurer le cœur des criminels sans y laisser aucune trace,
15.13. et sans qu'ils y croient, car le sort réservé aux peuples anciens ne les a point édifiés.

15.39. – «Seigneur, dit Satan, puisque Tu m'as égaré, je m'emploierai à égarer les hommes, en embellissant, à leurs yeux, la vie sur Terre,
15.40. excepté les fidèles que Tu auras élus.»

15.56. – «Mais qui désespérerait de la grâce de son Seigneur, reprit Abraham, hormis les égarés?»

15.80. Quant aux habitants de Hijr qui avaient traité les prophètes de menteurs
15.81. et qui s'étaient détournés de Nos signes, quand Nous les leur avions fait parvenir,
15.82. se contentant de creuser leurs demeures dans le roc des montagnes en toute sécurité,
15.83. eux aussi furent saisis par le cri terrifiant au lever du jour,

15.90. De même Nous avons infligé un châtiment aux dissociateurs
15.91. qui ont qualifié le Coran de «fragments décousus» !
15.92. Par ton Seigneur ! Nous les soumettrons tous à un interrogatoire sévère
15.93. au sujet de leurs agissements.
15.94. Proclame donc hautement les ordres que tu as reçus et détourne-toi des idolâtres !
15.95. En vérité, Nous Nous chargeons des persifleurs,
15.96. ceux qui associent une autre divinité au Seigneur et qui seront un jour mis en face de leurs erreurs !

16.20. Quant aux idoles que les négateurs invoquent en dehors de Dieu, non seulement elles n'ont rien créé, mais elles-mêmes sont créées.
16.21. Objets inertes et dépourvus d'âme, elles ne savent même pas quand leurs adorateurs seront ressuscités.
16.22. Votre Dieu est un Dieu Unique. Ceux qui ne croient pas à la vie future ont un cœur négateur et ils sont pétris de gloriole !
16.23. Nul doute que Dieu connaît parfaitement ce qu'ils dissimulent et ce qu'ils étalent au grand jour. En vérité, Dieu n'aime pas les gens pleins de gloriole.
16.24. Quand on leur demande : «Qu'a révélé votre Seigneur?», ils répondent : «Des histoires anciennes !»
16.25. Qu'ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tout le poids de leurs propres péchés, ainsi qu'une partie des péchés de ceux qu'ils auront égarés dans leur ignorance. Et quel terrible fardeau sera le leur !
16.26. Leurs devanciers eurent également recours à la perfidie. Aussi Dieu sapa-t-Il les fondements de leur édifice, dont le toit s'écroula sur leurs têtes, causant leur perte sans qu'ils l'aient pressentie.
16.27. Puis, le Jour de la Résurrection, Dieu les couvrira d'opprobre et leur demandera : «Où sont donc Mes associés à propos desquels vous faisiez sécession?» C'est alors que ceux qui auront reçu la science diront : «Ce jour n'apporte aux négateurs qu'ignominie et malheur !»
16.28. Et c'est ainsi que ceux à qui les anges auront ôté la vie, alors qu'ils étaient encore en état d'injustice envers eux-mêmes, se soumettront, en disant : «Nous ne faisions aucun mal !» – «Mais si !, leur sera-t-il dit. Dieu sait parfaitement ce que vous faisiez.
16.29. Franchissez donc les portes de l'Enfer qui constituera votre demeure éternelle !» Combien est lugubre la demeure des arrogants !

16.33. Qu'attendent donc les infidèles pour se convertir? Que les anges viennent les cueillir ou que s'accomplisse l'ordre de ton Seigneur? Telle a été la conduite de leurs prédécesseurs que Dieu n'a point lésés, mais qui se sont fait du tort à eux-mêmes,
16.34. au point que les maux issus de leurs actes se sont retournés contre eux et que le châtiment dont ils se moquaient les cerna de toutes parts.

16.36. En vérité, Nous avons envoyé un prophète à chaque communauté avec le message suivant : «Adorez Dieu et éloignez-vous du culte des idoles !» Et si certaines de ces communautés ont suivi la Voie du Seigneur, d'autres ont préféré le chemin de l'erreur. Allez donc de par le monde et voyez quelle a été la fin de ceux qui criaient au mensonge !
16.37. Quoique tu fasses pour leur montrer la bonne voie, sache que Dieu ne guide pas ceux qui s'égarent, et qu'il n'y a personne pour les secourir.

16.39. Il les ressuscitera pour les éclairer sur l'objet de leurs divergences, et pour que les négateurs sachent qu'ils ont été des menteurs.

16.54. Mais, lorsqu'Il vous en délivre, certains d'entre vous se mettent à donner des associés à leur Seigneur,
16.55. niant ainsi les bienfaits que Nous leur avons accordés. Jouissez donc ! Vous en saurez les conséquences un jour!
16.56. Ils réservent une partie des biens que Nous leur avons accordés à des divinités dont ils n'ont aucune connaissance. Par Dieu, vous aurez à répondre de vos inventions mensongères !

16.60. Ceux qui ne croient pas à la vie future représentent l'image du mal , tandis que Dieu représente la perfection suprême. Il est le Tout-Puissant, le Sage.
16.61. Si Dieu tenait rigueur aux hommes de leur injustice, Il ne laisserait subsister aucun être vivant sur la Terre. Mais Il les renvoie jusqu'au terme fixé. Puis, quand ce terme échoit, ils ne pourront ni le retarder d'une heure ni l'avancer.
16.62. Ils attribuent à Dieu ce qu'ils détestent pour eux-mêmes , et leurs langues profèrent un mensonge en disant qu'ils sont destinés à la félicité suprême. Nul doute que leur destination est l'Enfer, et qu'ils seront les premiers à en subir les rigueurs.
16.63. Par Dieu ! Nous avons envoyé des messagers à d'autres peuples avant toi. Mais Satan a embelli à leurs yeux leurs agissements, et c'est lui qui est aujourd'hui leur allié. Un châtiment douloureux les attend.

16.74. Ne prêtez donc pas d'égaux à Dieu (trinité et possiblement polythéisme), car Dieu sait, tandis que vous ne savez rien !

16.83. Ils connaissent bien les bienfaits de Dieu et pourtant ils les nient, car ils sont pour la plupart des impies.
16.84. Le jour où, de chaque communauté Nous susciterons un témoin, il ne sera plus permis aux négateurs de faire pénitence ou de faire valoir leurs excuses.
16.85. Et quand ces impies seront exposés au châtiment, ils ne bénéficieront plus d'aucun allégement ni d'aucun sursis à leur tourment.
16.86. Et mis en face de leurs fausses divinités, ils s'écrieront : «Seigneur ! Voilà nos associés que nous invoquions en dehors de Toi !» Mais leurs fausses divinités leur répliqueront : «Vous n'êtes en vérité que des menteurs !»

16.88. À ceux qui n'auront pas cru et qui auront détourné leurs semblables de la Voie de Dieu, Nous infligerons alors un double supplice, pour prix de leurs agissements criminels.
16.89. Et le jour où Nous aurons suscité dans chaque communauté un témoin pour déposer contre eux, Nous t'amènerons comme témoin contre ces gens-là, en raison du Coran que Nous t'avons révélé, qui explicite toute chose et qui est aussi un guide, une miséricorde et une bonne nouvelle pour les musulmans.

16.100. Son pouvoir (Satan) ne s'exerce que sur ceux qui en font leur protecteur et qui deviennent des associateurs à cause de lui.

16.104. En vérité, Dieu ne mettra pas sur la bonne voie ceux qui ne croient pas à Ses versets, et un châtiment douloureux leur sera infligé.
16.105. Ceux qui forgent le mensonge sont ceux qui ne croient pas aux versets de Dieu, et ce sont ceux-là les vrais menteurs.
16.106. Quiconque renie Dieu après avoir cru – à moins d'y être contraint tout en demeurant fidèle intérieurement à sa foi –, ainsi que ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à l'impiété, ceux-là, la colère de Dieu s'abattra sur eux et ils seront voués à un terrible châtiment,
16.107. pour avoir préféré la vie d'ici-bas à celle de l'au-delà, car Dieu ne dirige pas les négateurs.
16.108. Voilà ceux dont Dieu a scellé le cœur, l'ouïe et la vue ! Voilà ceux qui sont inconscients !
16.109. Et nul doute que, dans la vie future, ce sont ceux-là qui seront les vrais perdants !

16.113. Un prophète issu d'eux-mêmes est bien venu les avertir, mais ils l'ont traité d'imposteur, et c'est ainsi que le châtiment les saisit en pleine iniquité.

16.118. Nous avons interdit aux adeptes du judaïsme ce que Nous t'avons déjà relaté . Et Nous n'avons pas été injustes envers eux , ce sont eux qui l'ont été envers eux-mêmes.

17.4. Et Nous avions décrété dans le Livre pour les fils d'Israël : «En vérité, vous sèmerez, par deux fois, la corruption sur la Terre et vous ferez montre d'une arrogance extrême.»

17.5. Et lorsque échut le terme de la première des deux prédictions, Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d'une force inouïe, qui envahirent les demeures. C'est ainsi que la première prédiction fut accomplie.
17.6. Puis Nous vous donnâmes la revanche sur eux en multipliant vos richesses et vos enfants et en vous donnant l'avantage du nombre,
17.7. en vous disant : «Si vous faites le bien, vous le ferez pour vous-mêmes , si vous faites le mal, vous le ferez à vos dépens.» Et lorsque échut le terme de la seconde prédiction, c'était pour permettre à vos ennemis de vous accabler de malheurs, de profaner votre temple comme ils l'avaient fait la première fois et de tout détruire sur leur passage.
17.8. Il se peut que votre Seigneur vous fasse miséricorde. Mais si vous récidivez, Nous reviendrons à la charge. Nous avons fait de la Géhenne un lieu de détention pour les infidèles.

17.10. et à ceux qui ne croient pas à la vie future qu'un affreux supplice les attend.

17.15. Quiconque suit le droit chemin le suit dans son propre intérêt et quiconque s'égare ne s'égare qu'à son propre détriment. Nul n'aura à assumer les péchés d'autrui. Nous n'avons jamais sévi contre un peuple, avant de lui avoir envoyé un messager.
17.16. Et lorsque Nous décidons d'anéantir une cité, Nous ordonnons à ses habitants les plus opulents d'obéir, mais ils s'y comportent en scélérats. C'est alors que Notre arrêt se trouve justifié et que Nous la détruisons de fond en comble.

17.22. Ne prends donc aucune autre divinité à côté de Dieu, sans quoi tu te trouveras honni et abandonné.

17.42. Dis-leur : «S'il y avait d'autres divinités que Lui, comme vous le prétendez, celles-ci ne chercheraient-elles pas à Lui disputer Son Trône?»
17.43. Gloire à Lui, le Très-Haut ! Il est infiniment au-dessus de leurs blasphèmes !

17.45. Quand tu récites le Coran, Nous plaçons un rideau invisible entre toi et ceux qui ne croient pas à la vie future.
17.46. Nous voilons leurs cœurs et les rendons si durs d'oreille qu'ils ne peuvent rien en saisir. Et quand tu évoques, dans le Coran, ton Seigneur, l'Unique, ils tournent le dos en manifestant leur dissentiment.
17.47. Nous savons parfaitement quel but ils poursuivent quand ils viennent t'écouter ou quand ils tiennent des conciliabules au cours desquels les injustes, parmi eux, disent : «Vous ne suivez là qu'un homme ensorcelé !»
17.48. Observe ce à quoi ils te comparent dans leur égarement et comment ils ont perdu tout contrôle sur eux-mêmes !

17.56. Dis : «Invoquez ceux que vous prétendez être des divinités en dehors de Dieu. Ils ne peuvent ni vous guérir du mal ni vous en préserver.»
17.57. Or, ceux qu'ils invoquent recherchent eux-mêmes à l'envi le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur, espérant Sa miséricorde et redoutant Son châtiment. En vérité, le châtiment de ton Seigneur est redoutable.
17.58. Il n'est point de cité injuste que Nous ne fassions périr, avant le Jour de la Résurrection, ou dont Nous ne soumettions les habitants à de terribles châtiments, sans que cela soit tracé dans le Livre de toute éternité.

17.97. Celui que Dieu guide, c'est celui-là qui est le mieux guidé. Mais ceux qu'Il égare, tu ne leur trouveras point d'alliés en dehors de Lui. Au Jour de la Résurrection, Nous les rassemblerons tous, face contre terre, aveugles, sourds et muets. Et leur refuge sera la Géhenne, dont Nous rallumerons la flamme chaque fois qu'elle tendra à s'éteindre.
17.98. Telle sera leur sanction pour avoir renié Nos preuves en disant : «Est-ce possible qu'une fois réduits en ossements et en poussière nous puissions être rappelés une nouvelle fois à la vie?»

17.99. Quoi ! Ne pensent-ils pas que Dieu qui a créé les Cieux et la Terre soit aussi capable de créer des êtres semblables à eux? Il leur a fixé un terme indubitable, mais les injustes s'obstinent dans leur négation.

18.4. et afin aussi d'avertir ceux qui prêtent à Dieu une progéniture,
18.5. alors qu'ils n'en ont aucune preuve, pas plus que n'en avaient leurs pères. Quel monstrueux blasphème et quel horrible mensonge !

18.14. Nous avions raffermi leurs cœurs lorsqu'ils s'étaient levés pour proclamer : «Notre Dieu est le Seigneur des Cieux et de la Terre ! Jamais nous n'invoquerons une autre divinité que Lui, sans quoi nous commettrions la pire des iniquités !
18.15. Ces gens-là, qui sont des nôtres, ont adopté des divinités en dehors de Dieu. Si seulement ils pouvaient justifier ce culte par une preuve évidente ! Qui donc est plus injuste que celui qui invente des mensonges contre Dieu?»

18.29. Dis : «La Vérité émane de votre Seigneur. Croira qui voudra et niera qui voudra !» Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cerneront de toutes parts. S'ils demandent à boire, on leur servira un liquide bouillant, semblable à un métal en fusion qui leur brûlera le visage. Quel détestable breuvage et quel lugubre séjour !
18.30. Ceux qui auront cru et qui auront accompli des œuvres pies sauront que Nous ne laissons jamais perdre la récompense de celui qui fait le bien.

18.42. Or, sa récolte fut détruite et il ne lui restait plus qu'à se tordre les mains de regret, en pensant à toutes les dépenses qu'il avait effectuées et en se lamentant sur ses treilles complètement ravagées. «Plût à Dieu, gémissait-il, que je n'eusse jamais donné d'associés à mon Seigneur !»
18.43. Et il ne trouva aucun parti pour le secourir contre Dieu, pas plus qu'il ne put se secourir lui-même,

18.52. Un jour, Dieu dira aux infidèles : «Appelez à votre secours ceux que vous prétendiez être Mes associés !» Et ils les invoqueront, mais ils ne recevront d'eux aucune réponse, car entre les uns et les autres Nous aurons ouvert un abîme.
18.53. Et en voyant le Feu, les négateurs auront la certitude qu'ils y seront précipités sans trouver aucun moyen d'y échapper.
18.54. Nous avons proposé dans ce Coran toutes sortes d'exemples à l'intention des hommes, mais la controverse reste leur passion dominante.
18.55. Qu'est-ce donc qui les empêche de croire, alors que la bonne voie leur est tracée, et de demander pardon à leur Seigneur? Attendent-ils de subir le sort de leurs aînés ou que le châtiment vienne les frapper de plein fouet?
18.56. Nous n'envoyons les prophètes que pour annoncer la bonne nouvelle et avertir, pendant que les négateurs s'emploient à combattre la Vérité avec de faux arguments et à tourner en dérision Nos signes et Nos avertissements.
18.57. Qui est plus injuste que celui qui tourne le dos aux signes de son Seigneur, quand ils lui sont rappelés, et qui va même jusqu'à oublier ses propres péchés? Nous avons placé des voiles épais sur leurs cœurs pour les empêcher de comprendre, et Nous les avons rendus durs d'oreille, si bien que tu auras beau les appeler à la bonne voie, jamais ils ne sauront se guider.
18.58. Et si ton Seigneur, l'Indulgent, le Clément, voulait les punir selon leurs œuvres, Il hâterait certainement leur châtiment. Mais un rendez-vous, pour cela, leur a été fixé et ils ne trouveront aucun moyen pour s'y soustraire.
18.59. Rappelle-toi ces cités que Nous avons anéanties en raison de leurs iniquités, après avoir fixé le moment de leur destruction !

18.74. Puis ils reprirent ensemble leur route et firent la rencontre d'un jeune homme [certaines traduction parlent d'un enfant] que l'inconnu ne tarda pas à mettre à mort. «Quoi?, s'indigna Moïse. N'as-tu pas tué là un être innocent qui, lui, n'a tué personne? Ne viens-tu pas de commettre une chose affreuse?» (...) 18.80. Quant au jeune homme, il avait pour père et mère deux bons croyants. Nous eûmes peur qu'il ne les entraînât dans sa rébellion et son impiété,

18.81. et nous voulûmes que leur Seigneur leur donnât à sa place un fils plus vertueux et plus affectueux.

18.87. – «Celui qui est injuste, dit-il, nous le châtierons. Après quoi, il sera ramené à son Seigneur qui lui infligera un châtiment des plus sévères.
18.88. Quant à celui qui croit et pratique le bien, une très belle récompense lui est réservée et nous ne lui donnerons que des ordres faciles à exécuter.»

18.100. Et ce jour-là, la Géhenne, dans toute son horreur, sera présentée aux négateurs,
18.101. dont les yeux demeuraient voilés pour ne pas voir Mes signes et dont les oreilles refusaient d'entendre Mes avertissements.
18.102. Les incrédules s'imaginent-ils donc pouvoir prendre Mes serviteurs pour maîtres en dehors de Moi? Nous réservons aux incrédules la Géhenne pour séjour.
18.103. Dis : «Voulez-vous que nous vous fassions connaître ceux dont les œuvres sont les plus vouées à l'échec ,
18.104. ceux dont les efforts, dans cette vie, s'en vont en pure perte, et qui croient cependant bien agir?»
18.105. Ce sont ceux qui nient les signes de leur Seigneur ainsi que leur comparution devant Lui. Les œuvres de ces gens-là n'auront aucune valeur et ne pèseront pas lourd dans la vie future.
18.106. Et c'est l'Enfer qui sera leur rétribution, pour avoir rejeté la foi et tourné en dérision Mes signes et Mes prophètes ,

19.59. Vinrent à leur suite d'autres générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions, se vouant ainsi au malheur et à la perdition,

19.68. Par ton Seigneur, Nous rassemblerons les humains et les démons et Nous les mettrons à genoux autour de l'Enfer ,
19.69. puis Nous séparerons, de chaque groupe, ceux qui auront été les plus hostiles [certaines traductions utilisent le mot " obstinés"] au Miséricordieux,
19.70. car Nous connaissons mieux que quiconque ceux qui méritent le plus d'y être brûlés.


19.73. Lorsqu'on leur récite Nos versets, comme preuves évidentes, les négateurs disent aux croyants : «Qui de nous ou de vous mène la meilleure vie et a la situation la plus confortable?»
19.74. Or, combien de générations, avant eux, n'avons-Nous pas anéanties, qui pourtant les surpassaient par leurs richesses et leur splendeur?
19.75. Dis-leur : «Que le Miséricordieux prolonge suffisamment la vie de ceux qui vivent dans l'égarement jusqu'à ce qu'ils voient ce dont ils sont menacés, soit le châtiment de ce monde, soit l'Heure de la Résurrection ! Ils sauront alors qui des croyants ou des impies occupe la plus mauvaise position et dispose des plus faibles moyens.»
19.77. Que penses-tu de cet impie qui, après avoir renié Nos signes, continue à affirmer : «J'aurai malgré tout richesses et enfants !»
19.78. A-t-il percé le mystère ou détient-il une promesse du Miséricordieux?
19.79. Bien au contraire ! Nous inscrirons ses propos et Nous prolongerons en durée son châtiment.
19.80. C'est Nous qui hériterons des richesses et des enfants dont il parle. Quant à lui, il comparaîtra devant Nous, tout seul.
19.81. Les hommes adoptent des divinités en dehors de Dieu, dans l'espoir d'accroître leur puissance.
19.82. Quelle erreur ! Ces divinités renieront un jour leurs adorateurs et seront pour eux des adversaires.
19.83. Ne vois-tu pas que Nous envoyons les démons à l'assaut des négateurs pour les inciter à la révolte?
19.84. Ne sois donc pas trop pressé à leur sujet, car Nous tenons un compte précis de tous leurs actes.
19.85. Le jour où Nous rassemblerons les hommes pieux devant le Miséricordieux, tels des hôtes de marque,
19.86. et où Nous pousserons les criminels vers l'Enfer, tel un troupeau qu'on conduit à l'abreuvoir,
19.87. seul pourra intercéder auprès de Dieu celui qui aura conclu un pacte avec le Miséricordieux.
19.88. Ils disent que le Miséricordieux S'est donné un enfant !
19.89. Quel blasphème abominable proférez-vous là !

19.98. Que de générations avant eux avons-Nous fait périr ! En aperçois-tu un seul individu qui vive encore ou en entends-tu le moindre murmure?

20.48. Il nous a été révélé que ceux qui refusent de croire et tournent le dos à la foi seront châtiés.

20.61. «Malheur à vous, leur dit Moïse, ne forgez pas de mensonges sur le compte de Dieu, sinon Il vous anéantira, car c'est l'échec qui est le lot de tout imposteur.»

21.6. Pas une seule cité parmi celles que Nous avons anéanties avant eux n'avait cru à la vue des miracles. Y croiront-ils, eux, s'ils les voyaient?

21.22. Or, s'il y avait d'autres divinités que Dieu dans les Cieux et sur la Terre, la marche de ces derniers aurait été gravement compromise. Gloire donc à Dieu, Maître du Trône, qui est au-dessus de leurs allégations mensongères !

21.29. Et quiconque d'entre eux dirait : «Je suis un dieu en dehors de Lui !», Nous lui donnerions la Géhenne pour récompense, car c'est ainsi que Nous récompensons les rebelles.

21.36. Dès que les infidèles t'aperçoivent, ils s'empressent de te tourner en dérision : «Est-ce cet homme-là qui médit de vos divinités?», alors qu'ils nient, eux, tout rappel du Tout-Clément.

21.39. Ah ! Si les négateurs pouvaient entrevoir le moment où ils ne pourront plus protéger ni leurs visages ni leurs dos des flammes de l'Enfer, et où ils seront privés de tout secours !
21.40. L'Heure les saisira à l'improviste et les plongera dans la stupeur, sans qu'ils puissent l'éloigner ou en obtenir le report.
21.41. D'autres prophètes, avant toi, ont été tournés en dérision , mais les railleurs ont été cernés de toutes parts par cela même dont ils se moquaient.

21.77. Nous l'avons délivré du peuple qui traitait Nos signes de mensonges. C'était un peuple de gens pervers que Nous fîmes tous engloutir.

21.97. C'est alors que la promesse de Dieu sera près de s'accomplir, et que les regards des infidèles seront figés de stupeur. «Malheur à nous, s'écriront-ils. Nous vivions dans l'insouciance, ou plutôt nous étions de vrais coupables !»
21.98. En vérité, vous serez, vous et les idoles que vous adoriez en dehors de Dieu, jetés en pâture à l'Enfer, où vous serez tous précipités.
21.99. Et si vos divinités étaient de véritables dieux, elles ne seraient pas précipitées dans l'Enfer, où vous êtes tous appelés à vous éterniser.
21.100. Ils y pousseront des gémissements sans pouvoir eux-mêmes rien entendre.

22.3. Tel, parmi les hommes, discute au sujet de Dieu sans détenir la moindre connaissance, et se laisse entraîner par tout démon rebelle,
22.4. prédestiné à égarer quiconque le prend pour allié, et à le conduire au supplice de l'Enfer.

22.19. Voici deux clans adverses qui disputent au sujet de leur Seigneur. Les négateurs recevront des vêtements de feu, et il leur sera versé sur la tête un liquide bouillant
22.20. qui fera fondre leurs entrailles et leur peau,
22.21. pendant que des massues de fer seront préparées à leur intention.
22.22. Et toutes les fois que, transis de douleur, ils tenteront de s'en évader, on les y ramènera et on leur dira : «Goûtez donc le supplice de l'Enfer !»

22.25. Mais les négateurs qui s'emploient à éloigner leurs semblables de la Voie de Dieu et du Temple sacré que Nous avons établi pour tous les hommes, aussi bien pour les résidents que pour ceux qui sont de passage, ainsi que quiconque s'avise d'y commettre un sacrilège par méchanceté, Nous leur ferons goûter un châtiment douloureux.

22.30. C'est ainsi qu'il faut agir. Quiconque respecte ces institutions sacrées en sera récompensé auprès du Seigneur. La chair du bétail vous est permise, à l'exception des interdictions qui vous ont déjà été désignées. Évitez la souillure des idoles, évitez les propos mensongers !
22.31. Soyez des monothéistes sincères et ne prêtez aucun associé au Seigneur, car celui qui Lui donne des associés est comme quelqu'un qui, précipité du ciel, se trouve disputé par des oiseaux de proie ou emporté par le vent vers un abîme sans fond.

22.42. Si les impies te traitent d'imposteur, sache qu'avant eux le peuple de Noé, les `Âd, les Thamûd,
22.43. le peuple d'Abraham, le peuple de Loth,
22.44. les gens de Madyan avaient eux aussi crié au mensonge. De même que Moïse fut traité de menteur. J'ai accordé aux impies un long délai , puis J'ai sévi contre eux. Et quel ne fut point alors Ma réprobation !
22.45. Que de cités Nous avons anéanties en punition de leurs péchés, et dont il ne reste plus que de vagues vestiges : là, un puits comblé , et là, un château puissamment édifié, aujourd'hui totalement abandonné !
22.46. Que ne parcourent-ils la Terre pour acquérir des cœurs aptes à comprendre et des oreilles aptes à entendre? En vérité, ce ne sont pas les yeux qui se trouvent atteints de cécité, mais ce sont les cœurs qui battent dans les poitrines qui s'aveuglent.

22.51. tandis que ceux qui s'acharnent à rendre Nos signes inopérants, ceux-là seront voués à la Géhenne.»

22.55. Quant aux impies, ils continueront à en douter jusqu'à ce que l'Heure dernière vienne les surprendre, ou que les atteigne le châtiment d'un jour terrifiant.

22.57. tandis que ceux qui auront été incrédules et qui auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là subiront un châtiment avilissant.

22.71. Ils adorent en dehors de Dieu des divinités qu'Il n'a jamais accréditées et dont eux-mêmes n'ont aucune connaissance. Ces injustes ne bénéficieront d'aucun secours.
22.72. Quand on leur récite Nos versets, comme autant de preuves évidentes, on voit se dessiner la réprobation sur les visages des négateurs. Et peu s'en faut qu'ils ne fassent violence à ceux qui les leur récitent. Dis-leur : «Voulez-vous que je vous informe de quelque chose de plus terrible encore? C'est l'Enfer que Dieu a promis aux infidèles ! Et quel affreux devenir !»
22.73. Ô hommes ! Voici une parabole qui vous est proposée. Écoutez-la ! Ceux que vous invoquez en dehors de Dieu ne sauraient même pas créer une mouche, dussent-ils s'y mettre ensemble. Et si une mouche leur enlevait quelque chose, ils seraient incapables de le lui reprendre. Solliciteur et sollicité sont aussi faibles l'un que l'autre.

23.39. – «Seigneur, supplia le messager [Noé], prête-moi Ton assistance ! Ils me traitent d'imposteur !»
23.40. – «Encore quelques instants, répondit le Seigneur, et ils auront à le regretter.»
23.41. Et soudain, un grondement terrifiant les saisit, en toute justice, et Nous les réduisîmes à l'état de débris charriés par le torrent. Arrière donc au peuple des pervers !

23.44. Puis Nous fîmes succéder les prophètes les uns aux autres. Et chaque fois que l'un d'eux se présentait à son peuple, celui-ci le traitait d'imposteur. Aussi anéantîmes-Nous ces peuples les uns après les autres et en fîmes-Nous des sujets de légende. Arrière donc aux peuples infidèles !

23.48. Aussi furent-ils anéantis, pour avoir traité Moïse et Aaron de menteurs.

23.63. Mais les cœurs des impies restent, à l'égard du Coran, plongés dans l'erreur, sans compter d'autres méchantes actions qu'ils n'hésitent pas à accomplir.
23.64. Et lorsque enfin Nous aurons châtié les plus opulents parmi eux, ils pousseront des cris d'angoisse.
23.65. «Cessez de vous lamenter aujourd'hui, car vous ne recevrez de Nous aucun secours !
23.66. Mes versets vous étaient bien récités , mais vous vous en détourniez
23.67. avec morgue, et vous vous en moquiez au cours de vos veillées.»

23.70. Ou bien disent-ils qu'il est atteint de démence, alors qu'il ne leur apporte que la stricte vérité? Mais la plupart d'entre eux ont la vérité en horreur.

23.73. Or, tes appels ne visent qu'à les mettre sur la voie droite ,
23.74. mais ceux qui ne croient pas à la vie future ne peuvent que s'en écarter.
23.75. Même si Nous leur faisions miséricorde et les débarrassions du mal qui les ronge, ils n'en persisteraient pas moins dans leur rébellion aveugle.

23.92. Détenteur de la science de tout ce qui est visible ou invisible, Il est très au-dessus de ce qu'on Lui associe !
23.93. Dis : «Seigneur, si jamais Tu décides de me montrer le châtiment qui leur est promis,

23.117. Quiconque invoque avec Dieu une autre divinité, sans détenir la preuve de son existence, aura à en rendre compte à son Seigneur. Dieu ne fera point prospérer les infidèles.

24.3. Le débauché n'épouse qu'une femme débauchée ou une idolâtre, et la femme débauchée n'épouse qu'un homme débauché ou un idolâtre. Mais de telles unions sont interdites aux croyants.

24.39. Quant aux œuvres des négateurs, elles sont semblables à un mirage du désert que l'homme assoiffé prend pour de l'eau , mais quand il y arrive, il s'aperçoit qu'il n'en est rien. Ce qu'il trouve, c'est Dieu qui lui donne ce à quoi il a droit, car Dieu est prompt dans Ses comptes.

24.57. Ne crois pas que les infidèles puissent jamais tenir Dieu en échec sur Terre ! Leur refuge éternel sera l'Enfer, et quel affreux destin sera le leur !

25.3. Cependant, certains Lui ont préféré d'autres divinités qui ne peuvent rien créer, étant elles-mêmes créées, qui sont incapables de faire du mal ou du bien, qui ne disposent d'aucun pouvoir de donner la vie ou de la retirer, et encore moins de ressusciter les morts.
25.4. «Ce Coran, disent les négateurs, n'est qu'une imposture qu'il a forgée avec l'aide d'un groupe d'individus.» Mais, en disant cela, ils commettent une grave injustice et un affreux mensonge.

25.7. Ils disent encore : «Qu'est-ce donc que ce Prophète qui se nourrit et circule comme tout le monde dans les marchés? Si seulement il était assisté d'un ange descendu du Ciel, pour prêcher à côté de lui !
25.8. Ou si seulement on lui avait envoyé du ciel un trésor ou octroyé un verger dont il tirerait sa nourriture !» Et les injustes d'ajouter : «Vous ne suivez là qu'un mortel ensorcelé !»
25.9. Vois à quoi ils te comparent ! Ils sont complètement égarés et ils ne peuvent plus retrouver le droit chemin.

25.11. Ils vont même jusqu'à traiter l'Heure du Jugement dernier de mensonge , mais à ces négateurs Nous réservons un Brasier ardent
25.12. qui, les voyant de loin venir, les recevra avec des pétillements et des grondements de colère ,
25.13. et quand ils y seront jetés, chargés de chaînes, en un étroit réduit, ils n'auront qu'un seul souhait, celui de leur destruction définitive !

25.17. Et le jour où les impies seront réunis avec ceux qu'ils adoraient, Dieu demandera à ces derniers : «Est-ce vous qui avez égaré Mes serviteurs que voici ou sont-ce eux-mêmes qui se sont dévoyés?»

25.19. – «Voilà que vos idoles vous désavouent, dira le Seigneur. Il n'y aura donc plus jamais pour vous ni échappatoire ni secours. C'est ainsi que quiconque parmi vous aura été injuste, Nous lui infligerons un châtiment des plus sévères.»
25.20. Nous n'avons envoyé avant toi que des messagers qui se nourrissaient et qui fréquentaient les marchés, comme les autres hommes. Nous vous éprouvons les uns par les autres, afin de mesurer le degré de votre endurance, car rien n'échappe à la vigilance de ton Seigneur.
25.21. Ceux qui n'espèrent pas Nous rencontrer disent : «Que Dieu ne nous envoie-t-Il des anges ou ne Se manifeste-t-Il Lui-même à notre regard?» Ces gens-là sont vraiment enflés d'orgueil et leur insolence dépasse toute mesure !
25.22. Mais le jour où ils verront réellement les anges ne sera pas un jour faste pour les criminels qui s'écrieront : «Désormais, le Paradis est inaccessible pour nous !»,
25.23. car toutes les œuvres qu'ils auront pu accomplir seront par Nous réduites en poussière.
27.24. et j'ai découvert qu'elle et son peuple adorent le Soleil au lieu d'adorer Dieu, car Satan a embelli leurs actions à leurs yeux et les a détournés du droit chemin, en sorte qu'ils errent sans direction.

25.27. C'est le jour où l'injuste se mordra les doigts en s'écriant : «Plût à Dieu que j'eusse suivi la voie du Messager !
25.28. Malheur à moi ! Si seulement je n'avais pas pris un tel pour ami !
25.29. Il m'a détourné du rappel divin après qu'il me fut parvenu.» Satan a toujours délaissé l'homme, après l'avoir trompé.

25.33. et de manière à ce qu'aucune question ne te soit posée par les impies sans que Nous t'en fournissions la vraie réponse et la meilleure explication.
25.34. Ceux qui seront rassemblés et traînés sur la face vers la Géhenne, ceux-là seront les plus mal lotis et les plus dévoyés.
25.35. Nous avons donné le Livre à Moïse et lui avons adjoint son frère Aaron comme assistant.
25.36. «Allez tous deux, leur avons-Nous dit, trouver ce peuple qui traite Nos preuves de mensonges.» Et c'est un peuple que Nous avons fini par détruire de fond en comble.
25.37. Ce fut aussi le cas du peuple de Noé qui avait traité Nos messagers d'imposteurs et que Nous avons englouti, faisant de lui un exemple à méditer par les autres hommes, car Nous réservons toujours un châtiment douloureux aux peuples pervers.
25.38. Et il en fut de même des `Âd, des Thamûd, des habitants d'ar-Rass et de nombreuses générations intermédiaires.
25.39. À tous ces peuples Nous avions proposé – mais en vain – des exemples édifiants. Aussi les avons-Nous tous exterminés.
25.40. Les infidèles sont pourtant passés près de la cité qu'une pluie funeste avait détruite. Ne l'ont-ils donc pas vue? Oh que si ! Mais ils ne s'attendent pas à être ressuscités un jour.
25.41. Quand ils te voient, ils ne manquent pas de te tourner en dérision : «Est-ce cet individu-là, disent-ils, que Dieu a envoyé comme Prophète?
25.42. Il a bien failli nous égarer loin de nos divinités, n'était-ce l'attachement résolu que nous avions pour elles.» Cependant, ils verront bien, quand ils seront en face du châtiment, qui aura été le plus éloigné du droit chemin.
25.43. N'as-tu pas vu celui qui prend sa passion pour une divinité? Serais-tu disposé à en être le garant?
25.44. Estimes-tu que la plupart de ces gens entendent ou comprennent? En vérité, leur niveau ne dépasse pas celui des bestiaux, ou plutôt ils sont plus égarés encore.

25.52. Ne cède donc point aux infidèles ! Que ce Coran te serve à les combattre avec vigueur !

25.55. Pourtant, ils adorent en dehors de Dieu ce qui ne peut ni leur être utile ni leur nuire. C'est ainsi que l'impie se fait toujours l'auxiliaire des ennemis de son Seigneur !

25.68. ceux qui n'invoquent aucune autre divinité à côté de Dieu , (...) car quiconque commet de tels péchés encourra la sanction de ses forfaits,
25.69. et le Jour du Jugement dernier, son supplice sera doublé et il le subira éternellement, couvert d'ignominie,

25.77. Dis aux négateurs : «Mon Seigneur ne Se souciera point de vous, sans votre prière. Mais vous avez traité Sa révélation de mensonge. Désormais, votre châtiment est donc devenu inéluctable !»

26.91. et l'Enfer sera exposé aux réprouvés,
26.92. à qui il sera dit : «Où sont ceux que vous adoriez,
26.93. en dehors de Dieu? Peuvent-ils vous porter secours ou se secourir eux-mêmes?»
26.94. Ils y seront précipités, eux et leurs idoles,
26.95. ainsi que tous ceux qui avaient pris Satan pour conseiller.
26.96. Et, se querellant dans l'Enfer, ils diront :
26.97. «Par Dieu ! Nous étions dans un égarement manifeste,
26.98. quand nous vous mettions sur le même pied d'égalité que le Maître de l'Univers !
26.99. Ce ne sont que des criminels qui nous ont induits en erreur !
26.100. Et, aujourd'hui, nous n'avons plus ni intercesseur
26.101. ni ami sincère.

26.139. Ils [les Âd] le traitèrent ainsi de menteur, et Nous les fîmes périr. Il y a là assurément un enseignement , mais la plupart d'entre eux n'étaient pas croyants.

26.5. Mais aucun nouveau rappel du Miséricordieux ne leur parvient sans qu'ils s'en détournent
26.6. en criant au mensonge , bientôt ils auront des nouvelles de ce qu'ils tournent en dérision.

26.75. – «Sachez, dit Abraham, que les idoles que vous adorez
26.76. et qu'adoraient vos lointains ancêtres
26.77. sont mes ennemis, car il n'est pour moi qu'un seul Dieu, Celui de l'Univers.

26.160. Le peuple de Loth , lui aussi, traita les prophètes d'imposteurs,
(...)
26.170. Nous le sauvâmes alors, lui et toute sa famille,
26.171. excepté une vieille femme qui fut parmi les exterminés.
26.172. Et Nous anéantîmes ensuite tous les autres,
26.173. en faisant fondre sur eux une pluie de pierres. Et qu'elle est funeste la pluie destinée à ceux qu'on avait en vain avertis !

26.176. Les habitants d'al-Ayka ont également traité les prophètes d'imposteurs,
(...)
26.189. Mais ils continuèrent à le traiter d'imposteur. Aussi furent-ils saisis par le châtiment du jour de la Nuée, et ce fut le châtiment terrible du grand jour.

26.213. N'invoque donc aucune autre divinité avec Dieu, sinon tu serais du nombre des réprouvés.

27.4. Quant à ceux qui ne croient pas à l'au-delà, Nous embellissons à leurs yeux leurs œuvres et Nous les laissons divaguer dans leur erreur.
27.5. Ce sont ceux-là qui subiront les plus grands tourments dans l'autre monde , ce sont ceux-là les plus grands perdants

27.80. En vérité, tu ne saurais te faire entendre des morts ni communiquer l'appel aux sourds quand ils te tournent le dos,
27.81. pas plus que tu ne saurais tirer les aveugles de leur égarement. Seuls t'entendront ceux qui croient en Nos signes, en tant que musulmans .
27.82. Le jour où la sentence prononcée contre eux devra être exécutée, Nous ferons surgir de terre une bête qui proclamera que les hommes ne croyaient pas à Nos signes avec certitude.

27.23. J'ai découvert que c'est une femme [la reine de Saba] disposant de grandes ressources et ayant un magnifique trône qui règne sur eux ,
27.24. et j'ai découvert qu'elle et son peuple adorent le Soleil au lieu d'adorer Dieu, car Satan a embelli leurs actions à leurs yeux et les a détournés du droit chemin, en sorte qu'ils errent sans direction.
(...)
27.37. Retournez donc chez les vôtres ! Nous allons marcher contre eux avec des armées auxquelles ils seront incapables de résister, et nous les expulserons de leur pays, avilis et humiliés.»

27.66. Bien pis ! Ils n'ont qu'une vague idée de la vie future, ou plutôt ils en doutent encore, s'ils ne sont pas complètement aveugles à son égard,
27.67. car les négateurs disent : «Lorsque nous serons réduits en poussière, nous et nos pères, nous fera-t-on revenir à une vie nouvelle?
27.68. C'est ce qu'on nous avait déjà promis, ainsi qu'à nos pères avant nous ! Ce ne sont là que de vieilles sornettes !»
27.69. Dis-leur : «Parcourez la Terre et voyez quelle a été la fin des criminels.»


27.80. En vérité, tu ne saurais te faire entendre des morts ni communiquer l'appel aux sourds quand ils te tournent le dos,
27.81. pas plus que tu ne saurais tirer les aveugles de leur égarement. Seuls t'entendront ceux qui croient en Nos signes, en tant que musulmans .
27.82. Le jour où la sentence prononcée contre eux devra être exécutée, Nous ferons surgir de terre une bête qui proclamera que les hommes ne croyaient pas à Nos signes avec certitude.
27.83. Le jour où Nous rassemblerons, de chaque communauté, une foule de ceux qui traitaient Nos signes de mensonges, ils seront répartis en groupes distincts.
27.84. Et quand ils se présenteront devant Dieu, Il leur dira : «Avez-vous traité Mes signes de mensonges faute d'en avoir saisi la portée, ou aviez-vous un autre motif d'agir ainsi?»
27.85. Et la sentence tombera alors sur eux en punition de leurs crimes, sans qu'ils puissent prononcer aucun mot.

28.59. Ton Seigneur n'anéantit jamais les cités avant d'envoyer dans leur métropole un messager pour leur réciter Nos versets, car Nous n'avons à anéantir que les cités dont les habitants sont injustes.

28.64. Et on dira aux négateurs : «Appelez vos associés !» Et ils les appelleront sans recevoir de réponse. Alors, mis en face du châtiment, ils regretteront de n'avoir pas suivi le droit chemin.

28.86. Tu n'espérais point que le Livre te serait révélé. Et s'il l'a été, c'est uniquement par un effet de la miséricorde de ton Seigneur. Ne soutiens donc jamais les infidèles.
28.87. Ne te laisse pas détourner par eux des versets de Dieu, maintenant qu'ils te sont parvenus ! Invite les hommes au culte de Dieu, et ne sois pas du nombre des idolâtres !
28.88. Et n'invoque nulle autre divinité que Dieu ! Il n'est de divinité que Lui ! Tout est voué à périr, excepté la Face du Seigneur. C'est à Lui qu'appartient le pouvoir suprême et c'est à Lui que vous ferez retour.

29.8. Nous avons recommandé à l'homme d'être bon envers son père et sa mère , mais «si ceux-ci te poussent à M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, ne leur obéis pas.» C'est vers Moi que vous ferez tous retour, et Je vous ferai, alors, connaître toutes vos œuvres !

29.12. Les négateurs disent aux croyants : «Suivez notre voie et nous nous chargeons du poids de vos péchés !» En vérité, ils sont incapables de s'en charger , ils ne font que mentir.
29.13. Mais ce qu'ils auront sûrement à porter le Jour de la Résurrection, c'est le fardeau de leurs propres péchés ainsi que d'autres fardeaux encore en plus des leurs , de même qu'ils auront sûrement à répondre de leurs inventions mensongères !
29.14. Nous avons envoyé Noé auprès de son peuple. Il demeura parmi eux neuf cent cinquante ans. Puis le déluge vint les surprendre en pleine iniquité.

29.17. «En réalité, vous n'adorez en dehors de Dieu que des idoles et vous n'inventez que des mensonges ! Les divinités que vous adorez en dehors de Dieu n'ont aucun moyen pour vous assurer votre subsistance. Recherchez-la plutôt auprès de Dieu ! Adorez-Le ! Louez-Le ! C'est vers Lui que vous ferez retour.

29.23. Ceux qui nient les preuves de Dieu ainsi que leur rencontre avec Lui, ceux-là n'auront rien à espérer de Ma miséricorde , ceux-là subiront un châtiment douloureux.

29.25. Et Abraham de leur dire : «Vous n'avez adopté des idoles en dehors de Dieu que pour consolider, entre vous, l'amour qui vous attache à ce bas monde , mais, le Jour de la Résurrection, vous vous renierez et vous vous maudirez les uns les autres. Et, sans pouvoir bénéficier d'aucun secours, vous aurez l'Enfer pour dernière demeure.»

29.36. Aux Madyanites Nous avons envoyé leur frère Shu`ayb. «Ô mon peuple, leur dit-il, adorez Dieu et attendez-vous au Jugement dernier ! Ne semez pas le désordre sur la Terre !»
29.37. Mais ils le traitèrent d'imposteur. Aussi furent-ils frappés par le séisme et, le matin suivant, le sol de leurs demeures était jonché de cadavres.
29.38. Il en fut de même de `Âd et de Thamûd, comme vous pouvez le constater d'après ce qui reste de leurs demeures. Satan avait embelli leurs méfaits à leurs yeux, les détournant ainsi de la Voie salutaire. C'étaient pourtant des gens qui ne manquaient pas de clairvoyance.
29.39. Et c'est le même sort que devaient subir Coré, Pharaon et Hâmân, à qui pourtant Moïse avait apporté des preuves évidentes. Mais ils se montrèrent orgueilleux sur la Terre et ne purent échapper à Nos rigueurs.
29.40. Chacun d'eux a reçu de Nous le châtiment de son crime. Contre les uns Nous avons déchaîné un ouragan, pendant que d'autres ont été saisis par un grondement terrifiant, ou engloutis par la terre, ou noyés sous les eaux. Mais ce n'est pas Dieu qui fut injuste envers eux. Ce sont eux qui furent les propres artisans de leur malheur.
29.41. Ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Dieu sont semblables à l'araignée qui, à partir de sa toile, se donne une demeure. Mais y a-t-il une demeure plus fragile que celle de l'araignée? Si seulement ils pouvaient le savoir !
29.42. Dieu sait parfaitement que ce qu'ils invoquent en dehors de Lui n'est que pure fiction. Il est le Tout-Puissant, le Sage.

29.52. Dis-leur : «Dieu suffit comme Témoin entre vous et moi. Il sait ce qu'il y a dans les Cieux et sur la Terre. Quant à ceux qui ont choisi l'erreur et qui refusent de croire au Seigneur, ce sont ceux-là les perdants.»
29.53. Ils te défient de hâter l'arrivée de leur châtiment. Si le terme n'en était pas fixé d'une manière immuable, ce châtiment les aurait déjà atteints. Et assurément, il les frappera à l'improviste sans qu'ils l'aient pressenti.
29.54. Ils te défient de hâter leur supplice, alors que la Géhenne est là, cernant les négateurs de toutes parts !
29.55. Le Jour où le châtiment les enveloppera de la tête aux pieds, il leur sera dit : «Goûtez le fruit de vos œuvres !»

29.65. Quand ils se trouvent à bord d'un bateau, c'est Dieu qu'ils invoquent, en Lui vouant un culte sans partage. Mais dès que Dieu les sauve en les ramenant sur la terre ferme, ils ne tardent pas à Lui donner des associés.
29.66. Qu'ils manifestent donc leur ingratitude devant les bienfaits que Nous leur avons accordés, et qu'ils jouissent des biens éphémères de ce monde ! Un jour, ils comprendront leur erreur.
29.67. Ne voient-ils pas que Nous avons établi pour eux une enceinte sacrée et sûre, pendant que l'insécurité et les rapts règnent tout autour? Vont-ils continuer à croire au mensonge et à méconnaître les bienfaits du Seigneur?
29.68. Qui donc est plus injuste que celui qui invente des mensonges sur Dieu ou qui nie la vérité quand elle lui parvient? N'y a-t-il pas dans la Géhenne un asile pour les incrédules?

30.9. Que ne parcourent-ils la Terre pour voir quelle a été la fin de ceux qui les avaient devancés? Pourtant, ils les surpassaient en puissance, savaient cultiver la terre, la peupler et la mettre en valeur beaucoup mieux qu'ils ne le font eux-mêmes. Et leurs messagers leur avaient bien apporté des preuves évidentes. Ce n'est donc pas Dieu qui leur fit du tort. Ce sont eux qui furent injustes envers eux-mêmes.
30.10. Telle fut la triste destinée de ceux qui faisaient le mal en traitant de mensonges les versets de Dieu et en les tournant en dérision.

30.12. Et quand l'Heure sonnera, les criminels seront consternés,
30.13. car ils ne trouveront aucun intercesseur parmi ceux qu'ils associaient à Dieu, et eux-mêmes s'empresseront de renier leurs divinités.
30.14. Le jour où l'Heure sonnera, les hommes seront ce jour-là scindés en deux groupes :
30.15. ceux qui auront cru et fait le bien se réjouiront dans un jardin luxuriant ,
30.16. quant aux impies qui auront traité Nos signes de mensonges et refusé de croire à la vie future, ceux-là seront exposés au châtiment.

30.29. Cependant, les injustes n'en continuent pas moins à suivre inconsciemment leurs passions. Mais qui donc peut guider ceux que Dieu égare? Ceux-là n'ont personne pour les secourir.
30.30. Consacre-toi à la religion, en monothéiste sincère ! C'est Dieu qui a voulu que cette croyance fût inhérente à la nature de l'homme. Et l'ordre établi par Dieu ne saurait être modifié. Telle est la religion de la rectitude, mais la plupart des hommes n'en savent rien.
30.31. Revenez donc repentants vers le Seigneur ! Craignez-Le et obser-vez la salât ! Ne soyez pas du nombre des idolâtres ,
30.32. de ceux qui ont fait éclater leur religion en sectes différentes, en sorte que chaque secte se mit à se prévaloir de sa doctrine.

30.43. Consacre-toi entièrement à la religion de la droiture, avant que ne vienne, de la part de Dieu, un jour inéluctable où les hommes seront scindés en deux groupes :
30.44. ceux qui auront été impies et qui auront à répondre de leur impiété, et ceux qui auront accompli des œuvres méritoires et qui auront ainsi préparé leur avenir.
30.45. C'est ainsi que Dieu accorde Sa grâce à ceux qui croient et accomplissent des œuvres pies, car Il n'aime pas les infidèles.

30.47. Avant toi, Nous avons déjà envoyé des messagers, munis de preuves évidentes, à leurs peuples. Et Nous avons sévi contre les scélérats, car il était de Notre devoir de secourir les croyants.

30.52. Il est certain que tu ne peux te faire entendre des morts ni faire entendre l'appel aux sourds quand ils s'en vont en te tournant le dos ,
30.53. de même que tu ne saurais guider des aveugles hors de leur égarement. Seuls t'entendront ceux qui ont foi en Nos signes en tant que musulmans .

30.57. Ce jour-là, il ne servira à rien aux impies de présenter des excuses, pas plus qu'ils ne seront admis à se racheter.
30.58. Nous avons proposé aux hommes dans ce Coran des paraboles de toutes sortes. Mais même si tu leur apportes un prodige, les négateurs diront à coup sûr : «Vous n'êtes que des imposteurs !»
30.59. C'est ainsi que Dieu scelle le cœur des ignorants.

31.6. Il est des gens qui, au mépris de toute science, prônent de futiles discours pour écarter leurs semblables de la Voie du Seigneur, en la discréditant à leurs yeux. À ceux-là est réservé un supplice infamant.
31.7. Quand on leur récite Nos versets, ils s'en détournent avec orgueil, comme s'ils ne les avaient pas entendus ou comme s'ils étaient durs d'oreille. À ceux-là, pour toute bonne nouvelle, annonce un châtiment exemplaire.

31.11. Telle est l'œuvre de Dieu ! Montrez-Moi à présent ce qu'ont créé les divinités que vous adorez en dehors de Lui. Les injustes sont vraiment dans un égarement manifeste !

31.13. Luqmân exhorta un jour son fils, en lui disant : «Mon cher fils, n'attribue aucun associé à Dieu, car le polythéisme est un crime abominable !»

31.21. Et lorsqu'on leur dit : «Suivez ce que Dieu a révélé !» Ils rétorquent : «Non, nous suivons plutôt ce que nos ancêtres nous ont légué !» Quoi ! S'obstineraient-ils à les suivre, même si le démon les conviait au supplice de l'Enfer?

31.23. Que l'impiété des incrédules ne t'afflige point ! C'est vers Nous que se fera leur retour et Nous les mettrons alors en face de leurs actes, car Dieu connaît parfaitement ce que recèlent les cœurs.
31.24. Nous les laisserons se divertir pendant quelque temps, puis Nous les contraindrons à subir d'immenses tourments.

31.32. Et lorsque des vagues, aussi sombres que des ténèbres, recouvrent leur vaisseau, ils invoquent Dieu avec ferveur et une foi ardente , mais une fois rendus sains et saufs sur le rivage, il en est parmi eux qui se montrent beaucoup moins fervents dans leurs prières. En vérité, seuls rejettent Nos signes les perfides et les infidèles.

33.1. Ô Prophète ! Crains Dieu et n'obéis ni aux négateurs ni aux hypocrites ! Dieu est, en vérité, Omniscient et Sage.

33.25. Dieu a fait rebrousser chemin aux infidèles, le cœur plein de rage et sans qu'ils aient acquis aucun avantage. Dieu épargna ainsi le combat aux croyants, car Dieu est Fort et Puissant.
33.26. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens de l'Écriture qui avaient prêté assistance aux coalisés, et a jeté l'effroi dans leurs cœurs. Vous en avez tué une partie et vous en avez capturé une autre.
33.27. Dieu vous a fait ainsi hériter de leur pays, de leurs demeures, de leurs richesses et d'une terre que vos pieds n'avaient jamais foulée . La puissance de Dieu n'a point de limite.

33.48. N'obéis ni aux infidèles ni aux hypocrites ! Que leurs offenses ne t'affectent point ! Fie-toi à Dieu ! Dieu suffit comme protecteur.

33.60. Si les hypocrites, les sceptiques et les alarmistes de Médine ne cessent pas leurs agissements, Nous te lancerons contre eux , et leur présence dans ton voisinage sera de courte durée.
33.61. Toujours maudits, ils seront capturés en quelque lieu où ils se trouvent et éliminés sans pitié.

33.64. Dieu maudit les impies et les voue à l'Enfer,
33.65. où leur séjour sera éternel, sans qu'ils puissent trouver ni allié ni protecteur.
33.66. Le jour où leurs visages seront tournés et retournés dans le Feu, ils s'écrieront : «Quel regret de n'avoir pas obéi à Dieu et de n'avoir pas obéi au Prophète !»
33.67. Et ils ajouteront : «Seigneur ! Nous obéissions à nos chefs et à nos dignitaires et ce sont eux qui nous ont détournés du droit chemin.
33.68. Seigneur ! Inflige-leur le double de notre châtiment, et que leur malédiction ne connaisse jamais de fin !»

33.73. Et il en fut ainsi afin que Dieu châtie les hypocrites et les idolâtres parmi les hommes et les femmes, et afin aussi qu'Il agrée le repentir des croyants et des croyantes. Dieu est Plein d'indulgence et de compassion.

34.3. Les négateurs disent : «L'Heure ne nous atteindra pas !» Réponds-leur : «Mais si, par mon Seigneur qui connaît le mystère de l'Univers ! Elle vous atteindra à coup sûr, car rien de ce qui est dans les Cieux ou sur la Terre, fût-il du poids d'un atome, n'échappe à la connaissance du Seigneur. Et il n'est rien de plus petit ni de plus grand qui ne soit mentionné dans un Livre explicite,

34.5. contrairement à ceux qui s'emploient à rendre Nos signes inopérants et qui seront voués à de terribles et douloureux tourments,

34.8. S'agit-il d'un mensonge qu'il attribue à Dieu? Ou est-il simplement devenu fou?» Il n'en est rien ! La réalité est que ceux qui ne croient pas à la vie future et qui sont voués au châtiment se trouvent plutôt en plein égarement.
34.9. Ne voient-ils donc pas s'étendre autour d'eux, de toutes parts, les Cieux et la Terre? Si Nous le voulons, Nous les ferons engloutir par la terre ou Nous ferons tomber sur eux des blocs du ciel. En vérité, il y a là un signe pour tout serviteur qui veut se repentir.

34.15. Le pays des Saba' portait en lui la marque de la bonté divine : deux jardins qui s'étendaient de part et d'autre. «Mangez, leur fut-il dit, de ce que Dieu vous a accordé, et soyez-Lui reconnaissants : contrée heureuse et Maître Clément.»
34.16. Mais ils se détournèrent de Nous. Nous déchaînâmes alors contre eux le torrent d'al-`Arim et Nous transformâmes leurs deux vergers en deux jardins qui n'offraient plus que des arbustes aux fruits amers, des tamaris et quelques rares jujubiers.
34.17. C'est ainsi que Nous les avons rétribués pour leur impiété. Sanctionnerions-Nous jamais un autre que l'impie obstiné?

34.22. Dis-leur : «Appelez ceux que vous prenez pour divinités en dehors de Dieu ! Ils ne possèdent même pas le poids d'un atome ni dans les Cieux ni sur la Terre, à la création desquels ils n'ont jamais été associés, et Dieu ne compte pas d'auxiliaire parmi eux.»

34.24. Demande aux infidèles : «Qui vous procure votre subsistance des Cieux et de la Terre?» Réponds : «C'est Dieu», et ajoute : «Alors de nous et de vous, à coup sûr, si l'un est dans la bonne voie, l'autre est totalement dans l'erreur.»

34.31. Les négateurs disent : «Nous ne croirons jamais à ce Coran ni aux Écritures qui l'ont précédé.» Ah ! Si tu pouvais assister à la comparution des injustes devant leur Seigneur, en train de s'accuser les uns les autres. «Sans vous, diront les humbles aux superbes, nous aurions certainement été croyants !»
34.32. Et les superbes de leur répondre : «Est-ce nous qui vous avons empêchés de suivre la bonne voie quand elle vous a été indiquée? Non, vous étiez vous-mêmes des criminels !»

34.33. – «Non, diront les humbles, ce sont vos manœuvres incessantes, de nuit et de jour, qui nous incitaient à nier Dieu et à Lui donner des associés !» Et à la vue du châtiment, ils chercheront à dissimuler leurs regrets, car Nous aurons déjà mis les carcans aux cous des négateurs. Seront-ils rétribués pour autre chose que ce qu'ils ont fait?

34.38. contrairement à ceux qui s'efforcent de rendre Nos versets inopérants, et qui seront livrés au châtiment.

34.40. Le jour où Dieu rassemblera tous les négateurs, Il demandera aux anges : «Est-ce vous que ces gens-là adoraient?»
34.41. – «Gloire à Toi, répondront-ils, Tu es notre seul Maître. Ils adoraient plutôt les djinns en qui la plupart d'entre eux croyaient.»
34.42. Ce jour-là, vous serez incapables de vous faire du bien ou du mal les uns aux autres. Et Nous dirons alors à ceux qui auront été injustes : «Goûtez à présent au supplice de l'Enfer que vous traitiez d'imposture !»
34.43. Quand Nos versets édifiants leur sont récités, ils disent : «Celui-ci n'est qu'un homme qui cherche à vous détourner de ce qu'adoraient vos ancêtres !» Et ils ajoutent : «Ce Coran n'est qu'un mensonge fabriqué de toutes pièces !» Et face à la vérité qui leur est parvenue, les impies disent : «C'est de la sorcellerie manifeste !»

34.46. Dis aux impies : «Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner : vous recueillir devant Dieu deux par deux ou un à un, et réfléchir. Et vous vous apercevrez alors que votre concitoyen n'est point un possédé. Il n'est qu'un avertisseur chargé de vous mettre en garde contre un terrible châtiment qui vous menace.»

34.52. En vain, ils s'écrieront alors : «Oui, nous y croyons !» Mais comment pourraient-ils atteindre la foi d'un lieu si éloigné,
34.53. alors qu'auparavant ils refusaient de croire et offensaient le mystère par leurs propos débités à tort et à travers?
34.54. Désormais, un abîme s'interposera entre eux et l'objet de leurs désirs, comme cela s'est produit pour leurs émules de jadis qui étaient atteints, comme eux, d'un doute irrémédiable.

32.12. Si tu pouvais voir alors dans quel état d'humiliation comparaîtront les damnés devant leur Seigneur ! «Seigneur, diront-ils, nous avons tout vu et tout entendu à présent. Fais-nous retourner sur Terre, afin d'y faire du bien. Nous sommes maintenant convaincus.»
32.13. Certes, si Nous l'avions voulu, Nous aurions mis chaque âme dans la bonne direction. Mais Ma décision de remplir la Géhenne de djinns et d'hommes mêlés ensemble doit s'accomplir.
32.14. «Goûtez, leur sera-t-il dit, le prix de l'oubli de votre comparution en ce Jour ! Nous vous avons oubliés à Notre tour. Subissez en raison de vos œuvres passées le supplice éternel !»
32.15. Seuls croient réellement à Nos versets ceux qui s'empressent de se prosterner lorsqu'on les leur rappelle, qui exaltent la louange de leur Seigneur et se dépouillent de tout orgueil ,

32.18. Le croyant serait-il semblable au pervers? Il est certain qu'ils ne sont point égaux.
32.19. C'est ainsi que ceux qui croient et pratiquent le bien seront accueillis au Paradis du refuge en récompense de leurs œuvres,
32.20. tandis que les impies auront pour séjour l'Enfer. Et chaque fois qu'ils tenteront d'en sortir, ils y seront ramenés et s'entendront dire : «Subissez le supplice du Feu que vous traitiez jadis de mensonge !»
32.21. Certes, Nous leur ferons goûter le châtiment mineur de ce monde avant de leur infliger le supplice majeur. Peut-être reviendront-ils de leurs erreurs.
32.22. Qui est plus injuste que celui qui se détourne des signes de son Seigneur quand on les lui rappelle? Mais c'est avec rigueur que Nous sévirons contre les criminels.

32.29. Dis-leur : «Le jour de la victoire, il ne servira à rien aux négateurs de se convertir, et plus aucun délai ne leur sera accordé.»
32.30. Éloigne-toi de ces impies et attends ! Car eux aussi sont dans l'expectative.

35.7. Et pendant que les négateurs subiront un terrible châtiment, les croyants qui font de bonnes œuvres seront pardonnés et recevront une magnifique récompense.
35.8. Peut-on convaincre celui dont on a embelli les mauvaises actions au point qu'il les croit réellement belles? Mais Dieu égare qui Il veut et dirige qui Il veut. Ne t'épuise donc pas en regrets sur leur sort. Dieu est parfaitement au courant de ce qu'ils font.

35.13. (...) Quant à ceux que vous invoquez en dehors de Lui, ils ne possèdent même pas la pellicule d'un noyau de datte.
35.14. Si vous les priez, ils n'entendront pas vos prières , et même s'ils les entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le Jour du Jugement, ils nieront votre association. Nul ne peut mieux te renseigner que Celui dont la connaissance englobe toute chose.

35.25. S'ils te traitent d'imposteur, d'autres peuples avant eux avaient traité d'imposteurs leurs prophètes qui leur avaient apporté des preuves tangibles, des Psaumes et un Livre d'une clarté lumineuse.
35.26. Aussi ai-Je sévi contre les négateurs, et quelles ne furent point alors Mes rigueurs !


35.36. Quant à ceux qui ne croient pas, c'est au feu de la Géhenne qu'ils seront livrés, et ni la mort ne mettra fin à leurs tourments ni ces derniers ne connaîtront d'allégement. Tel est le châtiment que Nous infligerons à tout négateur endurci.
35.37. Et de la Géhenne s'élèveront leurs hurlements : «Seigneur ! Fais-nous sortir d'ici pour que nous accomplissions de bonnes œuvres ! Plus jamais nous ne recommencerons ce que nous faisions autrefois.» – «Ne vous avions-Nous pas donné une vie assez longue pour réfléchir, si vous l'aviez voulu?, leur sera-t-il répondu. Un messager n'est-il pas venu vous avertir? Subissez donc vos tourments. Il n'y a point de secours pour les injustes.»

35.40. Dis aux impies : «Voyez ces associés que vous invoquez en dehors de Dieu ! Montrez-moi leur contribution dans la création de la Terre ou dans celle des Cieux ! Leur avons-Nous révélé un livre dont ils pourraient tirer des preuves valables? Non, bien sûr, car les promesses que se font les impies entre eux ne sont que des promesses fallacieuses !»

35.42. Ils juraient par Dieu en termes solennels que si jamais un prophète venait les avertir, ils seraient les mieux guidés des hommes. Or, lorsqu'ils eurent un Prophète, ils n'en furent que plus rebelles,
35.43. par orgueil sur Terre et par manœuvre perfide. Mais les manœuvres perfides ne retombent que sur leurs auteurs. À quoi s'attendent-ils d'autre qu'à la règle que Dieu a appliquée aux anciens? Car la loi de Dieu est immuable, et nul ne saurait en dévier le cours.

36.6. afin que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n'ont pas été avertis et qui, de ce fait, vivent dans l'insouciance.
36.7. La sentence prononcée contre la plupart d'entre eux s'est déjà réalisée : ils ne croiront pas.
36.8. Nous avons mis à leurs cous des carcans qui leur arrivent jusqu'aux mentons, les rendant incapables de mouvoir leurs têtes ,
36.9. Nous leur avons barré les voies par-devant et par-derrière et Nous leur avons bandé les yeux, au point qu'ils ne peuvent plus rien voir.

36.47. Et quand on leur dit : «Donnez en aumône une partie de ce que Dieu vous a accordé !», les infidèles disent aux croyants : «Est-ce à nous qu'il appartient de nourrir ceux que Dieu, s'Il le voulait, pourrait nourrir Lui-même? Vous êtes vraiment dans un égarement manifeste !»

36.49. Quoi ! Attendent-ils qu'un cri vienne les saisir en pleine dispute,
36.50. et leur ôter toute possibilité de tester ou de rejoindre les leurs?
36.51. Mais quand il sera soufflé dans la Trompette, ils se précipiteront tous de leurs tombes vers leur Seigneur,
36.52. en s'écriant : «Malheur à nous ! Qui nous a donc arrachés à notre sommeil? Voilà que se réalise la menace du Seigneur ! Les prophètes étaient donc sincères !»

36.59. Et il sera dit aux impies : «Vous autres scélérats ! Tenez-vous à l'écart, aujourd'hui !

36.62. Satan a déjà égaré des générations entières parmi vous ! Y avez-vous réfléchi?
36.63. Voici donc l'Enfer qui vous était promis !
36.64. Subissez-en l'épreuve aujourd'hui pour avoir refusé de croire !»

36.65. Et ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches. Mais leurs mains les dénonceront et leurs pieds témoigneront de leurs actions.
36.66. Si Nous le voulions, Nous les frapperions de cécité, et ils chercheraient en vain leur voie, sans y parvenir.
36.67. Et si Nous le voulions, Nous les pétrifierions sur place, si bien qu'ils ne pourraient plus ni avancer ni reculer.

36.70. visant à avertir les âmes sensibles au bien et à montrer le bien-fondé des peines annoncées aux infidèles.

36.74. Les impies adorent des divinités en dehors de Dieu dans l'espoir de bénéficier de leur assistance ,
36.75. mais ces divinités ne peuvent leur porter aucun secours. Elles forment plutôt une armée de requis qui sera appelée à témoigner contre ses adorateurs.

37.11. Demande aux infidèles lequel fut plus difficile pour Nous à créer, d'eux ou des autres créatures? Eux, Nous les avons tirés d'une simple terre glaise.
37.12. Mais pendant que tu t'émerveilles devant la puissance divine, eux se contentent de s'en moquer ,
37.13. et lorsqu'on les exhorte, ils font preuve d'une totale insensibilité.
37.14. Voient-ils quelque signe de Dieu, ils le tournent aussitôt en dérision.

37.22. «Rassemblez, sera-t-il ordonné, les impies ainsi que leurs épouses et les divinités qu'ils adoraient,
37.23. en dehors de Dieu ! Conduisez-les en Enfer !
37.24. Saisissez-vous-en ! Ils ont des comptes à rendre !»

37.33. C'est ainsi qu'impies et démons seront tous, ce jour-là, associés dans le tourment et la douleur.
37.34. Et c'est ainsi, en vérité, que Nous traiterons les criminels
37.35. qui, quand on leur disait : «Il n'y a d'autre divinité que Dieu !», s'enflaient d'orgueil
37.36. et rétorquaient : «Quoi ! Allons-nous abandonner nos divinités pour suivre un poète en délire?»
37.37. Bien au contraire, le Prophète apporte la Vérité et confirme la mission des autres envoyés !
37.38. Vous serez, certes, exposés à un douloureux châtiment ,

37.62. Que vaut-il mieux? Ce lieu de séjour ou l'arbre de Zaqqûm
37.63. dont Nous avons fait, en vérité, une épreuve pour les injustes?
37.64. C'est un arbre qui sort du fond de l'Enfer
37.65. et dont les fruits ressemblent à des têtes de démons.
37.66. Les réprouvés seront amenés à en manger et à s'en emplir le ventre ,
37.67. puis à se gorger par-dessus d'un liquide bouillant,
37.68. avant de retourner ensuite dans la Fournaise.
37.69. C'est qu'ils avaient trouvé leurs ancêtres dans l'erreur
37.70. et s'étaient précipités sur leurs traces sans réfléchir.
37.71. Mais, avant eux, la plupart des peuples se sont déjà égarés,
37.72. et ce ne fut pas faute de prophètes pour les avertir.
37.73. Considère ce qu'il est advenu de ceux qu'on avait en vain avertis !

37.127. Mais ils le traitèrent [Elie] d'imposteur. Aussi auront-ils à répondre de ce péché devant le Seigneur,

37.133. Loth aussi fut un de Nos envoyés.
37.134. Nous l'avons sauvé lui et toute sa famille ,
37.135. seule, sa vieille femme fut du nombre des réprouvés.
37.136. Puis Nous avons anéanti tous les autres.

37.151. Cédant à leur goût pour le mensonge, ils vont même jusqu'à dire :
37.152. «Dieu a engendré !» , ce qui est une pure invention.

37.158. Ils vont même jusqu'à établir des liens de parenté entre Dieu et les djinns ! Or, ceux-ci savent eux-mêmes que les auteurs de tels mensonges auront à en répondre devant leur Seigneur.
37.159. Gloire à Dieu ! Il est bien au-dessus de leurs blasphèmes !

37.161. En vérité, vous et les idoles que vous adorez
37.162. ne pourrez gagner à votre cause
37.163. que ceux qui sont déjà voués à l'Enfer.

37.174. Éloigne-toi d'eux [les négateurs] pour un temps
37.175. et observe-les ! Eux-mêmes verront à quoi ils s'exposent.
37.176. Trouveraient-ils que Notre châtiment est trop lent à venir?
37.177. Or, quand celui-ci s'abattra sur eux, quel mauvais matin alors pour ceux qu'on aura vainement avertis !
37.178. Éloigne-toi d'eux pour un temps encore
37.179. et observe-les ! Eux-mêmes verront à quoi ils s'exposent.

38.2. En vérité, les négateurs vivent dans l'orgueil et la dissidence !

38.8. Comment ! Il aurait été le seul de nous tous à recevoir le Coran?» Ainsi, ils doutent de Mes révélations. Ou plutôt ils n'ont pas encore éprouvé Mon châtiment.

38.11. Ce n'est là qu'une armée de factieux qui sera, ici même, mise en déroute !
38.12. Avant eux, les peuples de Noé, de Âd et de Pharaon, le maître des pilastres, avaient déjà crié au mensonge,
38.13. ainsi que les Thamûd, le peuple de Loth et les gens d'al-Ayka. Tous étaient des factieux !
38.14. Et tous ont traité les prophètes de menteurs et ont encouru Mon châtiment.

38.55. Tel est l'arrêt du Seigneur. Quant aux rebelles, ils auront la plus triste des destinées
38.56. et seront précipités dans cette affreuse demeure qu'est la Géhenne,
38.57. où ils auront pour boisson une eau bouillante et pleine d'immondices,
38.58. ainsi que d'autres supplices multiples et variés.
38.59. «Voici une foule de damnés qui viennent vous rejoindre», dira-t-on aux chefs des impies. – «Qu'ils soient les malvenus !, rétorqueront ces derniers. Ils tomberont dans le feu de l'Enfer !»
38.60. – «Soyez les malvenus vous-mêmes, car c'est vous qui nous aviez préparé ce détestable guêpier !

39.3. N'est-Il pas le Seul Digne d'être exclusivement adoré? Quant à ceux qui ont adopté en dehors de Lui d'autres divinités, en disant : «Nous ne les adorons que pour qu'elles nous rapprochent davantage de Lui», en vérité, Dieu tranchera le différend qui les oppose, mais Dieu ne guide point dans la bonne voie l'infidèle perfide

39.7. Si vous êtes infidèles, sachez qu'en vérité Dieu n'a pas besoin de vous pour L'adorer. Toutefois, l'impiété des hommes Lui déplaît, alors qu'Il agrée leur reconnaissance. (...)
39.8. (...)Dis à cet impie : «Jouis, pour un instant, de ton impiété, car tu es voué à faire partie des hôtes de l'Enfer !»

39.15. Quant à vous, idolâtres, libre à vous d'adorer qui vous voudrez en dehors de Dieu !» Dis : «Les véritables perdants sont ceux qui auront causé à la fois la perte de leurs propres âmes et celles des leurs, au Jour de la Résurrection. La voilà la perte irréparable !»
39.16. Un nuage de feu s'étendra au-dessus de leurs têtes et un autre au-dessous de leurs pieds. Voilà contre quoi Dieu met en garde Ses serviteurs : «Ô Mes serviteurs, craignez-Moi !»
39.17. Ceux qui fuient les fausses divinités pour ne pas les adorer, et qui reviennent vers leur Seigneur, annonce-leur qu'ils auront accès à la félicité. Fais-en l'heureuse annonce à Mes serviteurs

39.24. Quelle triste destinée que d'avoir à affronter à visage découvert les affres d'un châtiment terrible le Jour de la Résurrection, lorsqu'on dira aux injustes : «Goûtez donc le fruit de vos œuvres !»
39.25. Ceux qui les ont précédés ont, eux aussi, traité Nos signes de mensonges, et le châtiment les a assaillis au moment même où ils s'y attendaient le moins.
39.26. Dieu leur a fait goûter l'ignominie en ce monde, mais les châtiments qui les attendent dans l'au-delà sont plus atroces encore, s'ils pouvaient le savoir.

39.32. Est-il homme plus injuste que celui qui invente des mensonges sur Dieu et qui nie la vérité quand elle s'offre à lui? Comme si l'Enfer n'était pas réservé aux infidèles !

39.38. Quand tu demandes aux négateurs : «Qui a créé les Cieux et la Terre?» Ils répondent : «C'est Dieu !» Dis-leur : «Considérez alors ces fausses divinités que vous invoquez en dehors de Dieu. Si Dieu voulait m'atteindre d'un mal, pourraient-elles m'en délivrer? Au contraire, s'Il voulait m'accorder une faveur, seraient-elles capables de L'en empêcher?» Dis : «Dieu me suffit pour Maître. C'est à Lui que se confient ceux qui cherchent un véritable appui !»
39.39. Dis : «Ô mon peuple ! Agissez à votre guise , j'agirai à ma manière ! Vous saurez bientôt
39.40. qui de nous subira un châtiment infamant et encourra un supplice éternel !»
39.41. Nous t'avons révélé le Coran, en toute vérité, à l'intention des hommes. Quiconque choisit la bonne voie le fera à son propre avantage, et quiconque préfère l'égarement le fera à son propre détriment, car tu n'es point pour eux un répondant.

39.43. Si les impies prennent des intercesseurs en dehors de Dieu, dis-leur : «Qu'en ferez-vous s'ils sont dépourvus de tout pouvoir et de tout entendement?»

39.47. Si les injustes possédaient tout ce que contient la Terre, et autant encore, ils n'hésiteraient pas à l'offrir, le Jour de la Résurrection, pour échapper aux affreux tourments de ce Jour, lorsqu'ils verront apparaître, de la part de Dieu, des choses dont ils ne se doutaient guère,
39.48. car toutes les mauvaises actions qu'ils avaient commises leur apparaîtront et les menaces qu'ils avaient tournées en dérision les envelopperont de toutes parts !

39.55. Suivez ce que votre Seigneur vous a révélé de plus beau, avant que le châtiment ne tombe sur vous à l'improviste, au moment où vous vous y attendriez le moins,
39.56. et avant que l'âme ne soit réduite à s'écrier : “Quel malheur d'avoir été si négligente envers Dieu et de m'être rangée du côté des railleurs !”
39.57. ou à dire : “Si Dieu m'avait guidée, j'aurais été parmi ceux qui Le craignent !”
39.58. ou à dire, à la vue du châtiment : “Si je pouvais retourner sur Terre, je serais du nombre des vertueux !”«
39.59. – «Regrets bien tardifs, lui sera-t-il dit. Mes signes te sont bien parvenus, et tu les as, cependant, traités de mensonges, préférant par orgueil rejoindre le camp des infidèles !»
39.60. Le Jour de la Résurrection, ceux qui auront menti sur le compte de Dieu apparaîtront le visage noir d'épouvante. La Géhenne ne constitue-t-elle pas un asile pour les orgueilleux?

39.64. Dis-leur : «M'ordonnerez-vous, bande d'insensés, d'adorer un autre que Dieu?»
39.65. Il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : «Si jamais tu donnes des associés à Dieu, toutes tes œuvres seront réduites à néant et tu seras du nombre des perdants.

39.71. Et les impies seront dirigés par groupes vers la Géhenne dont les portes s'ouvriront, à leur arrivée. Et les gardiens de leur dire : «Ne vous a-t-on pas envoyé des prophètes issus de vous-mêmes pour vous enseigner les versets de votre Seigneur et vous prévenir de l'arrivée de ce Jour?» – «Oui, nous l'avons été !», répondront les damnés. Mais l'arrêt de damnation des infidèles aura été déjà publié ,
39.72. aussi s'entendront-ils dire : «Franchissez les portes de l'Enfer et pour toujours, car c'est là l'horrible séjour des arrogants !»

40.4. Il n'y a donc que les négateurs qui soulèvent des disputes au sujet des versets de Dieu. Mais que leur agitation dans le pays ne t'abuse point,
40.5. car, avant eux, le peuple de Noé ainsi que d'autres factions venues après lui avaient crié au mensonge. Chacune de ces communautés avait conçu le dessein de supprimer son prophète et avait usé de faux arguments pour étouffer la Vérité , mais J'ai sévi contre eux, et combien a été sévère à leur égard Mon châtiment !
40.6. C'est ainsi que s'accomplit l'arrêt de ton Seigneur, condamnant les impies à être les hôtes de l'Enfer,

40.10. Et une voix interpellera les impies : «L'aversion de Dieu envers vous est plus grande que votre aversion envers vous-mêmes lorsque, invités à croire, vous persistiez dans votre négation.»
40.11. – «Seigneur, diront-ils, par deux fois Tu nous as fait mourir et par deux fois Tu nous as rappelés à la vie. Nous confessons nos péchés. N'y aurait-il pas moyen de nous faire sortir de ce lieu?»
40.12. – «Vous n'avez, leur sera-t-il dit, que le sort que vous méritez. Car, lorsque l'unicité de Dieu était affirmée, vous refusiez d'y croire , et lorsqu'on Lui donnait des associés, vous les admettiez. Il ne peut y avoir d'autre jugement que celui de Dieu, le Sublime, l'Auguste.»
40.14. Priez donc Dieu en Lui vouant un culte exclusif, dussent en souffrir les infidèles !

40.20. Dieu juge en toute équité, alors que ceux que les impies invoquent en dehors de Lui ne peuvent rien décider. Dieu est Celui qui entend tout et voit tout.40.21. Que ne parcourent-ils la Terre, pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux? Ils étaient pourtant plus forts qu'eux et avaient laissé sur Terre bien plus de vestiges. Dieu les a châtiés pour leurs péchés et nul n'a pu les sauver de Ses rigueurs.
40.21. Que ne parcourent-ils la Terre, pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux? Ils étaient pourtant plus forts qu'eux et avaient laissé sur Terre bien plus de vestiges. Dieu les a châtiés pour leurs péchés et nul n'a pu les sauver de Ses rigueurs.
40.22. Il en fut ainsi parce que, chaque fois que leurs prophètes leur apportaient des preuves évidentes, ils les récusaient. Aussi Dieu les a-t-Il punis, car Il est Puissant et Redoutable quand Il sévit.

40.34. Joseph était déjà venu parmi vous avec des preuves irréfutables, mais vous n'avez cessé de les contester jusqu'au jour de sa mort. Après quoi, vous dites : “Jamais Dieu n'enverra de prophète après lui.”« C'est ainsi que Dieu égare les outranciers et les sceptiques
40.35. qui, discutant sans preuve des versets de Dieu, s'attirent Sa colère et celle des croyants. Et c'est ainsi que Dieu endurcit le cœur de tout tyran orgueilleux.

40.43. Nul doute que les divinités que vous m'invitez à adorer ne détiennent aucun pouvoir ni dans ce monde ni dans l'autre, que c'est vers Dieu que se fera notre retour et que les outranciers seront les hôtes de l'Enfer.

40.49. S'adressant aux gardiens de l'Enfer, les réprouvés leur demanderont : «Priez votre Seigneur d'alléger, ne serait-ce que d'un jour, notre souffrance !»
40.50. Et les gardiens de leur répondre : «Vos prophètes ne venaient-ils pas vous avertir avec des preuves évidentes?» – «Si», avoueront les damnés. «Alors, priez !», rétorqueront les gardiens. Mais, hélas ! Les prières des damnés ne sont jamais exaucées.

40.56. En vérité, ceux qui, sans aucune preuve, discutent des versets de Dieu n'agissent que par une ambition qu'ils ne pourront jamais satisfaire. Implore donc la protection de Dieu, car Il entend tout et voit tout !

40.58. L'aveugle et celui qui voit ne sont pas comparables, pas plus qu'on ne saurait comparer les croyants qui font le bien aux injustes portés au mal, mais bien peu de gens y réfléchissent.

40.60. Votre Seigneur a dit : «Implorez-Moi, Je vous exaucerai ! Mais ceux qui, par orgueil, refusent de M'adorer entreront tête basse en Enfer.»

40.69. Ne vois-tu pas jusqu'où vont dans leur égarement ceux qui discutent des versets du Seigneur?
40.70. Ceux qui nient l'authenticité du Coran et la mission que Nous avons confiée à Nos prophètes seront fixés sur leur sort,
40.71. quand, carcan au cou et corps enchaîné, ils seront traînés
40.72. dans l'eau bouillante, puis jetés en pâture à l'Enfer.
40.73. Puis il leur sera dit : «Où sont donc les idoles que vous associiez
40.74. à Dieu?» Ils répondront : «Nous ne savons plus où elles sont passées, ou plutôt nous n'adorions que le néant !» C'est ainsi que Dieu égare les négateurs.
40.75. Et il leur sera dit : «Telle est la rétribution de vos réjouissances insensées sur Terre et de l'orgueil exubérant que vous affichiez sans pudeur.
40.76. Franchissez donc pour l'éternité le seuil de la Géhenne, cette affreuse demeure réservée aux superbes !»
40.77. Arme-toi de patience ! La promesse du Seigneur s'accomplira sans conteste. Que tu assistes à une partie des tourments que Nous leur réservons ou que tu sois rappelé auparavant à Nous, tous les hommes Nous feront inéluctablement retour.
40.78. Nous avons envoyé bien des prophètes avant toi. Nous t'avons raconté l'histoire de certains d'entre eux et Nous Nous sommes tu sur celle des autres. Il n'appartient à aucun prophète de produire un signe sans la permission de Dieu. Et lorsque l'ordre de Dieu est donné, le verdict sera rendu en toute équité, et ce sont les négateurs qui seront les seuls perdants.
40.81. Dieu vous montre Ses signes. Lequel d'entre eux oserez-vous démentir?
40.82. Que ne parcourent-ils la Terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui les ont précédés? Bien que l'emportant sur eux par le nombre, la puissance et les vestiges qu'ils ont laissés sur la Terre, ils n'ont pu, malgré tous ces moyens, échapper à leur perte,

40.85. Mais cette conversion tardive, en présence du châtiment, ne leur fut d'aucun secours. Telle est la loi que Dieu a toujours appliquée aux générations révolues. Et c'est ainsi que les négateurs devaient tout perdre.

41.5. en disant : «Nos cœurs sont inaccessibles à ce à quoi tu nous appelles et nos oreilles sont frappées de surdité ! Entre toi et nous se dresse un obstacle. Agis donc comme tu l'entends et nous agirons, de notre côté, à notre manière.»

41.13. Si les négateurs s'obstinent dans leur refus, dis-leur : «Je vous mets en garde contre un cataclysme pareil à celui dont furent frappés les `Âd et les Thamûd

41.15. Les `Âd, de leur côté, se montrèrent d'une arrogance extrême sur la Terre : «Quel peuple, disaient-ils, a une puissance supérieure à la nôtre?» Oubliaient-ils que Dieu qui les avait créés était infiniment plus Redoutable qu'eux? Et, cependant, ils se sont obstinés à nier Nos signes.
41.16. Nous déchaînâmes alors contre eux un vent impétueux et glacial, durant des jours néfastes, pour leur faire goûter un supplice avilissant en ce monde, sans compter le supplice plus avilissant encore dans la vie future où ils ne pourront bénéficier d'aucun secours !

41.17. Quant aux Thamûd, Nous leur avons bien indiqué la voie à suivre, mais ils lui préférèrent celle de l'égarement. Aussi furent-ils foudroyés par un fléau avilissant qui vint abattre leur arrogance et sanctionner leurs agissements,
41.18. tout en épargnant ceux d'entre eux qui étaient croyants et mus par la crainte du Seigneur.
41.19. Un jour viendra où les ennemis de Dieu seront rassemblés et poussés en groupes vers l'Enfer.

41.24. Aujourd'hui, même s'ils se résignent, l'Enfer n'en sera pas moins leur demeure , et même s'ils s'excusent, ils ne seront pas pour autant excusés.
41.25. Nous leur avions suscité de mauvais compagnons qui embellissaient tout à leurs yeux, aussi bien dans le présent que dans le futur , et c'est ainsi que se réalisa contre eux le Décret divin qui avait condamné, dans le passé, tant de peuples de djinns et d'hommes, et que leur perte fut consommée.
41.26. Les négateurs disent : «N'écoutez pas ce Coran, mais faites du chahut quand il est récité ! Peut-être en triompherez-vous ainsi !»
41.27. Nous infligerons à ces impies un châtiment implacable et Nous leur ferons durement payer tout le mal qu'ils ont commis.
41.28. C'est ainsi que la rétribution des ennemis de Dieu sera l'Enfer, où leur séjour sera éternel, pour avoir refusé de reconnaître Nos signes.

41.43. Les objections qui te sont faites aujourd'hui sont les mêmes que celles qui ont été faites aux prophètes qui t'ont précédé. Mais si ton Seigneur est Enclin au pardon, Il n'en est pas moins Implacable quand Il sévit.

41.47. La connaissance de l'Heure revient à Dieu, car aucun fruit ne sort de son enveloppe, aucune femelle ne conçoit ni ne met bas qu'Il n'en ait connaissance. Le jour où Dieu interpellera les impies : «Où sont les divinités que vous M'associiez?», ils répondront : «Nous le reconnaissons, aucun de nous n'est à même de témoigner de leur existence !»
41.48. Ainsi abandonnés par les fausses divinités qu'ils invoquaient, les idolâtres comprendront qu'ils n'ont plus d'issue pour échapper à leur sort.

41.50. (...) En vérité, Nous mettrons les impies en face de leurs œuvres et Nous leur ferons goûter un dur châtiment.

41.52. Dis-leur : «Que pensez-vous si le Coran provenait réellement de Dieu et que vous l'ayez quand même rejeté? Qui donc se trouverait plus égaré que celui qui se serait ainsi engagé si loin dans la dissidence?»

42.9. Ont-ils donc pris d'autres maîtres en dehors de Dieu? C'est pourtant Dieu qui est le seul Patron, car c'est Lui qui rend la vie aux morts et qui est Tout-Puissant.
42.10. Toute divergence qui surgira entre vous devra être soumise au Jugement de Dieu. Tel est Dieu, mon Seigneur ! C'est en Lui que je place ma confiance et c'est à Lui que je reviens repentant.

42.15. Appelle donc les hommes à la vraie religion ! Suis la voie droite comme il t'a été ordonné ! Ne suis pas les idolâtres dans leurs divagations et proclame : «Je crois à tout Livre révélé par Dieu ! J'ai reçu ordre de vous juger avec impartialité ! Dieu est notre Seigneur et le vôtre ! À nous nos œuvres et à vous les vôtres ! Il est inutile de nous disputer. Dieu nous réunira un jour, car c'est vers Lui que tout doit faire retour.»
42.16. L'argument de ceux qui continuent à discuter au sujet de Dieu, après qu'il a été répondu à Son appel, n'a plus aucune valeur auprès de leur Seigneur. Ils seront voués à Sa colère et leur châtiment sera cruel.

42.18. Seuls les impies sont impatients de la voir venir, alors que les croyants en redoutent l'avènement, sachant qu'elle est inéluctable. Il est vrai que ceux qui contestent l'Heure s'enfoncent trop loin dans leur erreur.

42.21. Ou bien auraient-ils des divinités qui auraient établi pour eux des lois religieuses non autorisées par Dieu? Si l'arrêt décisif n'avait pas été prononcé, Dieu aurait déjà réglé leur compte. Mais un châtiment implacable est réservé aux injustes.
42.22. Tu verras les injustes au Jour du Jugement transis de peur devant la gravité de leurs péchés et du châtiment qu'ils devront inéluctablement subir, pendant que ceux qui auront cru et fait le bien seront dans les jardins du Paradis, où ils verront tous leurs vœux exaucés auprès de leur Seigneur. Et ce sera pour eux la faveur suprême !

42.24. Ou diront-ils : «Il a forgé un mensonge qu'il attribue à Dieu»? Mais Dieu pourrait alors, si cela Lui plaît, sceller à jamais ton cœur, et, par Son arrêt, dissiper l'erreur et imposer la Vérité, car Il sait ce que recèlent les cœurs.

42.26. Il exauce ceux qui croient et accomplissent des œuvres salutaires, en multipliant envers eux Ses faveurs, mais Il fait subir aux négateurs d'affreuses tortures.

42.35. C'est ainsi que ceux qui contestent Nos signes apprendront qu'ils ne sauraient échapper à Nos rigueurs.

43.7. Mais aucun prophète ne s'est présenté à eux sans qu'ils l'aient tourné en dérision,
43.8. alors que Nous avons anéanti de plus redoutables qu'eux, et Nous vous en avons donné précédemment des exemples.

43.15. Cependant, les polythéistes attribuent à Dieu des enfants parmi Ses propres serviteurs. L'homme est vraiment d'une inqualifiable ingratitude !

43.24. Et quand le messager leur disait : «Et si je vous indiquais une meilleure direction que celle sur laquelle vous avez trouvé vos ancêtres?», les notables de la cité répondaient : «Nous ne croirons pas à votre message !»
43.25. Aussi tirâmes-Nous vengeance de ces peuples. Considère donc quelle fut la fin des négateurs !

43.36. Quiconque reste insensible à l'appel de Dieu, Nous lui susciterons un démon qui deviendra son compagnon inséparable.
43.37. Les démons ont, en effet, pour habitude de détourner les hommes du droit chemin, lors même que ces derniers s'estiment être bien guidés.
43.38. Et lorsque cet homme se présentera devant Nous, il s'écriera à l'adresse de son démon : «Plût à Dieu que nous fussions séparés l'un de l'autre par la distance qui existe entre l'Orient et l'Occident ! Quel funeste compagnon !»
43.39. Mais ces regrets tardifs ne vous serviront à rien en ce Jour ! Et du moment que vous avez été associés dans l'injustice, vous le serez également dans le supplice !
43.40. Pourras-tu jamais te faire entendre des sourds, faire marcher droit les aveugles ou guider celui qui est engagé dans un profond égarement?
43.41. Soit que Nous te rappelions à Nous avant de sévir contre eux ,
43.42. soit que Nous te montrions le châtiment que Nous leur avions promis. De toute façon, Nous les tenons en Notre pouvoir.

43.47. Mais lorsqu'il produisit Nos signes sous leurs yeux, ils s'en moquèrent,
43.48. alors que toutes les preuves que Nous leur montrions étaient plus probantes les unes que les autres. Mais ce fut en vain. Nous les éprouvâmes alors par le supplice, pour les faire revenir de leurs erreurs.

43.65. Mais les factions divergèrent entre elles. Malheur aux infidèles du châtiment d'un jour douloureux !

44.9. Mais loin de croire, ces sceptiques passent leur temps à s'amuser et à se divertir.
44.10. Eh bien ! Attends le jour où du ciel surgira une épaisse fumée
44.11. qui enveloppera les hommes. «Voilà un châtiment cruel !, diront-ils.

44.34. Mais ces païens-là continuent à affirmer :
44.35. «Il n'y a pour nous qu'une seule mort, la première. Et nous ne serons point ressuscités !
44.36. Ressuscitez donc nos ancêtres, si vous êtes sincères !»
44.37. Sont-ils, eux, les meilleurs ou le peuple de Tubba` et les peuples antérieurs que Nous avons exterminés en raison de leurs crimes?

45.7. Malheur à tout fieffé pécheur
45.8. qui, lorsqu'il entend réciter les versets de Dieu, s'enferme dans son dédain, comme s'il ne les avait pas entendus. Annonce-lui un châtiment douloureux !
45.9. Retient-il quelques-uns de Nos versets, il s'emploie à les tourner en dérision. À ceux-là est réservé un châtiment avilissant,
45.10. car la Géhenne est à leurs trousses, et ni les richesses qu'ils ont amassées ni les maîtres qu'ils se sont donnés, en dehors de Dieu, ne leur porteront secours. Un terrible châtiment les attend.
45.11. Ce Coran est une bonne direction, et ceux qui récusent les versets de leur Seigneur subiront le supplice d'un châtiment douloureux.

45.18. Nous t'avons ensuite placé sur la Voie légale qui procède de Notre Ordre. Applique-toi à la suivre ! Ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas,
45.19. et qui ne peuvent t'être d'aucun secours contre Dieu. Certes, les injustes sont solidaires les uns des autres , mais Dieu est le Protecteur des croyants.

45.23. Que penses-tu de celui qui prend sa passion pour sa propre divinité, et que Dieu égare malgré la science qu'il a reçue, en scellant son ouïe et son cœur et en lui mettant un bandeau sur les yeux? Qui pourra donc, en dehors de Dieu, guider cet égaré? Y avez-vous réfléchi?

45.31. Quant aux impies, Dieu leur dira : «Ne vous a-t-on pas récité Nos versets? Mais vous les avez traités avec dédain, pour être du nombre des criminels.

45.34. «Aujourd'hui, leur sera-t-il dit, vous serez rejetés dans l'oubli, comme vous avez oublié le jour de votre comparution devant Nous. Aussi votre asile sera-t-il l'Enfer, sans que vous puissiez bénéficier d'aucun secours !
45.35. Cela, pour avoir tourné en dérision les versets de Dieu et pour vous être laissés séduire par les plaisirs de ce monde.» Dorénavant, rien ne viendra les arracher à l'Enfer ni aucune de leurs excuses ne sera plus acceptée.

46.5. Y a-t-il un être plus égaré que ceux qui invoquent, en dehors de Dieu, des divinités qui n'exauceront jamais leurs prières jusqu'au Jour de la Résurrection, qui sont totalement insensibles à leurs invocations,

46.10. Dis : «Que direz-vous s'il s'avère que ce Coran que vous récusez émane réellement de Dieu et si, parmi les fils d'Israël, il se trouve un témoin qui en atteste la conformité au Pentateuque et qui y adhère lui-même, pendant que vous, vous le rejetez avec orgueil? En vérité, Dieu ne guide point les injustes.»

46.20. Le jour où les impies seront conduits à l'Enfer, il leur sera dit : «Vous avez gaspillé vos dons les plus précieux en votre vie terrestre, et en avez joui pleinement. Aujourd'hui, subissez donc ce supplice infamant en punition de l'orgueil dont vous vous enfliez injustement et des excès auxquels vous vous êtes livrés sur Terre.»

46.21. Rappelle le souvenir du frère de `Âd lorsqu'il vint avertir son peuple dans le pays d'al-Ahqâf , où des avertisseurs étaient déjà venus avant et où d'autres vinrent encore après lui. «N'adorez, dit-il, que Dieu ! Je crains pour vous un terrible châtiment !»
46.22. – «Viens-tu, lui répondirent-ils, pour nous détourner de nos divinités? Alors, si ce que tu dis est vrai, fais venir les malheurs dont tu nous menaces !»
46.23. – «Dieu Seul en a connaissance, dit-il. Je ne fais que vous transmettre le Message dont je suis chargé. Mais je vois bien que j'ai affaire à un peuple d'ignorants.»
46.24. Apercevant un nuage qui se dirigeait vers leurs vallées, les `Âd s'écrièrent : «C'est un nuage chargé de pluie pour nous.» – «Non ! C'est plutôt ce que vous étiez impatients de voir venir ! C'est un vent qui vous apporte un épouvantable malheur
46.25. et qui détruit tout sur son passage, par ordre de son Seigneur.» Et le lendemain matin, on ne voyait plus que les traces de leurs demeures. C'est ainsi que Nous rétribuons les criminels.
46.26. Nous les avions pourvus pourtant de moyens dont vous n'avez pas bénéficiés vous-mêmes. Nous leur avions bien donné l'ouïe, la vue et l'intelligence , mais ni l'ouïe, ni la vue, ni l'intelligence ne leur furent d'aucune utilité, pour avoir nié les signes de Dieu. Et les châtiments qu'ils tournaient en dérision les cernèrent de toutes parts.
46.27. Nous avons fait périr nombre de cités qui vous entouraient, après avoir multiplié les signes à leur intention, dans l'espoir de les faire revenir au droit chemin.
46.28. Si seulement ceux qu'ils avaient pris, en dehors de Dieu, comme divinités pour prétendument les rapprocher de Lui les avaient secourus, au lieu de disparaître carrément sans laisser de trace ! Tel fut le résultat de leur imposture et de ce qu'ils inventaient comme mensonges.

46.32. Ceux qui ne répondent pas à l'appel de Dieu ne sauraient ni défier la puissance du Seigneur sur Terre ni trouver d'alliés en dehors de Lui. Ceux-là sont manifestement des égarés.»

46.34. Le jour où les impies seront conduits à l'Enfer, il leur sera demandé : «Ce Feu, n'est-il pas celui qui vous a été annoncé?» – «Mais si, par notre Seigneur», répondront-ils. On leur dira alors : «Eh bien ! Goûtez ce supplice en punition de votre impiété !»

47.1. Dieu vouera à l'échec les agissements de ceux qui non seulement ne croient pas eux-mêmes mais s'emploient aussi à détourner leurs semblables de Sa Voie.

47.3. Et il en est ainsi parce que les impies s'attachent à l'erreur et que les croyants suivent la vérité émanant de leur Seigneur. C'est ainsi que Dieu propose leurs exemples aux hommes.
47.4. Quand vous êtes en guerre avec les impies, passez-les au fil de l'épée jusqu'à leur reddition. Enchaînez alors les prisonniers que vous pourrez ensuite libérer gracieusement ou contre rançon quand la guerre aura pris fin. (...)

47.8. Malheur donc aux négateurs ! Dieu réduira leurs œuvres à néant ,
47.9. et c'est en punition de l'aversion qu'ils éprouvent pour Ses révélations que Dieu rendra vaines toutes leurs actions.
47.10. Que ne parcourent-ils la Terre pour voir ce qu'il est advenu des peuples qui les ont précédés? Dieu les a exterminés et a réservé un pareil sort à tous les impies,
47.11. car Dieu est le Protecteur des croyants, tandis que les infidèles n'ont personne pour les soutenir.
47.12. Dieu admettra dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux ceux qui croient et font le bien. Mais les infidèles ne pensent qu'à jouir de la vie terrestre et à se repaître comme de vils animaux. Aussi, c'est le Feu qui constituera leur dernière demeure.
47.13. Que de villes plus puissantes que celle d'où tu as été chassé n'avons-Nous pas anéanties sans que personne pût leur prêter secours !
47.14. Quoi ! Celui qui sait où il va, guidé par les enseignements de son Seigneur, peut-il être comparé à ceux qui se laissent séduire par les faux éclats de leurs mauvaises actions et qui s'abandonnent totalement à leurs passions?

47.16. Parmi les infidèles, il en est qui t'écoutent, mais c'est à peine sortis de chez toi qu'ils demandent aux initiés : «Qu'a-t-il bien voulu dire tantôt?» Dieu a scellé le cœur de ces gens-là qui demeurent esclaves de leurs passions.

47.18. Qu'attendent les impies sinon l'arrivée de l'Heure qui viendra les surprendre et dont les indices se sont déjà manifestés? Mais quand l'Heure sera venue, à quoi leur servira le rappel qui leur a été adressé? [pour les préserver de l'enfer]

47.25. Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que la bonne direction leur a été clairement montrée, c'est Satan qui les a séduits et abusés par ses fausses promesses.
47.26. C'est qu'ils ont dit à ceux qui sont hostiles à ce que Dieu a révélé : «Nous vous obéirons seulement en partie.» Mais Dieu connaît bien leurs véritables pensées.
47.27. Qu'adviendra-t-il d'eux lorsque les anges, venant recueillir leurs âmes, les frapperont au visage et sur le dos?
47.28. Il en sera ainsi parce qu'ils auront suivi ce qui déplaît à Dieu et détesté ce qui Lui plaît. Dieu frappera donc de nullité leurs œuvres.

47.32. En vérité, ceux qui rejettent la foi, qui détournent leurs semblables de la Voie de Dieu et qui déclarent leur opposition au Prophète après que la bonne voie leur fut montrée, ceux-là ne nuiront en rien à Dieu qui réduira leurs œuvres à néant.

47.34. Ceux qui ne croient pas, qui détournent les autres de la Voie de Dieu, puis meurent en état d'impiété, jamais le Seigneur ne leur accordera Son pardon.
47.35. Ne soyez pas pusillanimes en offrant la paix à l'ennemi quand vous êtes les plus forts et que Dieu est avec vous ! Dieu ne vous frustrera jamais du fruit de vos œuvres.

48.6. Et Il en use également ainsi pour punir les hypocrites, hommes et femmes, ainsi que les idolâtres, hommes et femmes, qui prêtent de mauvaises intentions à Dieu. Puisse le mal qu'ils Lui prêtent se tourner contre eux, car Dieu les poursuivra de Son courroux et de Sa malédiction, et leur réservera la Géhenne, cette affreuse demeure !

48.13. Que ceux qui ne croient pas en Dieu et en Son Prophète sachent que Nous avons préparé un Brasier ardent pour les négateurs !

48.16. Dis aux bédouins restés en arrière : «Vous serez bientôt appelés à affronter un peuple doué d'une force redoutable, que vous aurez à combattre, à moins qu'ils ne se convertissent à l'islam. Si vous acceptez de combattre, Dieu vous accordera une belle récompense. Mais si vous refusez de prendre part au combat, comme vous l'avez déjà fait, Il vous infligera un douloureux châtiment.»

48.29. Muhammad est le Prophète de Dieu. Autant ses Compagnons sont durs envers les infidèles, autant ils sont pleins de compassion entre eux. (...)

49.6. Ô vous qui croyez ! Si un homme pervers vous apporte une nouvelle, vérifiez-en la teneur, de crainte de faire du tort à des innocents, par ignorance, et d'en éprouver ensuite des remords.
49.7. Sachez que l'Envoyé de Dieu est parmi vous. S'il écoutait trop souvent ce que vous lui racontez, vous seriez aux prises avec de grosses difficultés. Mais Dieu vous a fait aimer la foi qu'Il a embellie dans vos cœurs, tandis qu'Il vous a fait détester l'impiété, la perversité et la désobéissance. Ce sont ceux-là les bien-guidés

50.12. Déjà, avant eux, le peuple de Noé, les gens d'ar-Rass et les Thamûd avaient crié au mensonge ,
50.13. de même que les `Âd, Pharaon et les contribules de Loth,
50.14. ainsi que les habitants d'al-Ayka et de Tubba`. Tous traitèrent Nos messagers de menteurs et méritèrent Notre châtiment.

50.24. – «Jetez en Enfer, ordonnera le Seigneur, tout négateur rebelle,
50.25. adversaire invétéré du bien, injuste et sceptique,
50.26. qui associait à Dieu une autre divinité ! Livrez-le à d'affreux supplices !»

51.9. et seul un dévoyé se détourne de la Révélation !
51.10. Périssent donc les menteurs
51.11. qui, indifférents à leur sort, se laissent distraire par leurs passions
51.12. et continuent à demander : «À quand donc le Jour de la Rétribution?»
51.13. Le jour où, dans le Feu, ils seront éprouvés,
51.14. il leur sera dit : «Subissez votre tourment ! C'est celui dont vous vouliez hâter l'avènement !»

51.32. – «Nous sommes envoyés vers un peuple criminel, répondirent-ils,
51.33. pour lancer sur lui des pierres d'argile,
51.34. marquées auprès de ton Seigneur à l'intention des pervers.»
51.35. Nous fîmes donc sortir de la ville tous ceux qui avaient la foi,
51.36. mais Nous n'y trouvâmes qu'une seule famille de croyants.
51.37. Et Nous y laissâmes un signe pour ceux qui redoutent le châtiment douloureux.
51.38. Il y a aussi un signe dans la mission de Moïse quand Nous l'envoyâmes auprès de Pharaon, muni d'un pouvoir évident.
51.39. Mais Pharaon, confiant en sa puissance, se détourna de lui, en disant : «C'est sûrement un sorcier ou un possédé !»
51.40. Nous le saisîmes alors, lui et ses armées, et les jetâmes dans les flots, en punition de son blâmable comportement.
51.41. Il en fut de même pour les `Âd, lorsque Nous déchaînâmes contre eux un ouragan dévastateur,
51.42. qui ne laissait rien de ce qu'il touchait sans le réduire en poussière.
51.43. Et il en fut de même pour les Thamûd, qui, avertis d'avoir à jouir pour un temps des biens de ce monde,
51.44. transgressèrent l'ordre de leur Seigneur, et furent saisis par le cataclysme sous leur propre regard.
51.45. C'est ainsi que, paralysés sur place, ils ne purent recevoir aucun secours.
51.46. Et, avant eux, il en fut de même du peuple de Noé, pour s'être livré à la débauche.

51.60. Malheur aux négateurs pour le jour terrible dont ils sont menacés !

52.11. malheur, ce jour-là, aux négateurs impies
52.12. qui éprouvent du plaisir dans les vilenies !
52.13. Ce jour-là, ils seront précipités dans le feu de la Géhenne.
52.14. «Voici, leur sera-t-il dit, le Feu que vous traitiez de mensonge !
52.15. Est-ce de la magie, comme vous l'affirmiez, ou ne voyez-vous pas bien clair?
52.16. Subissez-en l'épreuve ! Mais que vous le supportiez ou non, cela importe peu ! Vous récoltez là une juste récompense de ce que vous pratiquiez.»

52.42. Voudraient-ils ourdir quelque complot? Mais ce sont les impies qui en seraient les victimes !
52.43. Auraient-ils une divinité autre que Dieu? Gloire à Dieu ! Il est au-dessus de tout ce qu'ils Lui associent !
52.44. Même s'ils voyaient tomber des pans du ciel, ils diraient : «Ce ne sont là que des nuages qui s'amoncellent !»
52.45. Laisse-les donc jusqu'à ce que vienne le jour où ils seront foudroyés,
52.46. où leurs stratagèmes ne leur serviront à rien et où ils ne bénéficieront d'aucun secours !
52.47. Mais les injustes subiront des tourments préalables, bien que la plupart d'entre eux ne s'en doutent guère.

53.19. Que pensez-vous cependant d'al-Lât, d'al-Uzzâ
53.20. et de Manât, cette autre troisième divinité?
53.21. Auriez-vous ainsi des enfants mâles , et Dieu, seulement des filles?
53.22. Ne voilà-t-il pas un partage des plus iniques?
53.23. En vérité, ce ne sont là que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et que Dieu n'a investis d'aucune autorité. En réalité, les idolâtres ne font que suivre leurs conjectures et leurs caprices, alors que la bonne voie leur a bien été tracée par leur Seigneur.
53.24. L'homme aurait-il le droit de choisir sa divinité à sa guise?

53.27. Ceux qui ne croient pas à la vie future donnent volontiers aux anges des noms féminins,
53.28. alors qu'ils n'en savent rien, mais suivent en cela de simples conjectures. Or, les conjectures ne sauraient tenir lieu de certitude.

53.29. Éloigne-toi donc de ceux qui tournent le dos à Notre rappel et ne cherchent que les plaisirs éphémères !
53.30. C'est là la somme de tout leur savoir ! En vérité, ton Seigneur connaît parfaitement celui qui s'éloigne de Sa Voie et celui qui s'applique à la suivre.

53.33. As-tu vu celui qui a tourné le dos à la foi,
53.34. qui n'a que peu donné et s'est ensuite rétracté?

53.49. que c'est Lui le Maître de Sirius,
53.50. que c'est Lui qui fit périr les premiers `Âd
53.51. et les Thamûd jusqu'au dernier,
53.52. ainsi que le peuple de Noé, avant eux, qui était, de tous les peuples, le plus injuste et le plus dévoyé ,
53.53. que c'est Lui qui a renversé les cités maudites
53.54. et qui les a, sous les décombres, ensevelies?

54.2. Mais, chaque fois qu'un miracle se produit sous leurs yeux, les impies s'en détournent en disant : «C'est la magie qui continue !»
54.3. Et ils crient à l'imposture pour suivre leurs propres impulsions. Mais toute chose arrivera à son terme.
54.4. On leur a pourtant fait parvenir des récits de nature à les mettre en garde,
54.5. de par la haute sagesse qu'ils recèlent. Mais, hélas ! Tous ces avertissements sont demeurés sans effet sur eux.
54.6. Détourne-toi donc de ces gens-là ! Car le jour où l'appel retentira, annonçant l'horrible événement,
54.7. ces infidèles surgiront de leurs tombes, les yeux baissés, comme des sauterelles en nuées
54.8. et se dirigeront à pas précipités, le cou tendu vers l'appel, en disant : «Voilà un jour bien pénible !»
54.9. Avant eux, le peuple de Noé avait déjà crié au mensonge, traitant Notre serviteur d'imposteur, de possédé et le repoussant brutalement.
54.10. Et Noé implora son Seigneur en ces termes : «Je n'en puis plus ! Viens au secours de Ta religion !»
54.11. Nous ouvrîmes alors les vannes du ciel à une pluie torrentielle,
54.12. de même que Nous fîmes jaillir des sources de la terre, au point que l'eau du ciel et celle de la terre se confondirent, suivant un arrêt fixé d'avance.
54.13. Et Nous sauvâmes Noé à bord de l'arche, faite de planches et de chevilles,
54.14. qui vogua sous Notre garde, afin de récompenser celui qu'on avait renié.
54.15. Et Nous fîmes de cet épisode un signe mémorable. Seulement est-il quelqu'un pour y réfléchir?
54.16. Combien furent donc durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements !

54.18. Les `Âd ont, eux aussi, crié au mensonge. Et combien furent durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements !
54.19. Nous déchaînâmes contre eux, en un jour néfaste et interminable, un ouragan mugissant,
54.20. qui emporta les hommes comme de vieux troncs de palmiers déracinés.
54.21. Combien furent durs Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements !

54.33. Le peuple de Loth, lui aussi, traita Nos avertissements de mensonges.
54.34. Nous déchaînâmes contre lui une tempête de pierres, dont ne fut épargnée que la famille de Loth à la pointe de l'aurore,

54.41. Pharaon et les siens furent également avertis ,
54.42. mais ils traitèrent tous Nos signes de mensonges. Aussi les avons-Nous châtiés à la manière d'un Dieu Puissant auquel rien ne peut résister !
54.43. Est-ce que vos négateurs à vous seraient meilleurs que ces gens-là? Ou est-ce qu'une certaine immunité vous aurait été garantie par les Écritures?
54.44. Ou bien diront-ils : «Nous sommes suffisamment nombreux pour assurer notre défense !»
54.45. Eh bien ! Qu'ils sachent que ce grand nombre sera bientôt dispersé et mis en déroute !
54.46. Mais leur vrai rendez-vous sera l'Heure du Jugement dernier. Et cette heure-là sera bien plus douloureuse et bien plus amère !
54.47. En vérité, les impies sont partagés entre l'aberration et la folie.
54.48. Le jour où ils seront traînés sur la face vers la Géhenne, il leur sera dit : «Goûtez donc les affres de l'Enfer Saqar!»

55.34. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur oserez-vous renier?
55.35. On lancera alors contre vous des jets de feu et d'airain fondu. Et de ce combat vous ne sortirez pas victorieux !
55.36. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur oserez-vous renier?
55.37. Puis, lorsque le Ciel, devenu comme un cuir écarlate, se fendra
55.38. – lequel donc des bienfaits de votre Seigneur oserez-vous renier? –,
55.39. ce jour-là, ni les hommes ni les djinns ne seront interrogés sur leurs péchés.
55.40. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur oserez-vous renier?
55.41. Et les criminels, reconnaissables à leurs traits distinctifs, seront saisis par le toupet et les pieds.
55.42. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur oserez-vous renier?
55.43. «Voici la Géhenne, leur sera-t-il dit, que les criminels niaient !»
55.44. Et, à partir de cet instant, ils ne feront que tournoyer entre le Brasier et une eau portée à sa température la plus élevée.

56.92. Mais s'il est du nombre des négateurs égarés,
56.93. c'est dans l'eau bouillante qu'il sera jeté,
56.94. pour être ensuite dans le Brasier précipité.

57.13. Le jour où les hypocrites, hommes et femmes, diront à ceux qui auront cru : «Attendez que nous empruntions un peu de votre lumière !», il leur sera répondu : «Allez chercher cette lumière ailleurs, s'il en est temps encore !» Et aussitôt se dressera entre eux une muraille percée d'une porte à l'intérieur de laquelle il y aura la miséricorde et, à l'extérieur, juste en face, le châtiment.
57.14. Et, s'adressant aux croyants, les hypocrites crieront : «N'étions-nous pas autrefois avec vous?» – «Oui, répondront les croyants, mais vous avez cédé à vos passions , vous avez tergiversé, douté et nourri de vains espoirs, jusqu'à ce que la mort vînt vous surprendre. Le séducteur vous a trompés sur le compte de Dieu.
57.15. Aujourd'hui donc, aucune rançon ne sera acceptée ni de vous ni des infidèles. Vous aurez pour séjour et pour patron l'Enfer, cette détestable demeure !»

57.19. Ceux qui auront cru en Dieu et à Ses messagers, ceux-là seront les grands véridiques et les témoins auprès de leur Seigneur , et ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui auront mécru et auront traité Nos signes de mensonges, ceux-là seront les hôtes de la Géhenne.

57.26. Nous avons envoyé Noé et Abraham et Nous avons confié à leur descendance la prophétie et l'Écriture. Et si certains d'entre eux ont suivi le droit chemin, beaucoup d'autres furent pervers.
57.27. Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces Nos autres prophètes que Nous avons fait suivre de Jésus, fils de Marie, à qui Nous avons donné l'Évangile. Et Nous avons fait naître dans le cœur de ceux qui l'ont suivi la bonté et la compassion. Quant au monachisme qu'ils ont instauré eux-mêmes, Nous ne le leur avons point imposé. Ils y étaient seulement poussés par leur propre désir d'être agréables à Dieu, sans pour autant l'observer comme ils auraient dû le faire. Nous avons donné leur récompense à ceux qui avaient cru parmi eux , mais beaucoup d'entre eux furent des pervers.

58.14. Que penses-tu de ceux qui ont pactisé avec des gens qui ont encouru la colère de Dieu, alors qu'ils ne sont ni des vôtres ni des leurs? Et ils appuient leurs mensonges en toute connaissance de cause, par de faux serments.
58.15. Dieu leur a préparé un terrible châtiment, pour prix de leur détestable comportement.
58.16. Ils utilisent leurs serments comme un bouclier pour détourner les gens de la Voie du Seigneur. Aussi sont-ils voués à un châtiment avilissant ,

59.16. Et ils sont à l'image de Satan qui incite l'homme à renier sa foi. Mais quand l'homme devient impie, Satan lui dit : «Je te désavoue ! Car moi, je crains Dieu, le Maître de l'Univers !»
59.17. Et ils auront tous deux pour destinée d'être voués au Feu éternel. Telle est la rétribution que méritent les injustes.

59.19. Ne faites pas comme ceux qui ont oublié Dieu et auxquels Dieu a fait perdre jusqu'au souvenir d'eux-mêmes ! Ceux-là sont des pervers !

59.20. Les hôtes de l'Enfer ne sauraient être comparés aux hôtes du Paradis. Ce sont les hôtes du Paradis qui sont les vainqueurs.
60.1. Ô vous qui croyez ! Ne prenez point Mes ennemis et les vôtres pour alliés ! Vous leur témoignez de l'amitié alors qu'ils ont renié la vérité qui vous a été révélée, expulsé le Prophète et vous-mêmes pour avoir cru en Dieu, votre Seigneur. Si vous êtes sortis réellement pour défendre Ma Cause et rechercher Mon agrément, comment expliquer les marques d'amitié que vous leur prodiguez secrè-tement? Je connais parfaitement les pensées que vous cachez et celles que vous divulguez. Quiconque d'entre vous agit de la sorte se fourvoie loin du droit chemin.
60.2. Mais eux, si jamais ils réussissent à vous avoir à leur merci, ils ne manqueront pas de vous traiter en ennemis, de se livrer sur vous à des voies de fait et de vous accabler d'injures, dans leur vif désir de vous faire abjurer votre foi.

60.4. Certes, vous avez eu un bel exemple en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : «Nous vous désavouons, vous et les divinités que vous adorez en dehors de Dieu. Nous vous renions, et désormais l'inimitié et la haine nous séparent jusqu'à ce que vous croyiez en Dieu Seul», (...)

60.10. (...) En revanche, ne restez pas unis à des femmes non croyantes.

60.13. Ô vous qui croyez ! Évitez de vous allier à ceux qui ont encouru la colère de Dieu et qui désespèrent de la vie future, au même titre que les infidèles qui désespèrent de voir revenir à la vie ceux qui sont dans les sépultures.

61.7. Quelle injustice plus flagrante que celle que commet celui qui tisse des mensonges sur Dieu au moment même où il est convié à l'islam? Dieu ne guide point les êtres iniques
61.8. qui veulent éteindre la lumière de Dieu par leurs calomnies, mais Dieu parachèvera Sa lumière, dussent les infidèles en souffrir !
61.9. C'est Lui qui a envoyé Son Prophète pour tracer la voie à suivre et prêcher la vraie religion qu'Il élèvera au-dessus de toute autre croyance, dussent les idolâtres en souffrir !

62.5. Ceux qui ont été chargés de la Thora et qui ne l'ont point observée sont pareils à un âne pliant sous le poids de livres sans en tirer aucun profit. C'est là l'exemple détestable donné par ceux qui traitent de mensonges les versets de Dieu. Mais Dieu ne guide point un peuple inique.
62.6. Dis : «Ô vous qui pratiquez le judaïsme ! Si vous prétendez être les seuls alliés de Dieu à l'exclusion des autres hommes, souhaitez donc la mort, si vous êtes sincères !»
62.7. Mais jamais ils ne la souhaiteront, à cause des injustices qu'ils ont commises. Dieu connaît bien les agresseurs.

63.3. Et ce, pour avoir cru puis renié leur foi. C'est alors qu'un sceau fut apposé sur leurs cœurs, les rendant incapables de rien comprendre.
63.4. Quand on les voit, on est séduit par leur stature , et quand ils parlent, on les écoute volontiers. Pourtant, ils ne sont, en réalité, que des poutres en mal d'appui, que le moindre cri met en émoi. Ce sont ceux-là tes pires ennemis ! Méfie-toi d'eux ! Que Dieu anéantisse ces hypocrites, si prompts à se détourner de la Voie du Seigneur
63.5. Quand on leur dit : «Venez, afin que le Prophète de Dieu implore Son pardon en votre faveur !», ils détournent la tête, et on les voit s'éloigner pleins de gloriole.
63.6. Il est d'ailleurs égal que tu demandes ou non le pardon de Dieu en leur faveur, Dieu ne leur accordera pas Son pardon, car Dieu ne saurait en vérité guider des gens pervers.
63.7. Ce sont eux qui disent aux leurs : «Cessez toute assistance aux Compagnons du Prophète, afin qu'ils finissent par l'abandonner !», comme si les trésors des Cieux et de la Terre n'appartenaient pas à Dieu ! Mais les hypocrites peuvent-ils le comprendre?
63.8. Et ils ajoutent : «Si jamais nous retournons à Médine, le plus puissant en expulsera sûrement le plus faible», comme si la vraie puissance n'appartenait pas à Dieu, à Son Envoyé et aux croyants ! Mais les hypocrites semblent l'ignorer.

64.5. Le récit des peuples impies qui vous ont précédés et qui ont eu à subir les conséquences néfastes de leurs actes ne vous est-il pas parvenu? Sachez qu'un autre châtiment plus cruel les attend encore dans la vie future,

64.10. Mais ceux qui ne croient pas et qui traitent Nos signes de mensonges seront pour l'éternité les hôtes de l'Enfer, et quelle triste fin sera la leur !

66.7. Et vous infidèles ! Désormais, vous n'avez plus d'excuses à fournir ! Vous serez récompensés uniquement suivant vos œuvres !

66.9. Ô Prophète ! Combats les infidèles et les hypocrites ! Sois sévère à leur égard ! Car leur dernière demeure sera la Géhenne, et quel horrible destin sera le leur !

67.6. C'est le supplice de la Géhenne qui est réservé à tous ceux qui renient leur Seigneur. Et quelle triste fin sera la leur !
67.7. Quand ils y seront précipités, ils entendront les sanglots des damnés au milieu du bouillonnement de l'Enfer
67.8. qui peu s'en faut n'explose de rage. Et chaque fois qu'une nouvelle fournée de damnés y est jetée, les gardiens leur demanderont : «Quoi ! Personne n'est donc venu vous avertir?»
67.9. – «Mais si, répondront-ils. Nous avons bien eu un prophète , seulement nous l'avons traité d'imposteur. Et nous lui avons dit : “Dieu n'a absolument rien révélé. Vous êtes, toi et tes adeptes, dans un profond égarement.”
67.10. Si nous avions écouté, ajouteront-ils, et si nous avions réfléchi, nous ne serions pas ici avec les hôtes de ce Brasier !»
67.11. Ainsi avoueront-ils leurs péchés. Malheur donc aux hôtes du Brasier !

67.18. Les peuples qui les ont devancés avaient, eux aussi, crié au mensonge. Et quelle ne fut point alors Ma réprobation !

67.20. Qui donc en dehors du Miséricordieux peut vous servir d'armée et vous soutenir? En vérité, les négateurs nagent dans l'illusion et le leurre.
67.21. Qui vous assurerait votre subsistance, si Dieu venait à la retenir? Et, cependant, les impies s'obstinent dans leur arrogance et dans leur haine.

67.27. Mais quand les impies seront mis en face du châtiment, leurs visages seront horrifiés. On leur dira alors : «C'est pourtant ce que vous réclamiez !»
67.28. Dis-leur : «Réfléchissez bien ! Que Dieu me fasse périr moi et mes Compagnons, ou qu'Il nous fasse miséricorde, qui protégera alors les négateurs d'un châtiment douloureux?»

68.5. Bientôt tu verras et les négateurs, eux aussi, verront
68.6. lequel d'entre vous a perdu la raison,

68.8. N'obéis donc point aux négateurs
68.9. qui aimeraient bien que tu sois accommodant avec eux, afin qu'ils le soient aussi avec toi.
68.10. Et n'obéis à aucun jureur méprisable,
68.11. détracteur médisant,
68.12. hostile à tout acte charitable, agressif, scélérat,
68.13. perfide et bâtard de surcroît ,
68.14. qui, se sentant pourvu de richesses et d'enfants,
68.15. s'écrie quand il entend réciter Nos versets : «Ce ne sont là que des fables qui remontent aux anciens !»
68.16. À celui-là Nous ferons porter un jour sur le museau la marque de l'avilissement.

68.35. Eh quoi ! Traiterons-Nous ceux qui sont soumis à la volonté de Dieu sur le même pied d'égalité que les criminels?

68.44. Laisse-Moi donc avec ceux qui traitent de mensonge ce discours. Graduellement et à leur insu, Nous allons les conduire à leur perte.
68.45. Certes, Je leur accorderai un répit, mais Ma riposte sera implacable.

69.4. Le peuple de Thamûd et celui de `Âd avaient qualifié le cataclysme de mensonge.
69.5. Les Thamûd furent anéantis par un grondement terrifiant
69.6. et les `Âd, exterminés par un ouragan mugissant,
69.7. que Dieu déchaîna contre eux, pendant sept nuits et huit jours consécutifs, au point qu'à voir leurs cadavres gisant par terre, on les prendrait pour des souches de palmiers évidés.

69.30. – «Attrapez-le !, sera-t-il ordonné. Ligotez-le !
69.31. Et dans la Fournaise jetez-le !
69.32. Puis à une chaîne de soixante-dix coudées, enroulez-le !
69.33. Car il ne croyait pas en Dieu, le Sublime,
69.34. et n'incitait pas ses semblables à nourrir le pauvre !
69.35. Il n'a donc nul ami, ici, pour l'assister,
69.36. ni d'autre repas que le pus des réprouvés,
69.37. qui constitue la nourriture habituelle des damnés.»

70.1. Quelqu'un a demandé que se produise sans délai le châtiment inéluctable
70.2. qui doit frapper les négateurs et que nul ne pourrait repousser,

70.6. Ce châtiment qu'ils considèrent, eux, fort éloigné,
70.7. Nous le considérons, Nous, tout proche,

70.15. Mais rien ne le sauvera ! Car l'Enfer aux flammes ardentes,
70.16. qui écorche brutalement les crânes,
70.17. happera quiconque se sera détourné du Seigneur

70.36. Mais qu'ont-ils donc, ces négateurs, à se précipiter, le cou tendu, vers toi
70.37. et à t'entourer, par bandes, de toutes parts?
70.38. Espèrent-ils, par hasard, avoir accès d'office au Paradis des délices?
70.39. Quelle audace ! Oublient-ils de quoi Nous les avons créés?
70.40. Eh bien ! J'en jure par le Maître des Orients et des Occidents que Nous pourrons facilement
70.41. leur substituer d'autres êtres meilleurs qu'eux, et que nul ne saurait Nous en empêcher !
70.42. Laisse-les donc à leurs intrigues et à leurs plaisirs frivoles jusqu'à ce que le jour promis vienne les surprendre !
70.43. C'est le jour où ils surgiront de leurs tombes, comme lorsqu'ils se précipitaient jadis vers leurs idoles,
70.44. tête baissée, et tout accablés de honte ! Voilà bien le jour dont ils étaient menacés !

71.23. et ont dit aux leurs : “N'abandonnez jamais vos idoles ! N'abandonnez ni Wadd, ni Suwâ`, ni Yaghûth, ni Ya`ûq, ni Nasr !”,
71.24. alors que ce sont ces idoles qui ont déjà égaré un grand nombre d'hommes. Seigneur ! Fais en sorte que les injustes s'enfoncent davantage dans leur égarement !»
71.25. Et c'est ainsi que, en punition de leurs péchés, ils furent engloutis, puis jetés dans l'Enfer, sans avoir pu bénéficier d'aucun secours en dehors du Seigneur.
71.26. «Seigneur, ajouta Noé, ne laisse subsister aucun négateur sur la Terre,
71.27. sans quoi ils égareraient Tes serviteurs et n'engendreraient que des libertins et des pervers !

72.2. (...) Désormais, nous ne donnerons plus aucun associé à notre Seigneur,
72.3. dont la gloire est trop pure pour qu'Il Se soit donné une épouse ou un enfant,
72.4. comme le prétendait notre insensé qui proférait des extravagances sur le compte du Seigneur !

72.14. Et il y a parmi nous des croyants comme il y a parmi nous des prévaricateurs. Et ce sont les croyants qui ont opté pour la voie de la raison,
72.15. tandis que les prévaricateurs serviront de combustible à l'Enfer.”«

72.17. afin de les mettre à l'épreuve, car quiconque se détourne du rappel du Seigneur, Celui-ci lui infligera un supplice qui ira en s'aggravant.

73.11. Quant aux négateurs, repus de biens de ce monde, laisse-Moi le soin de M'en occuper ! Accorde-leur encore un court répit !
73.12. Nous disposons à leur intention de lourds carcans et d'un Brasier ardent,
73.13. ainsi que d'une nourriture répugnante et d'affreux tourments,

74.8. car, lorsque retentira la Trompette,
74.9. ce jour-là sera un jour poignant
74.10. et sans aucune pitié pour les négateurs !

74.16. Mais aucun de ses souhaits ne sera satisfait, car il a toujours combattu avec acharnement Nos versets.

74.19. Eh bien ! Qu'il périsse d'avoir si bien supputé !

74.26. Aussi vais-Je livrer cet impie au feu de Saqar.

74.31. Nous n'avons pris comme gardiens de l'Enfer que des anges. Et Nous n'en avons précisé le nombre que pour jeter le trouble dans l'esprit des négateurs, fortifier la conviction des gens de l'Écriture et renforcer la foi des croyants. Et aussi, afin que les gens de l'Écriture et les fidèles n'aient plus de doute à ce sujet, pendant que ceux qui ont la foi chancelante ainsi que les impies seront réduits à se demander : «Quelle signification Dieu a bien voulu donner à cet exemple?» C'est ainsi que Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut, car nul ne connaît les armées de ton Seigneur, hors Lui. Et ce n'est là qu'un rappel pour les hommes.

74.42. «Qu'avez-vous fait pour mériter l'Enfer Saqar?», demanderont-ils à ces derniers.
74.43. Et les damnés de dire : «Nous n'étions pas de ceux qui accomplissaient la salât.
(...)
74.46. Nous traitions de mensonge le Jugement dernier

75.31. alors qu'il n'a ni cru ni prié ,
75.32. mais a traité la Révélation de mensonge et s'en est détourné,
75.33. pour s'en aller vers les siens en se dandinant avec fierté.
75.34. «Malheur à toi ! Malheur !»
75.35. Et encore une fois : «Malheur à toi ! Malheur !»

76.4. Aux négateurs Nous avons préparé des chaînes, des carcans et un Brasier.

76.24. Supporte donc avec patience ce que Dieu a décrété et n'obéis à aucun infidèle parmi eux, qu'il soit ingrat ou pécheur !

76.27. En vérité, ces gens-là [les infidèles] aiment la vie éphémère et ne se préoccupent nullement du jour terrible qui les attend.

76.31. Il accueille qui Il veut dans le sein de Sa miséricorde. Quant aux impies, Il leur réserve un châtiment douloureux.

77.15. Malheur, ce jour-là, à ceux qui crient au mensonge !
77.16. Nous avons déjà fait périr les premiers négateurs
77.17. et c'est le sort que Nous réservons à leurs successeurs !
77.18. Car c'est toujours ainsi que Nous traitons les criminels !

77.29. «Allez !, sera-t-il dit aux impies, allez au supplice que vous n'avez cessé de nier !
77.30. Allez vous réfugier sous la fumée qui se propage en trois colonnes,
77.31. et qui ne vous assurera aucun abri et ne vous apportera aucun secours contre les flammes,
77.32. car l'Enfer projette des étincelles aussi hautes que des tours,

77.35. Ce jour-là, les négateurs resteront muets de frayeur
77.36. et n'auront droit de présenter aucune excuse !

77.46. Et vous négateurs ! : «Mangez et jouissez durant votre vie éphémère, vous n'êtes que des criminels !»

82.14. et les impies seront livrés à la Fournaise,

83.10. Malheur donc, ce jour-là, aux négateurs,
83.11. qui traitent de mensonge le Jour de la Résurrection !
83.12. En vérité, seul le qualifie de mensonge l'impie chargé de péchés
83.13. qui, lorsque Nos versets lui sont récités, s'écrie : «Ce ne sont là que de vieilles légendes !»
83.14. Oh que non ! Ce sont plutôt leurs mauvaises actions qui se sont accumulées au point de dessécher leurs cœurs.
83.15. Aussi un voile sera-t-il dressé, ce jour-là, pour les empêcher de contempler la Face de leur Seigneur,
83.16. et pour leur faire subir, ensuite, les affres du Feu éternel.

83.34. Mais, ce jour-là, ce sont les croyants qui se moqueront des impies,
83.35. et qui, du haut de leurs divans somptueux, vérifieront
83.36. si les négateurs expient bien les péchés qu'ils avaient commis.

88.23. Quant à celui qui se détourne de la Voie du Seigneur et qui persiste dans l'erreur,
88.24. Dieu lui infligera le châtiment suprême.

88.25. C'est vers Nous, en vérité, que les impies feront retour
88.26. et c'est à Nous ensuite de régler leur compte.

90.19. Quant à ceux qui renient Nos signes, ce sont ceux-là les gens de la sénestre,
90.20. que le Feu couvrira de toutes parts.

91.11. Les Thamûd ont repoussé Nos signes par arrogance,
91.12. le jour où le plus pervers d'entre eux se dressa pour accomplir son forfait.
91.13. «C'est la chamelle de Dieu, leur cria le Messager de Dieu. Laissez-la se désaltérer !»
91.14. Mais ils le traitèrent d'imposteur et coupèrent les jarrets de la chamelle. Ce péché attira sur eux le courroux de leur Seigneur qui les a tous anéantis,

92.8. mais à celui qui est avare et plein de suffisance,
92.9. qui traite de mensonge la bonne Parole du Seigneur,
92.10. Nous faciliterons l'accès vers le malheur,

92.14. Et Je vous ai déjà mis en garde contre le Feu qui flamboie,
92.15. que seul aura à affronter le plus misérable des hommes,
92.16. qui aura rejeté la Révélation et tourné le dos à la foi

95.5. pour le ravaler ensuite au plus bas de l'échelle,
95.6. excepté ceux qui croient, font œuvre pie, et qui recevront une récompense qui ne sera jamais rappelée !

96.13. Et que dire si, de plus, il crie à l'imposture et tourne le dos à la foi?
96.14. Ne sait-il pas que Dieu le voit?
96.15. Gare à lui ! S'il ne met pas fin à ses agissements, Nous le traînerons à l'Enfer par le toupet,
96.16. ce toupet de menteur et de pécheur !

98.6. En vérité, les infidèles parmi les gens des Écritures ainsi que les idolâtres seront voués au feu de la Géhenne où leur séjour sera éternel, car ces gens-là constituent les êtres les plus abjects de l'humanité ,

107.1. Veux-tu connaître celui qui traite de mensonge le Jugement dernier?
107.2. C'est celui qui repousse brutalement l'orphelin,
107.3. et qui n'incite point à nourrir l'homme dans le besoin



Voir aussi:

Hadiths discriminatoires envers les non-musulmans
http://textup.fr/29317om

Versets et hadiths discriminatoires envers les femmes:
http://textup.fr/29327Zj

Versets et hadiths discriminatoires et injustes divers:
http://textup.fr/29316OU

Hadiths faisant l’apologie du djihad:
http://textup.fr/30779ef

x
Éditer le texte

Merci d'entrer le mot de passe que vous avez indiqué à la création du texte.

x
Télécharger le texte

Merci de choisir le format du fichier à télécharger.